6 clés pour stopper les pensées récurrentes

14 juillet 2018 dans Développement personnel 0 Partagés
stopper les pensées récurrentes

Guy de Maupassant disait que « les idées fixes rongent notre âme avec la ténacité des maladies incurables. Une fois qu’elles y pénètrent, elles le dévorent, ne lui permettent plus de penser à rien ni de prendre plaisir à quoi que ce soit« . Nous éprouvons tous  par moment des pensées négatives. Le problème apparaît lorsqu’elles deviennent fixes. Pouvons-nous cependant stopper les pensées récurrentes ?

Que se passe-t-il lorsqu’elles se répètent jour après jour et à toute heure ? Elles prennent dès lors le contrôle de nos esprits. A tel point qu’elles peuvent devenir dangereuses et affecter notre santé. La bonne nouvelle est que nous pouvons changer la dynamique mentale grâce à certaines stratégies afin de stopper les pensées récurrentes.

Vous vous réveillez le matin, et avant même de vous lever, vous avez déjà à l’esprit cette idée ou croyance négative qui génère de l’anxiété. Elles vous reviennent à l’esprit encore et encore au fil des heures. De sorte que votre état général est soumis à la nervosité. Vous faites donc face à ce que nous appelons une pensée récurrente.

Que sont les pensées récurrentes ?

Il s’agit d’une pensée occasionnelle qui a traversé votre esprit de façon temporaire à un moment donné. Le problème apparaît lorsque nous ne la laissons pas s’en aller. Que nous la retournons encore et encore jusqu’à ce qu’elle s’installe finalement dans notre tête, devenant véritablement ennuyeuse et même nuisible.

stopper les pensées récurrentes

Il ne s’agi évidemment pas d’idées qui génèrent du bonheur. Elles seraient dans ce cas toujours les bienvenues. Le véritable inconvénient est qu’elles sont toujours liées à des phobies, des peurs, des préoccupations, des traumatismes ou des situations de vulnérabilité qui nous affectent profondément. Elles nous empêchent de nous concentrer sur d’autres sujets.

Outre la gêne qu’elles génèrent, elles sont également épuisante dans la mesure où se focaliser en permanence sur le même thème fatigue la personne et ceux à qui elles se confie. La réalité devient par ailleurs toujours plus déformée. Cela peut nous amener à imaginer une situation qui n’a rien à voir.

Cette distorsion de la réalité est vraiment préjudiciable au bien-être émotionnel. Elle augmente notre anxiété et influence négativement notre humeur. De sorte que nous penserons de la manière suivante dans les situations qui sont liées :

  • Ça va mal tourner
  • Ça va être un désastre
  • Je ne vaux rien
  • Je ne sers à rien
  • Quelle horreur je suis
  • Je suis inutile

Le pire de tout est que nous le croirons. C’est en réalité l’anxiété qui a provoqué cette façon de penser. Voici donc quelques clés très intéressantes si vous voulez stopper les pensées récurrentes.

A découvrir aussi