Attention aux mots que vous employez, ils peuvent être blessants !

22 mai 2015 dans Psychologie 1270 Partagés

Avez-vous déjà pris conscience du pouvoir qu’ont les mots ? De la portée qu’ils peuvent avoir ? Même si vos mots ne sont pas matériels, ils peuvent tout de même caresser ou au contraire blesser votre interlocuteur en un rien de temps.

Ces choses que l’on dit parfois

Imaginez que quelqu’un répète sans cesse à un enfant (ou à vous-même) qu’il ne vaut rien. Ce quelqu’un, ça peut être sa mère, son père, son ami…voire même plusieurs personnes, avec le temps. Même si cette accusation est injuste et exagérée, si on la répète régulièrement à l’enfant, alors son inconscient pourrait bien lui jouer un mauvais tour, car il gardera ladite accusation dans un coin de sa tête, ainsi que les sentiments de colère, de dépression ou de résignation.

Avec le temps, il pourrait commencer à croire qu’effectivement il ne vaut rien, et qu’il est incapable de faire quelque chose de bien. En effet, dans ces situations où il devra se confronter à lui-même, son inconscient activera le message automatique préalablement intégré.

Il entre donc dans un cercle vicieux : persuadé qu’il ne vaut rien, il agit en fonction de cette pensée que tous ses actes viennent donc confirmer. Par conséquent, l’accusation qui initialement était fausse prend finalement tout son sens.

Mais, tout le monde ne réagit pas forcément de cette façon, car certaines personnes peuvent se sentir gênées, offensées ou déçues. Chacun a sa manière de réagir et d’interpréter les dires des autres.

L’important, c’est que la communication avec une personne qu’elle soit formelle ou informelle, il faut faire attention aux mots que l’on emploie, car on a souvent tendance à lancer des mots sans réfléchir à leur portée.

Les mots sont donc généralement considérés comme anodins. Pourtant, parfois, ils peuvent laisser des traces indélébiles.

Les mots peuvent être blessants… Que faire pour pour en prendre conscience ?

Avant toute chose, prenez note du conseil délivré dans ce petit récit anonyme :

Prenez une feuille de papier. Chiffonnez-la, abîmez-la, pliez-là, faites une boule de papier, c’est comme vous préférez ; chacun peut procéder à sa manière. Ensuite, essayez de remettre cette feuille de papier dans son état initial. Pas facile, n’est-ce pas ? En effet, c’est impossible. Quoi que vous fassiez, il restera toujours des plis.

Le coeur des gens, c’est comme le papier : si on les blesse verbalement, il sera alors difficile d’effacer les traces qu’on aura laissées en eux. Parfois, sur le coup de la colère, on ne parvient plus à se contrôler et on lance des mots empreints de haine et de rancoeur. Puis, après coup, quand on y repense, on regrette…mais il est déjà trop tard.

Pourquoi donc ne pas réfléchir avant d’agir ? Comment réagiriez-vous si vous étiez à la place de l’autre, face à vous-même ?

Apprenons à être compréhensifs et patients !

Un jour, quelqu’un a dit : Ne parle que si tes mots sont aussi doux que le silence.

Mots

A découvrir aussi