8 choses qui révèlent votre maturité émotionnelle

30 août 2015 dans Emotions 4 Partagés

“Le sérieux n’est pas un signe de maturité. La maturité c’est savoir rire de la vie, 

mais la prendre au sérieux lorsque c’est nécessaire”

Le fait d’ajouter chaque année une nouvelle bougie à votre gâteau d’anniversaire, n’indique pas forcément que votre maturité progresse, que vous avez vécu de nouvelles choses à titre émotionnel, ni que vous avez gagné des capacités dans différents domaines.

La plupart d’entre nous avons l’habitude de nous punir pour les erreurs que nous commettons et de ne pas nous féliciter pour tous les succès que nous obtenons.

Nous sommes souvent trop durs avec nous-même, bien plus qu’avec les autres, et nous nous concentrons uniquement sur nos échecs, mais pas sur nos réussites.

Ce phénomène est peut-être dû à la société dans laquelle nous vivons. Nous nous démotivons rapidement lorsque quelque chose ne se passe pas comme prévu, et nous avons perdu le goût de la lutte.

Nous ne valorisons pas ce que nous faisons bien. Nous n’avons pas la patience nécessaire pour aller de l’avant et nous ne faisons pas attention aux petits changements du quotidien.

Il est pourtant intéressant de prendre du recul par rapport au tourbillon quotidien dans lequel nous vivons, pour faire une liste de tous les succès que nous avons obtenu.

Cela n’a rien à voir avec l’arrogance, mais il s’agit simplement de nous rendre compte que nous avons grandi émotionnellement.

Les signes de votre maturité émotionnelle

Certains signaux peuvent nous indiquer que nous pouvons ajouter des bougies à notre gâteau d’anniversaire mental:

  • Laisser aller ce qui vous fait du mal : il est très important d’apprendre à laisser s’échapper de notre vie les choses qui nous font du mal, et qui nous retiennent au passé.
    Cette capacité est l’une des clés du succès dans toutes les choses que nous entreprenons.
    Apprendre à reconnaître les choses et les personnes toxiques est une grande étape vers la maturité.
  • Apprendre de vos erreurs : qui a dit que celui qui se tromper méritait une autoflagellation permanente ? Nous pouvons apprendre de nombreuses choses de nos erreurs.
    Rien ne sert de toujours basculer dans le perfectionnisme obsessionnel.
    Il est bon de se tromper pour ne pas répéter les mêmes erreurs.
    Cette philosophie de vie change totalement nos perspectives et nous aide à entreprendre de nouveaux projets, plus ambitieux et davantage couronnés de succès, car l’expérience est l’alliée de la réussite.
  • Eviter de trop vous plaindre : c’est sans aucun doute l’un des signaux les plus importants de la maturité émotionnelle.
    Les personnes qui passent leurs journées à critiquer ne font qu’augmenter la négativité et le pessimisme qui les entourent.
    Apprendre à ne pas pleurer perpétuellement sur son sort, est le signe d’une personne mature.
    Si vous agissez plus et que vous pleurez moins, c’est que vous êtes en train de progresser.

grandir2-420x323

  • Célébrer les succès des autres : applaudir et se sentir véritablement heureux lorsque les autres réussissent, est un signe important de maturité.
    Cela veut dire que vous n’enviez pas ceux qui vous entourent, que vous comprenez qu’ils ont beaucoup travaillé pour en arriver là, et que vous êtes capable de reconnaître le travail des autres.
  • Avoir moins de relations conflictuelles : cela ne veut pas dire que votre vie ne soit qu’amour et paix, mais que vous passiez moins de temps à vous battre et à vous disputer.
    Vous avez passé l’étape durant laquelle vous voulez tout envoyer en l’air à la moindre occasion.
    Vous avez appris à vous mettre à la place des autres, et vous tentez de parvenir à un accord avant de provoquer frontalement les autres.
    Vous avez compris que les disputes sont une perte de temps, et qu’il vaut mieux trouver une solution de consensus. Mieux vaut être tranquille qu’avoir raison à tout prix.
  • Ne pas avoir peur de demander de l’aide : il y a encore quelques temps (avant que vous ne grandissiez émotionnellement), vous pensiez que demander de l’aide était une façon de montrer ses faiblesses, et vous ne pouviez pas le supporter.
    Cependant, vous avez désormais compris qu’il s’agit d’un signe de confiance envers les autres.
    Vous ne pouvez pas tout faire tout seul, et il est bon d’être humble et de reconnaître que vous ne savez pas quelque chose, ou que vous avez besoin d’aide.
  • Savoir ce que l’on veut : l’incertitude du futur n’est pas une règle, simplement une exception.
    Vous êtes plus conscient de ce que vous désirez obtenir dans votre vie, et à quel moment vous souhaitez l’atteindre.
    En étant plus sûr de vous, vous maîtrisez mieux votre destin et vous avez plus de certitudes sur ce que vous voulez pour demain.
  • Ne pas accorder d’importance aux paroles des autres : vous ne vous souciez plus de ce que les autres racontent sur vous.
    Vous êtes seulement intéressé par les gens qui veulent vous aider et vous faire du bien.
    Vous n’écoutez que les critiques constructives de ceux qui vous entourent, et vous vous êtes éloigné depuis longtemps des personnes toxiques.

A découvrir aussi