7 façons de prévenir les problèmes de comportement chez l’enfant

25 mars 2019
Il n'y a pas de meilleure technique disciplinaire que la prévention. Cependant, la prévention des problèmes de comportement exige du temps et des efforts.

Les problèmes de comportement chez les enfants et les adolescents sont souvent une source de stress pour les parents, les éducateurs et les enseignants. Bien que nous ne les ayons pas vécus directement, nous sommes conscients du fait que les comportements difficiles des enfants et des jeunes peuvent être un véritable casse-tête. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de prévenir les problèmes de comportement.

La prévention des problèmes de comportement demande du temps et des efforts. Cependant, ce dévouement peut être un investissement précieux qui peut non seulement faire gagner beaucoup de temps sur le long terme, mais aussi favoriser une vie de famille beaucoup plus heureuse et mentalement saine.

Clés pour prévenir les problèmes de comportement

Les enfants et les jeunes peuvent avoir des problèmes de comportement pour diverses raisons. Essayer de comprendre ce que cet enfant recherche ou ce qui motive ce comportement est une étape importante dans la prévention des problèmes de comportement.

Il est également important d’analyser les circonstances dans lesquelles les problèmes de comportement surviennent, afin d’étudier dans quelle mesure on peut agir sur ce qui les consolide. Quoiqu’il en soit, bien que les besoins de chaque enfant soient différents, il existe certaines mesures qui, en général, peuvent aider à prévenir les problèmes de comportement.

Un parent face aux problèmes de comportement des enfants

Développer une relation saine

Le fait d’avoir une relation saine avec l’enfant ou l’adolescent augmente la probabilité que ce dernier soit plus motivé à bien se comporter. Les enfants et les jeunes sont plus susceptibles de suivre les règles et de bien se comporter s’ils se sentent aimés et respectés.

Cette relation saine implique nécessairement que l’adulte accorde beaucoup d’attention positive à l’enfant, plusieurs fois par jour. Il s’agit donc de lui parler de toutes sortes de choses (pas seulement de choses sérieuses). Il est important de l’écouter quand il a besoin de parler de certains sujets. Pensez aussi à réaliser des activités amusantes et à l’inviter à en faire partie. Plus la relation avec l’enfant est forte, plus cela le motivera à écouter et à suivre les règles.

Instaurer des règles et et prévenir des conséquences

Le mieux, c’est que les règles ne soient pas nombreuses, mais bien claires et justifiées. Il ne s’agit pas seulement de bien se comporter, mais aussi de créer un système de valeurs qui donnera aux enfants des repères qui serviront de référence. Et qui, par ailleurs, leur donneront confiance. D’autre part, les enfants doivent savoir clairement ce que l’on attend d’eux.

De plus, on établira les conséquences, qu’il nous faudra expliquer à l’avance à nos enfants. Á cet égard, il est important de garder à l’esprit et d’indiquer clairement que les conséquences ne sont pas une vengeance ou quelque chose qui est « payé » en échange d’un mauvais comportement. Etre au fait des conséquences aura en effet d’autres buts, tels par exemple que stimuler la réflexion de l’enfant ou le pousser à réparer le mal causé.

Enseigner les bons comportements

Parfois, ce que nous considérons comme un mauvais comportement se produit parce que les enfants ne savent pas quoi faire dans certaines circonstances. C’est pourquoi il est important d’analyser ce qui se passe. L’enfant est-il nerveux ? Ne sait-il pas comment réagir face à une situation stressante ? La situation est-elle accablante ?

Une fois le problème localisé, il est important d’apprendre à l’enfant à comprendre et à gérer ses émotions. Il est également utile de leur enseigner d’autres façons de se comporter. Et leur inculquer des manières socialement appropriées de s’exprimer est nécessaire. D’un autre côté, rappelez-vous que lorsque les enfants comprennent leurs sentiments, ils sont plus susceptibles de bien se comporter.

 

Fixer un cadre et des horaires

Beaucoup d’enfants qui ont un mauvais comportement s’améliorent lorsqu’ils ont une routine claire et ordonnée, adaptée à leurs besoins et à leurs possibilités. Il y aura un temps d’étude, un temps de repos, un temps pour faire du sport, assez de temps pour les repas et le temps libre. Il y a également des horaires de sommeil qui lui permettront de se reposer suffisamment.

Lorsque les enfants intègrent une routine claire dans leur vie quotidienne, ils disposent d’espaces où ils peuvent prendre des initiatives. Ils profitent de la compagnie d’adultes qui leur font confiance. Partant de ce fait, il est plus facile pour eux de bien se comporter.

Être positif et reconnaître les bonnes choses

Lorsque le comportement d’un enfant est difficile, les bonnes choses qu’il fait peuvent être négligées par ses parents. Cependant, nous devons y prêter attention, en mettant l’accent ce qui nous fait plaisir. Ce sera un moyen de l’éduquer, mais aussi de lui donner des références et de renforcer son estime de lui-même.

Quand quelque chose est bien fait, il faut le reconnaître et le récompenser. Il ne s’agit pas de donner des récompenses matérielles. Un sourire, un câlin, un baiser et/ou une reconnaissance verbale renforceront positivement ce comportement et donneront à l’enfant des indices sur ce qui est bien fait.

Ignorer les comportements négatifs

Cette technique n’est pas valable pour tous les cas de mauvaise conduite. Cependant, elle l’est pour beaucoup, surtout pour ceux qui visent à attirer l’attention. Elle consiste à ignorer le comportement que l’on veut éliminer.

En se comportant mal, l’enfant essaie d’attirer l’attention. Donc, si on s’intéresse à lui, cela mènera à renforcer le mauvais comportement en question. Or, si au contraire, dans ces moment-là, vous ignorez votre enfant, ce dernier finira par se fatiguer.

Il est ainsi important de rester ferme. D’autre part, des mesures ultérieures doivent compléter cette stratégie (par exemple, l’enseignement de comportements alternatifs).

Limiter l’utilisation des téléphones mobiles et des jeux video

L‘utilisation abusive de la technologie mobile et des jeux vidéo peut conduire à des comportements agressifs chez les jeunes. Ce qui les pousse à s’isoler de leur environnement et qui encourage des comportements indésirables. Et en conséquence, cela provoque également des comportements de dépendance en général.

Il s’agit d’un sujet très délicat qu’on ne doit pas laisser au hasard et que les parents et les éducateurs doivent prendre très au sérieux. Enseigner aux enfants et aux jeunes à utiliser ces technologies de manière responsable devrait faire partie de l’éducation afin de prévenir non seulement les problèmes de comportement, mais aussi d’autres problèmes de diverses natures.

les problèmes de comportements chez l'enfant peuvent aussi découler de l'addiction au smartphone et aux nouvelles technologies

L’importance de la gestion du stress

De nombreux problèmes de comportement chez les enfants sont dus à des situations de stress. La fatigue, la surstimulation, les tâches et responsabilités excessives, le manque d’exercice et/ou le manque de temps de jeu sont quelques-unes des raisons pour lesquelles les enfants vivent stressés.

Le stress observé dans l’environnement, en particulier chez les parents et les enseignants, rendent les enfants stressés également. En fait, on pourrait éviter de nombreux problèmes de comportement si on permettait aux enfants de grandir dans des environnements calmes et entourés d’adultes qui savent contrôler leurs pulsions et gérer leurs émotions.