7 trucs pour améliorer les relations personnelles

· 16 septembre 2017

Les relations personnelles ne sont pas faciles, mais elles ne sont pas non plus aussi difficiles que nous le pensons dans le milieu du conflitCertain-e-s ne parviennent pas à interagir adéquatement avec les autres à cause de leur timidité. D’autres, en revanche, ont la trace d’un conflit dans leur histoire, peut-être à cause d’un environnement familial dans lequel iels n’avaient pas de bonnes relations. Cela fait parfois naître et se maintenir des polémiques qui ne mènent à rien. Et, d’autres fois, ces personnes peuvent regarder les autres avec méfiance et appréhension.

Nous ne naissons pas avec la capacité ou l’incapacité d’établir de bonnes relations personnelles. Il est vrai qu’il y a certaines prédispositions génétiques qui vous rendent plus ou moins extraverti-e-s, plus ou moins sociables. Cependant, ce n’est pas déterminant. Interagir de manière adéquate avec les autres est, avant tout, un apprentissage. Cela exige le développement de certaines facultés qui sont à la portée de tou-te-s.

Il existe aussi certains trucs qui facilitent cet apprentissage. Ce sont de petits conseils, très faciles à appliquer et efficaces pour atteindre notre but : améliorer nos relations personnelles. Nous allons tout de suite vous en parler.


« L’ingrédient le plus important dans la formule du succès est de bien savoir s’entendre avec les personnes ».

-Theodore Roosevelt-


Entraîner sa capacité d’écoute

Le fait d’écouter se ne limite pas, ou ne devrait pas se limiter, à se taire pendant que l’autre parle. Cela va bien au-delà : écouter signifie placer notre attention dans le contenu et la forme du message que l’autre essaye de nous faire parvenir. Il ne s’agit pas de rester silencieux-se mais de parcourir une partie du chemin pour aller à la rencontre de ce que l’autre dit, suggère ou insinue. Il ne s’agit pas non plus de museler notre dialogue intérieur mais de le diriger vers ce que l’autre est en train de nous raconter.

Pour développer la capacité d’écoute, il n’y a rien de mieux que d’écouter. Bien, mais comment ? Essayez de rester silencieux-se, en tentant simplement de capter ce qu’on vous dit. Au début, vous devrez faire un effort conscient pour que votre attention ne s’échappe pas ; malgré tout, une fois que vous y parviendrez, la tentation de la dispersion ne sera plus aussi grande.

femmes maintenant une relation personnelle

Pratiquez votre empathie

L’écoute active et l’empathie vont de paire. Fixer notre attention sur le message qu’on essaye de nous transmettre ouvre une possibilité, celle de le comprendre depuis le contexte de l’autre et non depuis le nôtre. Voilà ce qu’est l’empathie : être capable de se mettre dans la peau des autres, en comprenant le processus qui fait qu’iels pensent comme iels pensent et qu’iels agissent comme iels agissent.

Ainsi, l’empathie requiert plus une attitude ouverte qu’une attitude critique. Chacun-e est comme iel est et fait ce qu’iel fait pour des raisons qui, très souvent, nous échappent. Mais de quel droit les remettrions-nous en question ? Nous perdons beaucoup quand nous ne parvenons pas à établir d’empathie. Nous perdons des apprentissages, un élargissement d’expériences et l’opportunité d’améliorer nos relations personnelles.

Ayez confiance en ce que vous faites et dites

Une attitude confiante génère de la confiance chez les autres. Le contraire se produit également : quand quelqu’un se montre dubitatif ou incertain, il crée une réponse défensive chez celleux qui se trouvent à ses côtés. Pratiquer la confiance n’est pas si difficile. Donnez simplement une chance à la personne que vous êtes, sans oublier que, dans cette personne que vous êtes en ce moment, se trouve celle que vous aimeriez devenir.

femme aux cheveux violets

La peur est l’une des émotions qui peut le plus tendre une conversation, constituant ainsi, et dans certains contextes, un obstacle pour les relations personnelles. Très souvent, pour nous éloigner de son influence, nous avons seulement besoin d’un peu d’entraînement. Pour cela, essayez de ne pas trop faire de pauses dans votre communication et recherchez davantage la conversation que les discours ou les monologues.

Vous n’avez pas besoin de vous transformer en une personne loquace, spirituelle ou drôle. Vous devez simplement trouver une façon de communiquer avec naturel. Ainsi, un discours trop mesuré peut être interprété, par les personnes qui l’écoutent, comme une tentative de cacher quelque chose… alors que la seule chose que vous souhaitez cacher est votre peur de vous montrer tel-le que vous êtes. Pourquoi ?

