Carl Gustav Carus : biographie d'un psychologue et peintre romantique

29 avril, 2021
Carl Gustave Carus était l'une des figures les plus importantes du romantisme allemand. Aussi, son héritage dans le domaine psychologique a jeté les bases de la psychologie profonde que Carl Jung a développé plus tard.

Carl Gustav Carus se caractérisait par sa polyvalence, par sa capacité à maîtriser diverses disciplines. Né en 1789, il fut médecin, psychologue, biologiste, mycologue, philosophe et peintre. Il est surtout connu pour être l’un des plus grands représentants du romantisme allemand et aussi le prédécesseur de la psychologie profonde.

À ce jour, la ville allemande de Dresde honore toujours son héritage avec une université et un hôpital portant son nom. Le monde de l’art le considÈre aussi comme l’une des références les plus intéressantes du XIXe siècle, quelqu’un dont l’œuvre recèle cette beauté artistique souvent comparable à celle de Caspar David Friedrich.

C’était une figure ouverte d’esprit qui a toujours aspiré à comprendre  le fonctionnement de l’être humain, les mystères de la nature et comment tous ces domaines fascinants pouvaient être ramenés dans l’univers de l’image, des toiles et des jeux de couleurs. Apprenons à en savoir un peu plus sur le travail de cette figure intéressante.

Œuvre de Carl Carus.

Carl Gustav Carus : médecin, psychologue et peintre du romantisme

Parler de Carl Gustav Carus, c’est faire référence à un homme pionnier dans divers domaines du savoir. Né à Leipzig en 1789, il s’est intéressé très tôt à l’étude des sciences. Il a obtenu un diplôme en chimie, physique, botanique et en médecine et est devenu la première personne à donner des conférences sur l’anatomie comparée, en 1811.

Il n’est pas difficile de deviner que le jeune Carus était surdoué. De plus, grâce à sa position aisée, il disposait des meilleures ressources pour étudier. Il a toujours eu les meilleurs professeurs, comme le médecin et philosophe psychologue Ernst Platner. À seulement 21 ans, il a à son actif plusieurs diplômes universitaires et deux doctorats.

Ses contributions à la naturphilosophie et à la biologie

Carl Gustav Carus était l’un des membres les plus éminents de la Naturphilosophie. C’était un courant philosophique qui s’est détaché des lignes plus mécanistes de la science pour concevoir le monde naturel d’une manière plus large et, surtout, basée sur une conception organique.

La contribution la plus renommée de Carus au monde de la biologie était le concept de “l’archétype des vertébrés”, essentiel à la théorie de l’évolution. Cette idée nous a également permis de mieux comprendre la morphologie des crânes, de la colonne vertébrale plus tard.

Carl Gustav Carus et sa contribution à la psychologie : l’inconscient

Lorsqu’on parle de l’inconscient, presque instantanément, on visualise l’image de Sigmund Freud. Il est donc intéressant de savoir qu’avant que le célèbre neurologue ne jette les bases de la psychanalyse et de la psyché humaine, des personnalités comme Gustav Carus s’étaient déjà intéressées à ce domaine de la connaissance.

Nous savons que vers 1813, après avoir survécu presque miraculeusement du typhus, Carus a déménagé à Dresde. Grâce à son expertise en tant que chirurgien et obstétricien , il est devenu le premier médecin personnel du roi de Saxe Friedrich August II.

Cela lui a permis de rencontrer des personnalités marquantes dans plusieurs domaines. Notamment les domaines de la médecine, de la science, de la philosophie et de la psychologie de l’époque.

  • C’est Carus qui a inventé le terme “inconscience” et qui à son tour est devenu le prédécesseur philosophique de la psychologie profonde.
  • Pour lui, l’inconscient avait une condition biologique et psychologique.
  • Son livre Psyche se démarque. Il affirme que pour connaître le monde conscient de l’être humain, il faut démêler l’inconscient. Cela justifiait pour lui la nécessité de développer une science qui nous permettrait de descendre dans ces profondeurs.
  • C’est Carl Jung qui a recueilli une grande partie de l’héritage de ce médecin allemand. Il a adopté, par exemple, la vision de l’inconscient comme un mécanisme créatif et guérisseur. Selon eux, il était possible de retrouver l’équilibre psychique via l’inconscient. Et pour cela il était essentiel de démêler le monde des rêves.
  • De même, Carus a proposé un modèle tripartite de l’inconscient que Jung a également intégré dans sa théorie analytique. Il a introduit les concepts classiques de l’inconscient collectif, personnel et conscient.
Le peintre Carl Carus.

Carl Gustav Carus, un peintre romantique

Carl Gustav Carus est aujourd’hui considéré comme le peintre romantique allemand le plus remarquable de la tendance naturaliste. Au fur et à mesure qu’il progressait dans sa carrière de médecin, chirurgien, philosophe et biologiste, il consacrait autant de temps que possible à l’art. Sa première exposition a eu lieu à l’Académie de la capitale de la Saxe en 1816.

Tout au long de sa vie, il a entretenu une amitié étroite avec Caspar David Friedrich dont il s’inspirera pour développer une grande partie de son thème classique. Paysages nocturnes, forêts sombres, cimetières, scènes baignées de clair de lune…

Cependant, il convient de noter que son parcours artistique et personnel a considérablement changé lorsqu’il a rencontré Johann Wolfgang von Goethe. Tous deux partageaient des préoccupations scientifiques et naturalistes.

Dès lors, son travail est devenu plus intime et symbolique. Il s’est plongé dans des aspects plus psychologiques. À la fin de sa vie, son style romantique frôlait déjà le réalisme.

Ainsi, et en plus de tout son héritage artistique, se démarquent également ses dessins d’anatomie. Un héritage prolifique pour le monde de la science qui démontre sa qualité de scientifique et d’érudit passionné.

Carl Gustav Carus est un exemple clair de la façon dont un esprit agité, polyvalent et ouvert à toutes les disciplines peut favoriser l’avancement des connaissances dans plusieurs domaines à la fois. Nous lui devons de grandes avancées en anatomie comparée, en psychologie et aussi en peinture.

Carus, Carl Gustav (2014) Psyché. Nabu Press

Carus, Carl Gustav (1992). Cartas y anotaciones sobre pintura de paisaje. Madrid: Editorial Antonio Machado.

Bernouilli, Christoph (1980) Die Psychologie von Carl Gustav Carus. Jena, Alemania: E. Diederichs.

Ellenberger, Henri F. (1970). The Discovery of the Unconscious: The History and Evolution of Dynamic Psychiatry. New York: Basic Books.

Kern, Hans. Carus (1942) Personlichkeit und Werk. Berlín.