8 informations insolites sur le fonctionnement de votre cerveau

29 juin 2015 dans Curiosités 5 Partagés

Le développement du cerveau est une tâche qui aura pris des millions d’années à la nature, et qui se poursuit toujours.

Il s’agit d’un organe complexe et extraordinaire, qui est plein de mystères pour l’humanité.

Les études sur le cerveau sont relativement récentes, mais certaines des données dont nous disposons déjà peuvent surprendre les experts, comme les novices.

Dans cet article, nous allons vous parler de quelques données méconnues sur le fonctionnement de notre cerveau, qui vont vous étonner.

Le cerveau est plus actif pendant la nuit

Même si cela peut vous paraître étrange, le cerveau est de plus en plus dynamique à mesure que le reste du corps restreint son activité, car c’est durant le sommeil qu’il travaille le plus.

Les fonctions qui sont utilisées durant la phase d’alerte et durant le sommeil sont totalement différentes, et se situent dans des zones différentes de cet organe.

C’est le principal organe de la sexualité

Les dauphins et les êtres humains sont les seuls être vivants qui ont des rapports sexuels pour le plaisir.

Durant l’acte sexuel, le cerveau libère des substances qui rendent la sensation de plaisir possible. L’attirance physique et l’intensité du plaisir dépendant principalement de la chimie cérébrale.

Le cerveau n’a pas une taille unique

Le cerveau de l’homme est plus grand que celui de la femme. En effet, différentes études indiquent que le cerveau masculin pèse en moyenne 1,35 kg, alors que celui de la femme n’atteindre que 1,21 kg.

Cependant, cela n’a aucune incidence sur l’intelligence, mais s’illustre facilement par le fait que le cerveau de l’homme de Néandertal était bien plus grand que celui des êtres humains d’aujourd’hui.

La déconnexion automatique 

Le cerveau humain a la capacité de se déconnecter automatiquement de la perception, lorsque nous sommes confrontés à des odeurs fétides par exemple.

Les odeurs sont, dans un premier temps, senties d’une manière très intense, mais au bout d’un certain temps, le cerveau arrête de les sentir.

Le cerveau est composé à 80% d’eau

S’il nous paraît complètement solide, le cerveau contient pourtant 80% d’eau, d’où l’importance de le maintenir bien hydraté.

Le manque d’eau peut provoquer de grandes difficultés de fonctionnement pour le cerveau, et ralentira également l’activité de l’esprit.

Le cerveau a de grands besoins en oxygène 

Toutes les pratiques de méditation mettent l’accent sur l’importance de la respiration.

Ces techniques ancestrales se basent sur un fait dont l’homme s’est rendu compte depuis des centaines d’années : le cerveau est l’organe du corps qui a le plus besoin d’oxygène.

En effet, 20% de l’oxygène et des calories du corps servent au fonctionnement du cerveau, qui ne représente que 2% de la masse totale de l’organisme.

Le cerveau ne ressent pas la douleur

Lorsque vous souffrez de maux de tête, ce n’est pas le cerveau à proprement parler qui vous fait mal. La douleur se situe en réalité dans les structures externes de cet organe, dans le réseau nerveux du crâne.

Paradoxalement, le cerveau est l’organe qui permet au corps de ressentir la douleur, alors que lui-même est incapable de l’éprouver.

Les neurones et la mémoire

Si vous pouviez mettre vos neurones en file indienne, ils formeraient une ligne de plus de mille kilomètres. Les neurones olfactifs ont une durée de vie de 60 jours, ce qui rend la mémoire olfactive plus puissante que toutes les autres.

La mémoire à court terme est capable de retenir seulement 7 à 9 données pour une durée de 10 secondes. La mémoire sensorielle peut accumuler une grande quantité de données, bien plus que la mémoire intellectuelle.

Image de Lightspring

A découvrir aussi