5 techniques pour éviter la maltraitance

18 novembre 2016 dans Psychologie 15 Partagés

La maltraitance est un phénomène qui peut prendre de multiples formes dans notre quotidien.

Votre partenaire, vos parents, vos amis ou vos collègues de travail sont peut-être incapables d’entrer en contact avec vous sans vous maltraiter.

C’est quelque chose que vous pouvez éviter, car tout le monde ne peut pas être maltraité.

Les personnes maltraitantes ciblent ceux qui sont plus faibles à leurs yeux, moins sûrs d’eux, et qui ne savent pas répondent de manière adéquate à une situation qui échappe à leur contrôle.

Vous voulez être capable de réagir face à une situation de maltraitance ? Vous voulez y mettre fin mais vous avez peur de ne pas y arriver ? Ne vous soumettez plus, n’acceptez plus ce que vous n’aimez pas.

Aujourd’hui, il est l’heure de faire face à la maltraitance dont vous êtes victime.

1. Répondez correctement

prison

Une réponse adéquate peut nous permettre d’éviter d’avoir à subir une situation de maltraitance. Mais, comment peut-on y arriver ?

Nous pensons que nous n’avons pas toujours les recours nécessaires pour y parvenir, mais nous devons aller chercher en nous les forces insoupçonnées que nous renfermons pour pouvoir y faire face.

Parfois, nous permettons aux autres de nous maltraiter car notre manière d’agir n’est pas la bonne. Répondez donc de deux manières à cette problématique.

D’une part, utilisez des phrases fermées. Ce sont des phrases courtes, concises et brèves, prononcées sur un ton ferme et sûr, qui ne laissent pas de doutes dans l’esprit de votre interlocuteur :

  • Je m’excuse mais je dois partir à cinq heures.
  • Aujourd’hui je ne peux pas, désolé.
  • J’ai d’autres priorités en ce moment.
  • Ce que vous dites est très intéressant, j’y réfléchirai.
  • Je me plais à le penser.

Même si ces phrases peuvent paraître un peu ennuyeuses, elles sont très utiles pour vous permettre d’éviter que quelqu’un commence à vous maltraiter. Vous devez adopter un ton aimable, tout en restant ferme.

La seconde partie de votre réponse consiste à vous répéter. A force de prononcer sans cesse les mêmes paroles, votre interlocuteur va finir par prendre conscience de votre position, ainsi que de sa fermeté.

Les limites de ce que vous permettez seront alors très claires pour lui.

2. Protégez votre sens de l’humour

Personne n’a la droit de vous retirer votre sourire. Même face aux situations les plus difficiles, vous devez continuer à être positif.

C’est ce qui va vous permettre de ne pas donner d’importance aux critiques improductives que les autres vous font.

La clé réside dans la connaissance de soi. Savoir en quoi vous êtes bon, et en quoi vous ne l’êtes pas, va vous permettre d’affirmer aux autres votre personnalité.

Si vous êtes sûr de vous-même, personne ne pourra vous rabaisser. Chaque mot, chaque commentaire négatif vous passera au-dessus. Vous savez ce que vous êtes : personne d’autre ne peut vous définir !

Souriez devant les bêtises que peuvent vous dire les autres dans le but de vous humilier et de vous rabaisser. Vous savez la vérité. Eux aussi d’ailleurs, mais ils tentent quand même de vous faire du mal.

3. Dites ce que vous ressentez

fille-sur-la-plage-ouvrant-une-porte

Pourquoi vous taisez-vous alors que vous avez envie d’exprimer ce que vous ressentez ? De quoi avez-vous peur ? La peur du ridicule peut nous effrayer encore plus que ce que nous disent les autres, et nous amène parfois à taire nos sentiments les plus profonds.

C’est cette peur qui fait que vous êtes si terrifié que les autres vous blessent ou vous voient réellement comme vous êtes.

Apprenez à dire ce que vous ressentez, apprenez à vous exprimer. Cela vous rendra plus fort et empêchera les autres de vous faire du mal.

Si vous n’aimez pas le ton qu’ils emploient avec vous, dites-le ! Si vous n’aimez pas leur manière d’agir, dites-le ! Qu’y-a-t-il de mal à cela ? Apprenez à vous exprimer !

Si les autres ont les ressources pour vous attaquer, vous avez assurément les moyens de vous défendre.

4. Remettez en question et ne validez pas les comportements maltraitants

Lorsque que quelqu’un qui nous maltraite nous dit quelque chose, nous restons souvent muets. De cette manière, nous validons silencieusement ses propos ou sa manière d’agir. Le silence peut jouer en notre défaveur.

Voilà pourquoi vous devez apprendre à remettre en question ce que les autres vous disent, de manière à obliger votre interlocuteur à développer ses arguments.

Et, vous savez quoi ? Bien souvent, il ne sera pas capable de le faire. La personne qui vous maltraite vous répondra « Parce que c’est comme ça », mais vous devez l’amener à d’avoir argumenter car, dans la plupart des cas, ses idées n’ont pas de sens.

De cette manière, vous l’empêcherez de vous humilier, vous ne vous laisserez pas faire et vous vous mettrez sur le même plan qu’elle.

De cette manière, vous affirmerez qu’elle n’a pas raison et rien ne pourra plus vous blesser.

5. Désarmez votre adversaire

jeune-avec-un-loup

Vous voulez savoir comment désarmer la personne qui vous maltraite ? C’est très simple ! Vous n’avez qu’à l’amener dans une situation où elle va se bloquer et où elle ne saura plus comment répondre.

Nous avons vu l’une de ces techniques dans le paragraphe précédent, mais il en existe beaucoup d’autres :

  • Invitez-la à réfléchir pour lui montrer qu’elle n’a pas raison.
  • Utilisez des monosyllabes qui vont vous empêcher de rentrer dans son jeu.
  • Parlez avec une voix calme et lente. Si l’autre est en train de hurler, ne faites pas la même chose. Restez tranquille.
  • Ennuyez-la ! De telle manière qu’elle soit totalement désarmée face à vous.
  • Répondez avec des « Et ? ».

Que se passe-t-il quand nous agissons ainsi ? L’autre nous laisse en paix. Si lorsqu’il nous dit « Ces deux couleurs ne vont pas du tout ensemble, ton look est désastreux » et que nous répondons par « Et ? », la personne maltraitante va se heurter à un mur.

Dites-vous qu’elle s’alimente de votre insécurité, de votre soumission.

Libérez-vous de la maltraitance ! Peu importe ce que disent les autres ou comme ils le disent. Peu importe comment ils vous définissent. Vous savez qui vous êtes et vous devez vous défendre.

La personne maltraitante est une personne peu sûre d’elle-même, qui se rassure en faisant du mal aux autres. Ne lui permettez pas de le faire avec vous.

Vous avez les ressources nécessaires pour y faire face, que ce soit dans une relation amoureuse, au travail ou à l’école.

Images de Angela Carte et Gustav Klimt

A découvrir aussi