Alexithymie : pas un seul jour sans un je t’aime

20 janvier 2019
Qu'est-ce que l'alexithymie ?

Il est singulier et curieux qu’il s’agisse d’un peintre français excessivement timide et réservé, comme Pierre Bonnard, qui a prononcé la phrase « Dessine ton plaisir, dessine ton plaisir et exprime-le fermement ». C’est-à-dire que le fait qu’un homme célèbre pour sa sensibilité et sa parcimonie dans les mots conseillait de ne pas passer une journée sans exprimer ses émotions et ses sentiments, sans donner de l’amour à ses proches est vraiment incroyable. Ce dernier cependant ne souffrait pas d’alexithymie.

Il ne fait aucun doute que si les personnes les plus timides et les plus réservées sont capables d’observer la beauté. De la comprendre. Et de l’exprimer avec une sensibilité énorme. N’importe qui pourrait dire « je vous aime » à ceux qui méritent amour et amitié.

Exprimer des émotions et des sentiments et les laisser sortir n’est pas seulement un bon comportement, c’est également nécessaire. Il est déconseillé de croire que la répression est une mauvaise chose, car ce n’est pas forcément le cas ; en fait, c’est une habitude qui apportera une meilleure santé mentale et physique.

« Ne perds jamais l’occasion d’exprimer ton amour. »

-H Jackson Brown-

Alexithymie, la maladie de ceux qui n’expriment pas leurs émotions

Ne pas exprimer ses émotions est un comportement social qui, même s’il est ouvertement accepté, est négatif pour la santé humaine. Si bien que ce symptôme est actuellement considéré comme la base d’un désordre identifié : l’alexithymie.

femme souffrant d'alexithymie

 

L’alexithymie apparaît chez les personnes qui sont en quelque sorte incapables d’identifier, d’exprimer ou de verbaliser leurs émotions. Ainsi, ne pas mettre des mots sur les émotions peut dégénérer en de graves problèmes de comportement et de santé mentale. En fait, il existe des cas de dépression, d’isolement social et même de somatisation en raison de l’incapacité de donner libre cours à un flot de sentiments mal acheminés.

Cependant, l’alexithymie peut également entraîner des problèmes physiques résultant de difficultés psychologiques. Par exemple, cela pourrait entraîner des douleurs à l’estomac, des crises cardiaques, de l’hypertension, des ulcères et même le syndrome du côlon irritable, entre autres maladies.

En outre, l’alexithymie a toujours des conséquences plus graves. Vivre sans pouvoir exprimer un amour peut entraîner une forte détérioration des relations sociales.

« Pleurer est parfois le moyen d’exprimer des choses qui ne peuvent pas être dites avec des mots. »

-Concepción Arenal-

Cas extrêmes d’alexithymie

Pour parler de cas extrêmes d’alexithymie, prenons l’exemple d’une série télévisée singulière qui, il y a quelques années, a été couronnée de succès dans différents pays du monde. Il s’agit de Dexter, dont l’acteur vedette est Michael C. Hall.

Le protagoniste de la série, appelé Dexter, avait des comportements proches de la psychopathie en raison de son incapacité à ressentir de l’empathie, à exprimer des sentiments et même à les ressentir. Pour lui, dire que je t’aime était une vraie agonie.

De toute évidence, il s’agit d’un cas extrême issu de la fiction. Cependant, il peut être utile de rechercher des symptômes similaires chez chacun d’entre nous et de savoir si nous pouvons être atteints d’alexithymie à un degré plus ou moins important.

L’incapacité à vous aimer, un problème ancré dans la société

Selon la Société espagnole de neurologie, l’alexithymie touche jusqu’à 10% de la population mondiale. Il est donc évident qu’il s’agit d’un problème qui touche un grand nombre de personnes, dont beaucoup sont peut-être proches de nous.

Pour pouvoir identifier les personnes atteintes de cette maladie, nous devons examiner leur capacité d’empathie ou leurs possibilités d’expression. Même ceux qui ont subi un AVC, une tumeur au cerveau ou un traumatisme crânien pourraient être touchés.

homme souffrant d'alexithymie

Le cerveau est ce qui permet aux humains de ressentir de l’amour, de la joie ou de la peur et est responsable de la mise en relation des sentiments et des émotions avec des mots. Une fonction mentale qui dépasse le conditionnement social, car en réalité, c’est une nécessité.

Selon le docteur Pablo Duque, de la Société espagnole de neurologie, « l’impossibilité d’identifier et de verbaliser les émotions et les sentiments chez certaines personnes est provoquée par une interruption de la connexion entre les structures du cerveau ».

Il est évident qu’exprimer ses émotions, montrer ses sentiments ou dire que je t’aime n’est pas seulement beau. C’est aussi un besoin psychologique qui améliore notre santé mentale. Et physique.