Ceux qui vous aiment vous rendront heureux

· 18 mars 2016

« Ceux qui vous aiment vous feront pleurer » ; probablement qu’au cours de votre vie, vous avez plus d’une fois entendu cette phrase.

Et même s’il est vrai que ce refrain se vérifie souvent, nous préférons reformuler les choses, en disant plutôt « Ceux qui vous aiment vous rendront heureux ».

Pour quelle raison devrait-on faire souffrir et pleurer la personne que l’on aime ?

Cette idée, puisant en fait son origine dans l’amour romantique, nous ramène une fois de plus à ce concept presque inévitable conssitant à penser qu’aimer, c’est souffrir.


Généralement, on dit que l’amour est le sentiment le plus irrationnel qui existe : c’est la passion, la folie et l’obsession… Et dans de telles conditions, la souffrance est une part inévitable de cette émotion si humaine et aveuglante.


 

Si on tient compte de ces opinions si classiques à propos du concept de l’amour et des relations amoureuses, on se focalise alors en priorité sur cette idée pour notre bien, pour notre équilibre personnel et émotionnel.

L’amour ne doit jamais être aveugle, on ne devrait jamais se lancer dans une relation à coeur ouvert, en se voilant la face et en mettant son estime de soi entre les mains de l’autre.

On doit plutôt construire un amour conscient, mature et responsable. Il est important de ne jamais oublier que ce qui vous aiment peuvent vous faire du mal.

Ceux qui aiment avec intégrité et respect feront tout pour vous rendre heureux à chaque instant.

L’amour qui sait se construire jour après jour nous rend heureux

pareja-feliz-en-un-puente

Voyez l’amour comme un petit appel que vous trouvez…qui vous trouve. C’est un feu qui nous illumine et qui nous réconforte, mais que l’on se doit de raviver chaque jour afin qu’il se maintienne, qu’il nous enveloppe avec plus d’intensité et de perfection grâce à sa lumière et sa chaleur, pour qu’on soit plus heureux encore.

 


Deux personnes doivent mutuellement se manifester leur amour dans la maturité, elles doivent se sentir complètes et ne pas voir de sacrifices dans leurs renoncements, mais bien des actes sincères renforçant le lien. Elles doivent être capables de mettre leur ego de côté pour faire passer en priorité les moments à deux ; bref, le couple.


 

Tenez compte du fait que si on accepte l’idée que l’amour implique de la souffrance, on sera alors bien plus permissif pour certaines choses, certains renoncements, certaines limites, certaines manipulations et certains actes d’égoïsme.

  • On peut s’inquiéter pour l’autre, et souffrir pour lui selon les circonstances. Ce type de souffrance n’a cependant rien à voir avec celle que, par exemple, notre compagnon/compagne nous inflige volontairement.
  • Ceux qui disent vous aimer un jour et qui vous abandonnent le lendemain ne vous aiment pas : ils vous blessent.
  • L’amour, ce n’est pas des excuses, des reproches ou de l’ironie, le tout voué à faire du mal avec des mots.
    Cela ne nous rend pas heureux, et ne peut émaner d’un coeur qui connaît le respect, qui sait ce qu’est l’amour authentique, mature et responsable.
  • Aimer, c’est s’enchanter car l’autre personne existe. Aimer quelqu’un, c’est ressentir de la joie à l’intérieur de soi, et chercher chaque jour une façon de rendre l’autre heureux.
pareja-abrazada-feliz

Je refuse de souffrir davantage en amour

On sait que nombreux sont ceux qui ont décidé de faire une croix sur l’amour car ils sont fatigués de souffrir, car ils ont leur coeur est empli des blessures laissées par la déception, les vides et le désenchantement.

 


Pour aimer avec conscience et assurance, il faut d’abord savoir s’aime moi-même. Et même si parfois, on est mieux seul que mal accompagné, il n’empêche qu’un « je t’aime » prononcé par une nouvelle voix davantage sincère en vaudra la peine, et pourra nous faire oublier les déceptions d’hier.


 

On a tous nos épines et nos poids du passé. Cependant, l’amour est une aventure qui vaudra toujours la peine d’être vécue, à tout moment de notre vie.

Pour cela, il faut tenir compte de ces aspects :

  • Sachez bien que l’amour n’est pas toujours éternel ; prenez soin de ne pas tout donner sans rien recevoir en échange, occupez-vous de votre épanouissement personnel, ne reléguez pas votre travail, vos rêves ou vos amis…
    Ne laissez pas derrière vous ce qui vous définit, sinon, à un moment ou à un autre, vous perdrez tout.
  • Aimez l’autre sans dépendre de lui : dépendez de vous-même et construisez l’amour dans chaque détail, encouragez-le dans chaque geste, dans chaque mot.
    Créez, mais apaisez votre estime de vous-même, votre identité…
  • Offrez-vous en liberté et avec intégrité, sans peurs, sans rancune d’hier, sans manques d’assurance que les autres devraient résoudre pour vous.
    Soyez courageux pour toutes ces choses que vous aimez, et ce que vous aimez, c’est être heureux, pas blessé.
  • Ne cherchez pas un amour parfait ou une relation idéale, car ça n’existe pas : la relation s’édifie chaque jour, tes coins comblent mes vides, tes aspérités mes douceurs, et mes ombres tes lumières…
  • Aimer vraiment, cela implique de grandir ensemble dans les difficultés ; aimer vraiment, c’est aimer et comprendre, c’est survivre avec l’amitié, profiter de la passion et construire une complicité simple, sans artifices ni faussetés.

 


Ceux qui vous aiment ne vous blessent pas, et ne souhaitent pas vous voir pleurer : car ceux qui vous aiment vous rendront heureux.


 

pareja-joven-feliz