5 vérités que doit accepter la personne émotionnellement mature

· 4 janvier 2019
Etre émotionnellement mature : que cela signifie-t-il plus précisément ?

La personne émotionnellement mature sait que la vie n’est ni facile, ni juste. Elle ne rend donc personne responsable de son bonheur ou de sa souffrance et ne place pas les clés de son bien-être dans les poches d’une autre personne. Elle se limite à assumer la responsabilité de ses décisions, de ses pas, de ses choix et de leurs possibles conséquences.

Le concept de maturité émotionnelle a été l’un des piliers des théories d’Albert Ellis. Ainsi, pour ceux qui ne connaîtraient pas le père de la thérapie cognitivo-comportementale, il faut signaler qu’il s’agit de l’une des plus grandes figures dans le domaine de la psychologie. Son enthousiasme pour la vie et pour son travail sont difficiles à égaler.

Ellis a écrit plus de 80 livres et 1800 articles, a formé plus de 200 thérapeutes et a créé un institut qui porte son nom. Il y a appris aux personnes à identifier, défier et remplacer leurs croyances négatives ou limitantes par d’autres plus saines. Des croyances qui promeuvent le bien-être et la croissance émotionnelle pour que la personne puisse conquérir ses propres buts.

Ainsi, parmi tous ses travaux, nous retrouvons toujours ce besoin de nous transmettre des outils basiques qui favoriseraient notre croissance et notre maturité en tant qu’êtres humains. Ces clés ou principes que nous allons vous exposer contiennent l’essence de ces connaissances qu’Albert Ellis nous a offertes à travers son véritable but: faire en sorte que la souffrance soit plus gérable.

« Si les Martiens découvrent un jour comment raisonnent les êtres humains, ils vont mourir de rire. »

-Albert Ellis-

personne émotionnellement mature

 

1. La personne émotionnellement mature comprend que le monde n’est pas comme on le souhaite

Nous aimerions tous pouvoir éditer le passé. Être comme l’écrivain qui clôt un chapitre, le relit et décide d’effacer certains paragraphes pour que l’histoire ait davantage de sens.

Or, que nous le voulions ou non, la vie n’a parfois pas de sens. Certaines choses se produisent sans que l’on trouve d’explication à leur existence. Ce sont des événements, des faits et des circonstances que nous sommes simplement obligés d’accepter pour continuer à avancer.

Par ailleurs, la personne émotionnellement mature a appris qu’elle ne peut pas changer les personnes. Elle ne peut pas attendre que les autres agissent ou disent ce qu’elle souhaite. Tout cela ne représente qu’une source inutile de souffrance.

2. Elle sait que pour être heureux, il faut être responsable de soi-même

Bertrand Malle, psychologue cognitif de l’Université Brown, a réalisé une étude en 2004 qui lui a permis d’évaluer la relation entre le bonheur et la façon dont notre esprit comprend le concept de responsabilité personnelle.

Un fait est clair: le fait de penser que la responsabilité de ce qui nous arrive se trouve entre les mains des autres nous génère un grand mal-être. C’est comme vivre dans le territoire des autruches. Nous nous limitons à enfoncer la tête dans le sable tandis que nous culpabilisons les autres pour nos échecs et désillusions.

Il est cependant évident que nous ne contrôlons pas chaque aspect de notre réalité. Nous avons pourtant l’opportunité de choisir la façon dont nous pouvons agir face à la réalité qui nous tombe dessus. C’est là que se trouve la clé. Il s’agit sans aucun doute du plan de route que la personne émotionnellement mature garde tous les jours dans son esprit.

personne émotionnellement mature

 

Peu importe que mon enfance n’ait pas été idéale, peu importe que mon/ma petit-e ami-e m’ait quitté-e… Il est de mon devoir de m’en remettre parce que le passé ne doit pas me déterminer. Le présent m’appartient, je suis responsable de ma propre personne et je peux le réorienter avec de nouveaux et de meilleurs outils…

3. Elle a découvert qu’elle a le droit de changer quand elle le veut

La personne émotionnellement mature s’autorise à changer. Car changer veut dire grandir et ajuster sa réalité avec une plus grande précision après avoir acquis de nouveaux apprentissages.

Avancer dans notre croissance veut souvent dire laisser des choses et des personnes derrière nous pour réduire ces poids qui nous limitent et érodent notre bien-être. Nous devons être courageux et résolus. Et nous devons comprendre que notre potentiel consiste à accepter les changements de façon périodique.

4. Il faut porter une boussole émotionnelle dans sa poche

Nous avons besoin d’une boussole émotionnelle lors de chaque voyage sur nos sentiers vitaux. Une boussole qui nous guide toujours vers le nord, là où les peurs ne nous freinent pas, où l’angoisse n’existe pas et où notre anxiété ne nous empêche pas d’avancer.

La personne émotionnellement mature a appris à gérer ces états qui lui ont apporté des conséquences peu désirables. Toute boussole doit être bien calibrée et cela s’apprend avec l’expérience, en étant plus attentifs à nos états internes, à nos pensées irrationnelles, aux émotions qui nous révèlent notre pire côté.

 

5. Il ne faut pas être amoureux pour être heureux

La personne émotionnellement mature ne cherche pas l’amour de façon obsessionnelle. Elle ne l’évite pas, ne le fuit pas, mais n’en a pas non plus besoin. Car s’il y a bien une chose qu’elle comprend sur le plan affectif, c’est que pouvoir continuer à grandir est plus important que tout. Continuer à apprendre aux côtés de quelqu’un qui enrichit le voyage de la vie, une personne qui donne de la force à nos qualités émotionnelles et nous aide à les développer.

Ainsi, dans le cœur d’une personne émotionnellement mature, il n’y a de la place que pour les amours équilibrées, qui rendent heureux et débouchent sur de vrais projets. Des amours qui laissent de l’espace aux objectifs personnels et aux buts communs. Si cela n’a pas lieu, la solitude sera toujours préférable. Le bien-être et la satisfaction personnelle peuvent aussi y habiter.

Pour conclure, nous devons souligner un dernier aspect. Personne n’arrive dans ce monde en étant une personne émotionnellement mature. Cette qualité s’apprend avec le temps. De nouvelles et de meilleures compétences peuvent s’apprendre jour après jour et entrer dans notre sac à dos existentiel. Par conséquent, soyons réceptifs à ce type d’apprentissage.