Les 8 significations sur le fait de croiser les bras

6 novembre 2015 dans Emotions 12 Partagés

L’expression « Ne croisez pas vos bras car vous vous fermez ou vous vous bloquez aux autres » vous est familière?

Si votre réponse est oui, nous vous invitons à continuer la lecture de cet article, pour découvrir la signification de cette expression.

Quelles sont ses véritables significations?

1. L’auto étreinte. Nous croisons nos bras beaucoup plus souvent en public qu’en privé. La signification la plus simple de ce geste est une étreinte à vous-même, car il vous donne un confort à tout moment.

A travers ce geste, votre intention n’est pas d’éloigner quelqu’un, car vous cherchez seulement un peu de réconfort. Lorsque vous verrez une personne placée dans cette position, demandez-lui si elle se sent à l’aise.

Comment pouvons-nous identifier ce geste? L’auto-étreinte est l’un des gestes automatiques que nous adoptons dans notre posture corporelle, pour essayer de nous sentir à l’aise.

2. Réduire le stress. Lorsque nous nous sentons stressés, le fait de croiser les bras est un excellent moyen pour que vos mains vous donnent un contact réconfortant et une tranquillité, de manière dissimulée.

Le fait de sentir ce contact nous calme et nous rassure. Il s’agit d’une sensation similaire à ce que nous ressentons lorsque nous frottons nos mains. Dans ce cas là, cela n’a rien à voir avec un blocage ou un sentiment d’incommodité, mais il s’agit d’anxiété.

Comment pouvons-nous l’identifier? Nous pouvons percevoir rapidement qu’il s’agit d’un mouvement de quelques secondes qui implique une grande charge émotionnelle.

3. Se réchauffer. De nombreuses fois, nous pouvons penser que la personne qui croise les bras en face de nous est en désaccord avec ce que nous disons. Mais parfois, l’explication est qu’elle a froid, tout simplement.

Comment pouvons-nous l’identifier? Lorsque nous croisons les bras car nous avons froid, nous avons tendance à avoir les épaules tendues. Les personnes ne croisent pas simplement leurs bras, elles contractent également les épaules et les maintiennent serrées comme un moyen de générer et de maintenir la chaleur.

4. Masquer une insécurité. Les femmes qui ne se sentent pas sûres d’elles-mêmes et qui ont besoin de se protéger croisent les bras pour éviter d’être trop exposées.

À leur tour, les gens qui se sentent mal à l’aise ou menacés par d’autres vont adopter ce geste comme un signe de défense.

Ce genre d’étreinte se perçoit car les épaules ne sont pas levées, mais elles sont orientées vers l’avant et le corps se courbe légèrement.

5. Une peur extrême. Le fait de croiser les bras peut signifier que la personne ressent une peur extrême ou une grande préoccupation. Instantanément, nous croisons les bras sur la poitrine pour protéger nos organes internes.

Ce type d’étreinte est accompagné par des gestes de manipulation qui consistent à se toucher le visage et le cou, à presser les lèvres et à exprimer des micro expressions de la peur.

6. Nous auto-contrôler. De nombreuses fois, nous croisons les bras lorsque nous nous sentons en colère ou contrariés, et dans ce cas, c’est une façon de nous retenir.

Un exemple clair de ce type d' » auto-étreinte » est lorsque l’on demande aux enfants de faire quelque chose qu’ils ne veulent pas faire. Avec ce geste, nous communiquons une contrariété sans devoir dire un seul mot.

7. Transmettre le pouvoir. Savez-vous comment transmettre le pouvoir avec le langage non verbal? Il suffit d’utiliser une pose où nous mettons les coudes vers l’extérieur et où croiser les bras est une forte démonstration de personnalité.

8. Croiser les bras pour nous isoler. C’est le sens le plus commun et celui que nous associons le plus à ce geste. Toutefois, le fait de croiser les bras en voulant exprimer cette nécessité émotionnelle, sert également à nous replier momentanément dans un état introspectif.

Ainsi, nous créons à la fois une barrière physique et psychologique entre la personne qui fait le geste et le reste des personnes présentes.

Le langage du corps est un sujet peu connu dans notre société actuelle. De nombreuses personnes ne sont pas conscientes des significations de nos gestes, c’est pourquoi, elles les interprètent mal, la plupart du temps.

Une personne qui croise les bras peut chercher à s’isoler, mais elle peut également avoir froid. Peut- être que dans le premier cas, l’étreinte ne va pas être comprise mais dans le deuxième cas, si.

Nous ne pouvons pas non plus oublier que chaque être humain est unique et différent.

Dans tous les cas, nous vous encourageons à en apprendre un peu plus sur cette grande inconnue, pour améliorer la qualité de vos relations.

A découvrir aussi