7 façons de repérer un maître de la manipulation

Un maître de la manipulation parvient à influencer ce que vous pensez, ressentez et faites sans que vous vous rendiez compte de son jeu. Nous vous expliquons comment découvrir ces types de personnes.
7 façons de repérer un maître de la manipulation

Dernière mise à jour : 18 mars, 2022

La manipulation est à l’ordre du jour dans le monde d’aujourd’hui. Elle est présente depuis le pouvoir, les médias et, bien sûr, aussi dans les relations interpersonnelles. En fait, avec une certaine fréquence, nous nous retrouvons au quotidien au contact d’un maître de la manipulation.

La manipulation est une forme de chantage émotionnel. Un comportement est mis en mouvement pour amener l’autre à penser, ressentir ou agir sans s’en rendre compte, de la manière que le manipulateur veut qu’il fasse.

Et c’est justement le gros problème de la manipulation. Il s’agit d’un comportement occulte, qui n’est pas toujours détectable par ceux qui en sont victimes. Par conséquent, beaucoup mordent à l’hameçon et finissent par laisser les manipulateurs s’en tirer.

« L’instrument de base pour la manipulation de la réalité est la manipulation des mots. Si vous pouvez contrôler le sens des mots, vous pouvez contrôler les personnes qui utilisent ces mots.

-Philip Dick-

C’est pourquoi il est très important d’apprendre à identifier les tactiques qu’utilise un maître de la manipulation. Voici 7 façons d’identifier un maître manipulateur.

1. Il vous fait vous sentir coupable et vous ne savez pas pourquoi.

maître de la manipulation

Un maître manipulateur recourt constamment à la victimisation. Il est très probable qu’il ait un «traumatisme de type joker». Autrement dit, un épisode difficile de sa vie qu’il expose toujours comme une justification de ce qu’il fait mal.

“L’enfance difficile”, les “enfants ingrats”, “la malchance” et autres formules du genre sont ses préférées. Il exhibe ces cicatrices émotionnelles avec une certaine fierté et finit même par s’en vanter.

Si, par exemple, vous vous plaignez de son manque de considération, il répond en disant quelque chose comme “tu te fâches parce que je ne fais pas attention aux détails, mais j’ai dû supporter un père qui m’a abandonné quand j’avais trois ans”. Ainsi, il vous désarme avec ses traumatismes. Qui va être assez insensible pour faire des réclamations à quelqu’un qui apporte un tel passé ? C’est son jeu.

2. Le maître de la manipulation vous menace subtilement

La menace indirecte est l’une des tactiques les plus récurrentes chez les manipulateurs. Ils l’utilisaient et continuent de l’utiliser, des grands dirigeants aux petits tyrans domestiques, en passant par les annonceurs chevronnés. Cette tactique consiste à anticiper le pire résultat possible à la suite de certains de vos comportements.

“Si tu continues à manger comme ça, dans 6 mois tu seras comme une baleine.” Ils ne veulent pas que vous mangiez et ils n’ont probablement aucun argument pour certifier ce qu’ils disent. Ils souhaitent juste que vous n’agissiez pas comme ça. Peut-être qu’ils s’ennuient de voir à quel point vous êtes heureux de manger de la crème glacée. Ou ils pensent que vous dépensez trop d’argent en nourriture. Ils ne vous disent pas ouvertement ce qu’ils pensent, ils se contentent d’annoncer une catastrophe.

3. Il discrédite ce que vous faites par le sarcasme

S’il y a une chose qu’un maître manipulateur déteste, c’est la communication directe. « Ils ne vous traitent pas de chien, mais vous offrent un os », dit le dicton populaire. Ils utilisent souvent le sarcasme pour vous ridiculiser ou minimiser la valeur de vos pensées, sentiments ou actions. Le maître de la manipulation veut que les autres se sentent en insécures et inférieurs.

Un exemple de cela est lorsqu’ils vous envoient un message apparemment amical, mais qui contient un contenu assez agressif. “Peut-être que si tu lisais un peu plus, tu pourrais avoir des amis plus sélectes “. Traduit cela signifie : « tu es une personne sans éducation et c’est pourquoi tes amis sont de pauvres diables ».

La victime du manipulateur en vient parfois à croire que ces types d’évaluations sont des moyens de l’aider à être meilleur. Rien de plus faux. Quand une personne veut en aider une autre, il utilise une communication directe et sincère. De plus, elle ne la discrédite pas, mais apporte une contribution concrète.

