Écrire, un plaisir thérapeutique

· 1 mars 2016

Tout au long de notre vie, nous ressentons de nombreux sentiments qui ont besoin d’être exprimés, écrits et révélés pour constituer des mots et des phrases sur du papier.

Écrivez si vous vous sentez mal, si vous êtes triste, si vous êtes heureux, si votre moitié est partie, si un proche est décédé.

Écrivez et ne vous arrêtez pas tant que toutes les lettres exprimant vos sentiments et vos sensations ne sont pas épuisées. Ne réfléchissez pas, écrivez seulement.

Écrire est une forme de thérapie. Parfois, je me demande comment ceux qui n’écrivent pas, ne composent pas, ne peignent pas, peuvent échapper à la folie, à la mélancolie, à la panique et à la peur inhérentes à la condition humaine.
-Graham Green-

Écrire est une thérapie

Une étude réalisée en 1999 aux États-Unis par l’Association Médicale Américaine a analysé l’effet de l’écriture sur plusieurs patients souffrant de pathologies différentes.

Les patients qui avaient de l’asthme présentaient alors de meilleurs niveaux de respiration et ceux qui souffraient d’arthrite voyaient leurs douleurs soulagées. Ainsi, ils ont pu vérifier les effets positifs de l’écriture.

feuilles blanches roses

En juin 2008, une étude du Journal of Pain and Symptom Management a révélé qu’un groupe de patients atteints du cancer, qui écrivait durant 20 minutes une fois par semaine sur la façon dont la maladie les atteignait, présentait une importante amélioration de leur santé émotionnelle et qu’il ressentait un profond bien-être en lisant leur histoire aux autres.

L’un des grands défenseurs de l’écriture en tant que thérapie est le Docteur James Pennebaker, qui, dans son oeuvre Expresive Whriting: Words that heal (Expression écrite : le pouvoir des mots), a synthétisé 4 conseils pour se servir de l’écriture comme thérapie :

Demandez-vous : depuis combien de temps je me sens ainsi ?

Si vous répondez automatiquement « depuis trop longtemps », il est nécessaire que vous cherchiez de l’aide. Et la première étape peut être de commencer à écrire.

Engagez-vous à écrire 20 minutes durant quatre jours consécutifs

Les études démontrent que ce temps est suffisant pour rédiger un texte sur ce qui vous préoccupe et ainsi vider votre sac.

Écrivez sans vous arrêter

Ne vous préoccupez pas de la syntaxe, de l’orthographe ou du sens de ce que vous rédigez : rien ne doit vous freiner. Il s’agit de vous libérer de ce que vous ressentez, de laisser vos émotions s’envoler…

Essayez d’écrire un texte qui relie plusieurs aspects de votre vie : travail, relations affectives, etc.

En décrivant avec vos mots ce qui vous préoccupe dans chacun des aspects de votre vie, vous parviendrez à voir la connexion qui peut les relier.

Les bienfaits de l’écriture thérapeutique

L’écriture offre des avantages positifs inégalables sur de nombreux aspects. Vous aurez l’impression de vous être libéré de tout ce qui vous préoccupait, en y mettant des mots, en essayant de le comprendre et de le résoudre.

Voici quelques uns des avantages de l’écriture en tant que thérapie :

1.- Favorise la créativité

Écrire est une chose créative en soi, cela nous aide à mieux nous exprimer, à chercher de nouvelles solutions, de nouvelles idées et nous aide à imaginer et à rêver.

“Il n’existe que deux règles pour écrire : avoir quelque chose à dire et la dire.”
-Oscar Wilde-

2.- Nous aide à gérer nos émotions

Lorsque nous écrivons, nous renversons toutes nos émotions sur le papier. C’est n’est pas rare que nous pleurions ou que nous riions en rédigeant.

Cependant, ce que nous transmettons par le biais de l’écriture nous aide à gérer ces émotions et à apprendre à les vivre depuis un autre point de vue.

3.- Nous permet de mieux nous connaître

Ce que nous écrivons provient du coeur, de notre être le plus profond. Ainsi, exprimer ce que l’on ressent avec des mots nous permet de nous connaitre nous-même, de voir à quel point les circonstances de la vie nous affectent, d’analyser cette colère ou cette frustration que nous ressentons. Nous pouvons y mettre un nom et les affronter droit dans les yeux.

4.- Nous donne la possibilité de partager nos sentiments

Ce que nous écrivons peut rester pour nous ou peut être montré à d’autres personnes, pour partager ce que nous ressentons et ce que nous avons vécu.

Le fait de montrer ce que nous avons écrit permet d’avoir d’autres points de vue, et les autres pourront alors ressentir de l’empathie pour nous.

ecrire une lettre

Techniques d’écriture thérapeutique

Pour commencer cette thérapie par l’écriture, le plus important est de laisser libre cours à votre imagination et de suivre ces quelques conseils :

  • Écrivez durant 20 minutes par jour durant quatre jours.
  • Écrivez de façon automatique sans vous préoccupez du sens de vos phrases, de l’orthographe, etc.
  • Vous pouvez écrire à propos des problèmes qui vous préoccupent le plus ou sur des aspects de votre vie qui semblent être les plus importants à vos yeux.
  • Partagez ce que vous avez écrit avec les autres ou gardez-le pour vous, cela n’a pas d’importance ; mais n’arrêtez pas d’écrire.
  • S’il y a une personne avec qui vous devez régler un problème, écrivez-lui une lettre, même si vous ne lui envoyez pas, même si cette personne ne la lit pas.

Et surtout, écrivez votre histoire, donnez-lui une fin heureuse et vivez-la.

“Pour moi, écrire c’est vivre, se découvrir, être l’archéologue de son moi intérieur. Fouillez et vous trouverez en chacun de vous : le criminel et le saint, le héros et le lâche.”
-José Luis Sampedro-