Souriez, souriez tout le temps

Dire qu’un sourire ouvre beaucoup de portes est une phrase toute faite, un lieu commun. Cependant, le fait qu’on le sache déjà ne l’empêche pas d’être entièrement vrai. Le sourire fait tomber des barrières, construit un climat émotionnel basé sur l’amabilité et contribue à faire diminuer les tensions. En outre, c’est totalement gratuit !

Pour vous motiver, dites-vous que le sourire est un signe de paix et d’acceptation : un geste aimable qui permet une bonne communication. C’est un acte qui permet de briser la glace et qui invite à la confiance. Rien de tel, pour élever les relations personnelles, que de débuter chaque nouvelle rencontre par un sourire. Ainsi, il a été prouvé dans plusieurs recherches que les personnes ont davantage tendance à se rapprocher de quelqu’un qui sourit.

Les bonnes manières

Les bonnes manières ne passeront jamais de mode ou ne cesseront d’être les clés qui ouvrent les portes principales. Par ailleurs, avec la pratique, elles gagneront en naturel, en cessant de donner cette sensation d’artifice qui poussent certains à croire qu’il s’agit d’une marque de fausseté alors qu’elles ne visent qu’à inspirer le respect et la considération.

femmes tissant des relations personnelles

Bien sûr, il existe de nombreuses marques de politesse qui ne sont rien de plus que des parures. D’autres, en revanche, sont fondamentales et ne doivent pas être négligées. Par exemple, la bonne habitude consistant à dire bonjour et au revoir, à dire merci, à ne pas interrompre l’autre personne quand elle parle, à permettre que l’autre passe en premier… Ce sont de petits gestes qui montrent votre bonne disposition à vous entendre avec les autres personnes.

Il est d’ailleurs nécessaire de souligner l’importance d’une des bonnes manières qui s’est perdue. Elle a un lien avec le téléphone portable. À moins que vous attendiez un appel urgent, le mieux est de le laisser loin de votre champ d’action et de vision immédiats, là où il ne pourra pas vous distraire. Vous ne perdrez sûrement rien d’important si vous coupez votre téléphone pendant un moment ; bien au contraire, vous y gagnerez beaucoup.

Apprenez à gérer votre colère

On apprend à gérer sa colère, comme n’importe quelle autre émotion. Il y a une norme en or qui, dans les moments de colère, peut nous aider. Si vous vous sentez dérangé-e, dans un premier temps, ne pensez qu’à trois choses : ne rien dire, ne rien faire, rester tranquille. C’est aussi simple que ça. La colère ne facilitera en rien la résolution du conflit.

Ici, comme dans d’autres cas, il faut juste s’entraîner. Cette attitude s’apprend par répétitions. Vous devez seulement attendre qu’une partie de l’énergie portée par l’émotion se disperse, suffisamment pour transmettre le message sous une meilleure forme, qui sera meilleure pour vous et pour la relation. En faisant cela, vous transmettrez un message d’auto-contrôle et montrerez le respect que vous avez pour vous-même et pour l’autre.

Les relations personnelles se détériorent, en grande partie, à cause d’une mauvaise gestion de la colèreQuand celle-ci s’empare de nous, nous dévoilons notre plus mauvais côté et pouvons même devenir très cruel-le-s. Surtout avec les personnes que nous aimons, parce que nous connaissons très bien les points qui leur font du mal.

femmes tissant une relation personnelle

Tout (ou la majorité des choses) réside dans les détails

Il y a une série d’attitudes ou de petits détails qui augmentent significativement la qualité des relations personnelles. Ce sont des gestes simples qui parlent de noblesse et de bonne disposition envers les autres. Il est bon de les incorporer à votre manière d’être. Voici certains de ces gestes :

  • Faire des compliments sincères aux autres. Nous ne sommes pas trop habitué-e-s à dire le bien que nous pensons des autres… alors que le dire est toujours une source de satisfaction.
  • Appeler les personnes par leur prénom.
  • La personne affectée par un problème décide de son importance.
  • Au cours d’une polémique, dites à l’autre que vous accordez de l’importance à son point de vue et que vous voulez le comprendre.
  • Faites preuve d’intérêt pour ce que l’autre pense ou ressent.
  • N’essayez pas de changer la façon de penser des autres.

Les bonnes relations personnelles sont le fruit d’un effort. Même si certaines personnes viennent au monde en étant mieux dotées pour interagir facilement avec les autres, nous avons tou-te-s quelque chose à apprendre. Cela est particulièrement valable quand nous avons un long passé de difficultés à communiquer ou quand la liste de conflits que nous avons en nous est très grande.

Si vous parvenez à augmenter la qualité de vos relations personnelles, votre vie toute entière en sera enrichie. Cela fera augmenter votre confiance en vous ainsi que votre sensation de bien-être général. Quand les interactions avec les autres sont constructives, nous nous sentons plus motivé-e-s, plus tranquilles et plus heureux-ses.