Accepter ce n’est pas se conformer

24 janvier 2016 dans Emotions 0 Partagés

A de nombreuses reprises, nous avons tendance à souffrir excessivement de situations qui ne sont pourtant pas sous notre contrôle.

C’est principalement notre propre résistance à accepter ce qui se passe qui nous fait souffrir, mais pas la situation en elle-même.

Il est certain que les émotions que nous ressentons sont nécessaires à notre existence, et qu’il n’est pas conseillé de les réprimer.

La tristesse nous sert à récupérer notre équilibre après la perte d’un être cher, et à informer notre entourage que nous ne sommes pas bien.

L’anxiété nous aide à nous protéger contre les menaces et les dangers qui nous entourent. Le dégoût nous préserve des aliments qui pourraient nous rendre malades.

Les émotions sont absolument nécessaires à notre existence et nous aident à survivre, lorsqu’elles s’adaptent et qu’elles sont cohérentes face à la situation que nous vivons.

Des problèmes peuvent surgir si les émotions cessent de remplir leur rôle, et qu’elles se retournent contre nous. Nos émotions ne doivent pas devenir nos ennemies les plus intimes.

Comme nous le savons tous, le fait de nous sentir bien ou mal est déterminé par notre façon de voir le monde.

Comme le disait Bouddha : « La douleur est inévitable, mais la souffrance est facultative« .

Vous pouvez décider de la souffrance que vous ressentez. Pour cela, vous devez intégrer le fait que le monde est incertain, changeant, et que nous ne contrôlons que très peu de choses.

Fille-triste

Sommes-nous conformistes ?

Il ne le faut pas. Comme le dit le titre de cet article, accepter, ce n’est pas se conformer.

Nombreuses sont les personnes qui pensent que si vous ne vous plaignez pas suffisamment, si vous ne pleurez pas toutes les larmes de votre corps, et si ne vous vous énervez pas contre la terre entière, c’est que vous vous conformez à une situation qui pourtant vous déplaît, et que vous êtes faible.

Cependant, la véritable faiblesse c’est de gaspiller notre énergie et notre temps si précieux, pour quelque chose que nous ne contrôlons pas, et que nous ne pouvons pas modifier.

Les émotions sont importantes, mais il arrive parfois qu’elles soient totalement inutiles et contre-productives.

“Accepte. Ce n’est pas de la résignation, mais rien ne te fera perdre plus d’énergie que de résister et de te battre contre une situation que tu ne peux pas changer.”
-Dalai Lama-

Avoir des désirs, des objectifs, des projets passionnants et des passions est essentiel pour être heureux et pour donner un sens à notre vie.

Nous ne devons pas nous conformer à une situation qui ne nous plaît pas, car nous devons bien évidemment essayer de tout faire pour la changer.

De la même manière, si nous souhaitons posséder quelque chose qui nous tient à coeur, nous devons tout faire pour l’atteindre et pour en jouir.

Pour autant, nous ne parlons pas ici de conformisme. Si vous voulez quelque chose, vous devez tout faire pour y parvenir.

L’important est que vous compreniez que même si vous luttez de toutes vos forces, il est possible que ne puissiez pas réaliser vos rêves, à cause de facteurs sur lesquels vous ne pouvez absolument pas agir. C’est à ce moment qu’intervient la notion d’acceptation.

La vie n’est pas parfaite

Et alors ? Elle ne l’est pas, elle ne l’a jamais été, et elle ne le sera jamais. C’est exactement cela que nous devons accepter.

Accepter signifie comprendre que les choses sont parfois en notre faveur, et qu’elles ne le sont pas à d’autres moments.

Si tout était parfait, nous ne serions pas en mesure de valoriser les bonnes choses qui nous arrivent.

Pour profiter des victoires, il est nécessaire d’avoir connu quelques échecs.

Pour autant, lorsque les choses ne vont pas comme vous le souhaitez, il est très important de vous dire: je vais tout faire pour que les choses s’arrangent, je vais mettre toutes mes forces dans la bataille, mais si cela se passe mal, c’est qu’il existe des éléments qui ne dépendent pas de moi, et qui ne méritent pas que je perde toute mon énergie en me mettant en colère contre eux.

A ce moment précis, d’autres portes vont s’ouvrir devant vous.

Vous ne devez pas répéter cette phrase comme un mantra, mais vous devez absolument y croire.

Vous croiserez de nombreux obstacles sur votre chemin, et mieux vaut les accepter plutôt que de les nier. Accepter vous épargnera de nombreuses souffrances inutiles.

Apprendre à accepter

femme-yeux-fermes-qui-accepte

  • Le monde n’est pas toujours comme nous le souhaitons. Vous aurez beau vous énerver, être triste ou bien nerveux, les choses ne se passent pas toujours comme vous le désirez.
    Si vous l’acceptez, votre état émotionnel sera bien plus tranquille et apaisé, et vous verrez les situations avec une perspective plus propice à trouver des solutions.
    Ne laissez pas les émotions vous dominer et obscurcir votre jugement.
  • Les personnes qui vous entourent n’agissent pas forcément selon vos désirs. Nous sommes tous des êtres humains, des individus qui disposent de leur mentalité propre, et qui agissent selon leur bon vouloir.
    N’attendez rien des autres, ne placez pas en eux tous vos espoirs. Laissez les gens vous surprendre de par leurs actes, et profitez de tout ce qu’ils peuvent vous apporter.
  • Tous les êtres humains se trompent, et vous aussi. Essayez de réparer vos erreurs, pour que les autres le fassent aussi.
    Mais ne les condamnez jamais, et ne soyez pas trop dur envers vous-même, car se tromper fait aussi partie du jeu de la vie, et cela peut apporter des choses positives sur du long terme.

“Ne blesse pas les autres par des moyens que tu trouverais toi-même blessants. ”

-Bouddha-

Accepter c’est se rendre que compte que le monde fonctionne selon son propre mode, et que tout ce qui doit se produire, se produira.

A partir du moment où nous disposons d’une marge et d’un angle d’attaque, nous devons agir pour changer les choses, en adoptant toujours une attitude sereine, aimante et centrée sur le présent.

A découvrir aussi