Accueillez et prenez soin de votre enfant intérieur

24 novembre 2015 dans Psychologie 2144 Partagés

Mon enfant intérieur est toujours en moi, il n’est pas parti. C’est la voix que j’écoute lorsque je m’autorise à être libre et à me réjouir des choses. C’est lui qui me demande de guérir les blessures émotionnelles du passé…

Il est habituel d’entendre des expressions telles que « la nécessité de soigner notre enfant intérieur« . Loin d’être un courant spirituel alimenté par des points de vue comme ceux du new age, ce concept provient plutôt de la psychanalyse.

L’importance des premières années de notre vie et nos expériences passées modèleront une grande partie de notre personnalité, de nos valeurs, de notre équilibre émotionnel, et de notre estime de nous.

De plus, la plupart de nos souvenirs d’enfance peuvent être à l’origine de nos peurs et de nos angoisses. À l’inverse, les souvenirs d’une enfance épanouie et heureuse nous accompagneront au moment de devenir adulte.

Chacun de nous dispose d’un grand « coffre existentiel » dont les 8 premières années de vie sont sans aucun doute la clé de ce que nous sommes aujourd’hui.

C’est dans un coin caché de notre être que se cache notre enfant intérieur. Nous nous montrons tous comme des adultes matures et sûrs d’eux, bien protégés avec des armures de grands guerriers, et capables de faire face à ce monde complexe.

Cependant, soyons honnêtes! Il est fréquent de nous fermions les yeux et que nous ressentions le manque de quelque chose.

Nous avons tous un enfant en nous, qui est resté bloqué à un certain âge, avec un manque et des besoins non satisfaits. Voyons cela plus en détails.

Mon enfant intérieur et son passé émotionnel

Il est possible que plus verra une pointe d’ironie dans le terme « enfant intérieur ». Pour beaucoup, cette expression représente la fragilité, l’innocence et le regard de quelqu’un qui ne connait pas encore le monde.

On a tendance à penser que « les adultes savent tout et que les enfants ne savent rien« . D’autres encore, estiment de façon erronée que « l’enfance est l’étape que nous avons tous vécue avec insouciance et bonheur absolu« .

L’enfance, c’est l’éveil de la vie, le moment où les premières questions apparaissent et où l’on donne les premières réponses. Si l’on grandit dans l’indifférence, le manque, la tristesse et l’abandon, il sera très difficile de devenir des adultes émotionnellement sains.

souvenirs-enfant-interieur

Pour évoluer dans la maturité et le bonheur, chaque enfant a besoin d’affection et d’un amour sincère qui lui garantisse la sécurité dans chaque étape, et à chaque chute.

Si le lien développé avec nos enfants n’est pas adéquat, toutes leurs premières expériences de vie les marqueront d’une façon ou d’une autre.

L’enfance n’est pas toujours synonyme de bonheur ou d’insouciance. Le fait de venir au monde ne garantit pas le bien-être physique et émotionnel.
Partager

Être enfant, ce n’est jamais facile, car nous avons tous besoin du soutien de quelqu’un pour faire nos premiers pas, pour prononcer nos premières syllabes et découvrir que nos peurs et nos angoisses sont apaisées à l’aide de tendresse et avec les bons mots.

Les demandes de notre enfant intérieur

Maintenant que nous avons vu l’importance d’accepter notre enfant intérieur, il est important de savoir ce que celui-ci peut nous demander.

Réfléchissons quelques instants sur ces dimensions :

 Votre enfant intérieur peut vous demander de résoudre certains aspects du passé.

 Il est possible que vous ayez besoin d’explications sur un événement précis de votre enfance, que vous demandiez pardon ou que vous ayez même besoin d’accorder le vôtre.

 Il se peut même que dans votre cas, vous n’ayez aucun élément du passé à résoudre. Cependant, votre enfant intérieur vous réclamera également d’être plus libre au quotidien.

 Il est essentiel d’apprendre à relativiser un peu plus votre réalité, et de laisser de côté vos inquiétudes  ainsi que votre stress.

 Soyez plus spontané, autorisez-vous à rire un peu plus, et à retrouver un peu de votre innocence perdue et avec elle, votre espoir.

 Votre enfant intérieur vous réclame également de l’amour. Luttez contre vos réticences, vos hontes ou votre apparence d’adulte, et autorisez-vous un peu de liberté émotionnelle.

Comment guérir notre enfant intérieur ?

Chaque processus de guérison émotionnelle requiert une conviction entière et authentique de notre part. Personne ne peut être libre s’il n’existe pas de réel besoin de l’être.

N’oubliez pas que vous ne pourrez pas résoudre un problème donné si vous n’êtes pas convaincu qu’il existe bien. Pensez par exemple à votre quotidien…

Êtes-vous souvent stressé ? Avez-vous perdu tout espoir ? Avez-vous l’impression que votre moitié fait tout pour vous rendre heureux mais que cela ne marche pas? Ressentez-vous un manque d’amour à l’intérieur de vous que vous ne parvenez pas à définir ?

enfants-interieurs

Ce petit exercice de visualisation et de reconstruction émotionnelle pourra vous aider sur de nombreux aspects :

1- Prenez une photo de vous quand vous étiez petit, environ 7 ou 8 ans.

2- Laissez les souvenirs remonter, avec tranquillité, et laissez les images et les émotions vous envahir.

3- Visualisez-vous à présent à côté de cet enfant. Vous êtes tous les deux, le « vous adulte » et le « vous enfant », face à face.

4- Demandez-lui de quoi il a besoin, ce qu’il veut, ce qui lui manque. Demandez-lui de quoi il aurait besoin pour se sentir libre et épanoui.

A découvrir aussi