Apprendre à comprendre ce que nous ressentons

21 septembre 2016 dans Emotions 0 Partagés

Pour affronter le monde extérieur, nous avons besoin d’explorer notre partie la plus émotive et la plus créative.

Notre corps communique et reflète la façon dont nous nous sentons et nous offre des renseignements constants sur notre état d’esprit.

Voilà pourquoi il est d’une importance vitale de comprendre les messages que véhiculent nos émotions, non seulement sur notre santé, mais aussi dans notre façon de nous comporter avec les autres.

Il est important de différencier le fait d’entendre et le fait de comprendre. Entendre, c’est simplement utiliser ce sens qui nous fait nous situer dans le monde qui nous entoure.

Il se peut que nous entendions, mais que nous ne comprenions pas.

Comprendre implique un engagement, cela signifie être là, percevoir ce que notre corps et nos émotions nous disent et veulent nous transmettre.

“Tout ce qui existe a commencé avec le langage. Et le langage a commencé en écoutant”

– Jeanette Winterson –

Comprenez votre corps, parlez de vos émotions

Les causes les plus fréquentes de la maladie sont les comportements et les émotions négatives.

La recherche d’attention, le fait d’éviter des situations désagréables ou de les fuir sont des situations où notre corps parle, habituellement en produisant des symptômes comme des signes que quelque chose ne va pas bien.

Les personnes qui ne comprennent pas que ces réactions sont causées par les émotions désagréables qu’elles ressentent souffrent souvent de maladies physiques causées par leur blocage émotionnel.

image-2

Il existe de nombreuses recherches qui soutiennent le pouvoir des émotions sur le corps humain.

Les chercheurs ont trouvé une relation plus qu’évidente entre la douleur et le stress.

Le stress émotionnel, des problèmes émotionnels manifestés au niveau physique, que nous n’arrivons pas à gérer correctement, peut laisser une trace indélébile sur notre corps.

Les symptômes de stress émotionnel les plus fréquents sont :

  • Émotions : dépression ou anxiété, irritabilité, peur, nervosité.
  • Pensées : peur excessive de l’échec, autocritique excessive, difficultés pour se concentrer, prise de décisions, pensées déformées.
  • Comportements : rapports brusques avec les autres, augmentation de la consommation de tabac, d’alcool et d’autres drogues, augmentation ou diminution de l’appétit, pleurs, grincements de dents.
  • Changements physiques : tension musculaire, mains froides ou moites, insomnie, maux de tête, fatigue, problèmes de dos ou cervicaux, respiration agitée, problèmes de sommeil, problèmes sexuels.
Ton corps est ton temple, écoute-le
Partager

Comprenez votre esprit, parlez de vous

Comme nous l’avons expliqué précédemment, l’attitude mentale peut nous bloquer jusqu’au point de susciter chez nous des problèmes physiques.

Ce blocage mental naît quand affleurent des émotions à l’intérieur de nous qui nous font perdre l’attention et nous déconnecter même de ce que nous faisons.

Les émotions négatives provoquent chez nous des distractions, nous cessons de prêter attention à l’activité que nous sommes en train de réaliser et nous commençons à réfléchir à ces émotions.

image-3

En nous préoccupant de notre esprit, nous reconnaîtrons nos sentiments et nos émotions.

En écoutant ce qu’il y a à l’intérieur de nous, nous pourrons nous préparer pour affronter les sentiments et les émotions désagréables, en les regardant en face, pour pouvoir nous concentrer sur les activités de la vie quotidienne.

De cette manière, nous nous préparons physiquement et mentalement pour reconnaître et éloigner les émotions négatives. Donc reconnaître ces émotions-là est le premier pas afin de les surmonter.

L’esprit est responsable de la pensée élevée. Il combine le sens, la pensée, le jugement et la mémoire. Il nous permet de soupeser le prix et le bénéfice de la prise de décisions réfléchies.

Il est possible que votre voix intérieure ne soit pas toujours claire, mais il s’agira de vous dire quelque chose.

Avant de vous mettre en colère, de vous culpabiliser ou de vous bloquer, écoutez à l’intérieur de vous, et éloignez de votre esprit les émotions et les sentiments négatifs.

Préparez-vous physiquement et mentalement pour vous écouter attentivement. Il n’y a pas de meilleur interlocuteur pour votre corps que vous-même.

 Se combattre soi-même est la guerre la plus difficile qui soit; se vaincre soi-même est la victoire la plus belle qui soit.
A découvrir aussi