Caractère fort et résilience : quel est leur lien ?

3 mai 2019
Comment le caractère et la capacité à être résilient sont-ils connectés ?

Caractère fort et résilience ont un lien très étroit. Ce type de profil définit des personnes qui savent faire face à leur réalité. Leurs forces ont émergé progressivement après avoir géré les adversités avec fermeté. La brutalité n’existe pas chez elles; elles n’accablent pas les autres, bien au contraire. Ce sont des cœurs sensibles vêtus d’armures étincelantes, capables d’offrir le meilleur d’eux-mêmes.

Le terme de « caractère fort » a parfois tendance à nous embrouiller l’esprit. Lorsque nous l’entendons, nous imaginons quelqu’un avec une personnalité qui s’impose de façon autoritaire, en fixant des limites et en réclamant des droits. Cependant, la psychologie a beaucoup étudié ce type de comportement et nous offre maintenant plus d’informations.

Rachana Kamtekar, professeure de philosophie à l’Université de Cornell, nous explique que, comme le révélait Aristote dans son livre Ethique à Nicomaque, être vertueux dans la vie ne signifie pas seulement « être bon ». Cela implique autre chose. Être vertueux veut dire, par exemple, savoir ce qui est véritablement bon dans notre monde, connaître les chemins à emprunter et à éviter. Cette habileté nécessite de la fermeté. Il est nécessaire de développer une force de caractère qui nous permet d’avancer en prenant soin de cette vertu, de cette clarté d’esprit et de ce cœur.

Même si on nous dit souvent, dans le domaine du développement personnel, qu’il faut garder espoir et rester optimiste pour surmonter des difficultés, il existe en réalité d’autres dimensions essentielles. Des éléments comme une personnalité ferme capable d’accepter les adversités, ainsi que les hauts et les bas qui rythment notre cycle vital. Il est nécessaire d’avoir une solvabilité émotionnelle et des buts clairs.

caractère fort et résilience

Caractéristiques des personnes qui font preuve d’un caractère fort et de résilience

Le concept de résilience structure de nombreuses aires dans le domaine de la psychologie. Nous savons, par exemple, qu’elle est très importante au moment de gérer des traumas. Nous comprenons aussi son utilité dans la gestion du stress. Cependant, il est curieux de voir qu’une idée tirée du domaine de la physique a donné vie à un concept parallèle dans d’autres champs, comme celui de la psychologie.

Sur le plan social, des études comme celles menées par le docteur Carl Folke, de l’Université du Winsconsin (Etats-Unis), nous parlent même de ces sociétés résistantes qui ont su faire face aux changements en s’y adaptant et en les utilisant pour créer de nouveaux modes de vie, de travail, de ressources sociales. La même chose se produit sur le plan personnel, pour chaque être humain. Or, le seul canal nous y conduisant est la force de caractère.

Caractère fort et résilience ont un lien étroit et direct que beaucoup méconnaissent. Il est donc nécessaire de le clarifier. Le psychologue Jamie D. Aten, spécialisé en catastrophes humanitaires, nous décrit en quoi consistent ces dimensions.

Ce n’est pas seulement de l’optimisme: c’est une capacité à affronter la réalité, quelle qu’elle soit

Il est commun d’associer la résilience à la psychologie positiveCependant, certains voient une nuance à prendre en compte dans cette dimension. Parfois, ceux qui tentent d’appliquer une attitude positive ne sont pas en contact avec les demandes réelles de chaque situation. Il est même possible qu’ils ne les acceptent pas.

D’une certaine façon, on nous a tellement inculqué ou vendu l’idée de bonheur et d’optimisme que nous sommes devenus intolérants face aux pertes, aux erreurs ou à la tristesse. La personne avec un caractère fort, en revanche, voit les choses telles qu’elles sont. Caractère fort et résilience vont de pair car ils nous invitent à voir, à accepter et à affronter les obstacles qui se dessinent à l’horizon.

caractère fort et résilience

Un espoir orienté vers des objectifs clairs

La personne avec un caractère fort peut mettre mal à l’aise. Elle est souvent sincère et déterminée, sait parfaitement ce qu’elle ne veut pas, ce qui ne lui plaît pas et exprime clairement ses besoins. Néanmoins, comme nous l’avons signalé au début, elle fait toujours preuve de respect envers les autres car, derrière ce profil, on retrouve une sensibilité et une grande empathie.

Une autre chose la définit: un espoir orienté vers des objectifs clairs. Il ne s’agit pas d’une confiance abstraite ou d’une croyance selon laquelle les choses finiront par se résoudre d’elles-mêmes. Pas du tout. Dans leur esprit, l’espoir s’égraine en objectifs à atteindre, en étapes à surmonter, en difficultés à régler par soi-même, en se concentrant sur ses valeurs et ses buts.

La force de caractère et la résilience interpellent car elles font référence à des personnalités qui projettent une sécurité. Elles intimident, tout en éblouissant. Par ailleurs, comme on nous l’explique dans une étude réalisée par Martin Seligman, entraîner ces capacités favoriserait notre bien-être dans tous les domaines de la vie.

Pensons-y. Nous connaissons tous quelqu’un qui fait preuve de résilience et d’un caractère fort. Cette mère célibataire qui s’occupe de sa famille toute seule, ce père qui fait tout pour ses enfants, cette amie qui est déterminée à atteindre ses rêves mais reste malgré tout accessible, présente et indispensable à nos yeux. Toutes ces personnes nous inspirent parce qu’elles dessinent elles-mêmes des chemins vers le bonheur.

  • CLONINGER, CR (2005). Fortalezas y virtudes del carácter: Un manual y clasificación. American Journal of Psychiatry , 162 (4), 820-a-821. https://doi.org/10.1176/appi.ajp.162.4.820-a