4. Il est presque toujours charmant

Les manipulateurs typiques savent que “le cheval se caresse pour le monter”. Ils commencent généralement leur travail en étant gentils et merveilleux. Ils vous font des compliments et montrent des signes de goût exquis, une conversation super divertissante et une grande “sensibilité” à vos attentes.

C’est le premier acte. Au deuxième acte, les choses commencent à changer. Quand ils vous ont déjà convaincu qu’ils sont de bonnes personnes, ils commencent à agir, à vous accuser de manipulations pour tout cet étalage de charme.

Ils jettent sur vous une sorte de filet de séduction et vous êtes incapable de les évaluer objectivement. Vous verrez avec de bons yeux ce qu’ils font et bien que des doutes vous assaillent parfois, cette personne trouvera toujours un moyen de vous rappeler que “vous ne pouvez pas penser du mal de quelqu’un qui est vraiment fantastique”.

5. Il s’autoproclame juge de votre vie

maître de la manipulation

Sans savoir comment, le maître de la manipulation devient soudainement une sorte de « guide spirituel » pour votre vie. Ils sont extrêmement habiles à dire aux autres comment ils doivent vivre, même s’ils ne mettent pas eux-mêmes en pratique tout ce qu’ils prêchent.

Ils vous donnent des conseils ou vous exposent de grandes maximes philosophiques. En outre, ils vous disent quoi faire, étape par étape. Si ça ne marche pas, ils vous blâment. Ils vous a dit ce que vous deviez faire, c’est vous qui avez décidé de ne pas suivi à la lettre les indications qu’il vous a si généreusement proposées.

Un bon ami, un bon conseiller, ne vous dit pas quoi faire. Au contraire. Il vous aide plutôt à découvrir par vous-même, car tout le monde est différent et la réponse valable pour “A” peut ne pas l’être pour “B”. Qui t’aime bien, te veut libre, non dépendant.

6. Le maître de la manipulation est doué pour parler et aussi pour changer de sujet

Les manipulateurs sont généralement aussi des maîtres de l’art de la parole. Ils utilisent des discours fleuris et fluides. Ils ont toujours sous la main un argument surprenant ou ingénieux, même s’il est basé sur des mensonges.

S’ils vous ridiculisent en disant par exemple « tu ressemble à un pingouin dans cette robe » et que vous vous fâchez, ils ajouteront aussitôt « désolé, je ne pensais pas que tu était si sensible aux blagues ». Ils gagnent toujours. Ce sont des magiciens pour jouer aux idiots.

Si vous les confrontez, ils ne vous répondront probablement pas. Ils détournent la conversation vers d’autres sujets et quand vous vous en rendez le moins compte, ils parlent de sujets qui n’ont rien à voir avec ce que vous avez affirmé initialement.

7. Il “retourne le gâteau” en toute simplicité

Retourner le gâteau signifie qu’ils cassent le verre, mais vous finissez par payer pour cela et offrir toutes sortes d’excuses.

Un exemple très classique d’un maître manipulateur est le mari qui a été découvert par sa femme de la tromper. Lorsque la femme montre la facture de motel qu’elle a trouvée, il devient furieux et lui reproche de fouiner dans ses effets personnels. Il se lance dans un long baratin sur l’importance de la confiance dans une relation et sur le respect de l’espace.

Au final, la femme se sent tellement mal qu’elle finit par lui demander pardon d’être si “contrôlante” et la question de l’infidélité finit par ressembler à un malentendu qui n’aurait jamais dû se produire.

Images reproduites avec l’aimable autorisation de Art PK, Holly Clifton-Brown

Cela pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi les narcissiques jouent-ils les victimes ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Pourquoi les narcissiques jouent-ils les victimes ?

Pourquoi les narcissiques jouent-ils les victimes ? Sous cette conduite se cache une stratégie abusive pour exercer un contrôle sur nous.



  • Kligman, M., & Culver, C. M. (1992). An analysis of interpersonal manipulation. The Journal of medicine and philosophy17(2), 173-197.
  • Vlăduțescu, Ș., Negrea, X., & Voinea, D. V. (2014). Interpersonal communicational manipulations. Postmodern Openings5(4), 43-56.