5 vérités psychologiques qui peuvent changer votre perspective

18 août, 2020
Il existe certaines vérités psychologiques qui peuvent vous aider à voir la vie et le monde dans une perspective plus réaliste.
 

Presque tout le monde a le sentiment d’avoir quelque chose d’un psychologue, car d’une manière ou d’une autre, la plupart d’entre nous exerçons parfois cette fonction d’interprétation du comportement d’autrui ou d’évaluation du sien par rapport aux sentiments, aux pensées ou aux circonstances présentes.

Face aux vérités psychologiques ou scientifiques, il existe une sorte de “psychologie populaire” fréquemment utilisée. Cependant, tout ce qui est dit ou pensé dans ce domaine n’est pas soutenu par la science.

Il existe des croyances, personnelles ou collectives, qui se répètent fréquemment, mais qui ne sont pas vraiment aussi vraies qu’on le prétend. En réalité, il existe des vérités psychologiques peu connues qui pourraient changer positivement la façon dont de nombreuses personnes font face aux défis.

De telles vérités psychologiques sont liées à une vision plus réaliste de l’être humain. Elles sont basées sur ce que la psychologie elle-même a réussi à collecter théoriquement et expérimentalement au fil des ans.

Connaître ces prémisses permet de se concentrer plus précisément sur ce que nous voyons et pensons de nous-mêmes et des autres. Voici cinq de ces réalités.

“Les hommes sont des animaux raisonnables réglés par l’impulsion de la passion.” – Alexander Hamilton

Les vérités psychologiques de la vie.
 

1. Les gens ne sont pas si conscients de ce que vous faites

Nous avons tendance à être un peu plus narcissiques et vaniteux qu’il n’y paraît à première vue. Il existe une croyance qui dit qu’une fois que nous nous exposons publiquement, dans un espace physique ou virtuel, nous allons attirer toute l’attention de notre environnement sur nous.

La vérité est que ce n’est pas le cas. En réalité, il existe beaucoup de gens qui pensent la même chose et sont plus attentifs à ce qu’ils disent d’eux qu’à exprimer leur opinion sur les autres.

En règle générale, notre environnement nous accorde moins d’attention que ce que nous estimons. Très peu se rendent compte que vous portez les mêmes vêtements qu’hier. Beaucoup non plus ne sont pas ultra-attentifs à ce que vous dites pour vous évaluer.

2. Vous changez constamment, une des vérités psychologiques

En vivant en nous-mêmes, nous nous habituons à l’idée que nous sommes toujours la même personne, mais ce n’est pas le cas. Notre manière d’être, d’agir, de penser et de ressentir est en constante évolution, même si la plupart du temps nous ne nous en rendons pas compte.

Précisément parce que nous sommes des témoins qui ne se déconnectent jamais de la nature progressive de ces transformations. Bien sûr, il y a des éléments ou des axes qui se maintiennent dans le temps, mais même ces structures subissent des modifications au fil des ans.

Ainsi, tout comme notre apparence change avec le temps, des transformations se produisent également en nous. Notre “identité” est une réalité dynamique. Nous sommes, mais nous sommes aussi dans le potentiel de ce que nous serons.

 

3. Faire des erreurs vous fait paraître plus humain

Nombreux sont ceux qui pensent que les erreurs, en public, produisent nécessairement le rejet et le discrédit. Rien n’est plus faux. Si vous y réfléchissez bien, une personne qui fait tout bien et qui ne se trompe jamais, génère généralement un certain rejet.

Le plus courant, et il y a des études qui le confirment, est que ceux qui font des erreurs ou montrent leurs vulnérabilités sont plus susceptibles d’être acceptés et aidés par les autres. Dans de nombreux cas, les erreurs nous rapprochent des autres. Elles nous rappellent que nous sommes limités et que, par conséquent, nous pouvons nous aider.

4. Presque personne ne suit les conseils des autres

C’est l’une de ces vérités psychologiques que presque personne n’aime accepter, mais qui soutient la réalité quotidienne. Les gens demandent des conseils, mais la plupart du temps, ils ne veulent pas les suivre.

La raison de demander l’avis ou les conseils d’autrui, à d’innombrables occasions, n’a rien à voir avec la recherche d’une “lumière”, bien au contraire.

Expliquons cela. Nombreux sont ceux qui se tournent vers les autres pour obtenir des conseils, alors qu’en réalité ce qu’ils veulent, inconsciemment, c’est trouver un soutien ou une justification pour ce qu’ils savent déjà qu’ils ne devraient pas faire. Pour la même raison, après avoir reçu les conseils, ils peuvent finir par faire le contraire.

Vérités psychologiques et conseils.
 

5. Vérités psychologiques : vous ne pouvez contrôler que vos réactions

L’un des grands maux d’aujourd’hui est cette obsession de garder le contrôle sur des situations incontrôlables. Comme si la réalité était quelque chose que nous pourrions adapter.

La vérité est que nous ne pouvons même pas nous contrôler. Nous serons beaucoup moins capables de contrôler les autres. Peut-être que la seule chose sur laquelle nous avons un pouvoir, ce sont nos réactions. Il s’agit de la façon dont nous réagissons à tout ce qui se passe en dehors de nous.

Comme vous pouvez le voir, ces manières rigides et maniaques de voir la vie n’ont rien à voir avec les vérités psychologiques de l’être humain. Nous sommes plus faillibles, vulnérables et discrets que nous ne le pensons. Apprendre à nous regarder d’une manière plus condescendante et humaine nous fera certainement nous sentir mieux.

 

Gutiérrez-Ariza, F. J. (2016). Pseudociencia y falsas creencias en psicología.