5 leçons que nous pouvons apprendre des abeilles

2 juillet 2018 dans Développement personnel 0 Partagés
apprendre des abeilles

La vie est un concept qui englobe une multitude de manifestations. L’être humain n’est que l’une d’entre elles. Il se distingue par sa capacité à abstraire et transformer sa réalité. Mais il existe de nombreuses espèces qui le surpassent dans d’autres aspects. Certains insectes font même mieux. Nous pouvons par exemple apprendre des abeilles.

Les ruches sont une structure sociale extraordinaire. Il s’agit d’une communauté harmonieuse et efficace qui montre le travail d’équipe. Il se peut qu’aucune société humaine n’ait atteint ce niveau de cohérence. C’est l’un des points essentiels à apprendre des abeilles.

Ces petits insectes sont déterminants pour l’équilibre de la vie sur Terre. Beaucoup d’autres êtres vivants dépendent de leur activité et du bon fonctionnement des ruches. Fondamentalement, tout ce qu’elles apportent est positif. Leurs bienfaits sont innombrables. Voyons plus en détail ce que nous devrions apprendre des abeilles.

 « Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre ans à vivre : sans d’abeilles, pas de pollinisation, pas d’herbe, pas d’animaux, pas d’hommes. »

-Albert Einstein-

1. Travailler en équipe, une compétence que nous pouvons apprendre des abeilles

Le monde des abeilles ne se conjugue jamais au singulier. Chacune d’elles apporte une contribution individuelle, mais l’objectif de tous est le bien commun. Les ruches sont des structures sociales parfaitement organisées dans lesquelles chaque individu développe la tâche qui lui correspond, de manière synchronisée avec les autres.

Dans le monde des humains, nous dépendons tous de tout le monde, vraiment. Mains nous avons cependant créé l’illusion de l’individualisme. Bien que même les vêtements que nous apportons et la nourriture que nous mangeons nous parviennent grâce aux autres, nous pensons parfois que nous sommes auto-suffisants.

nous avons beaucoup à apprendre des abeilles

2. Assumer un rôle et le remplir pleinement

Chaque abeille remplit un certain rôle dans la ruche. Il n’y a pas de confusion dans les fonctions. Chacune sait ce qu’elle doit faire et l’exécute. Cette petite société d’insectes est assez complexe. Il existe généralement une reine, les bourdons et les ouvrières. Ces dernières sont néanmoins divisées en nourrices, gardiennes, récolteuses, etc.

L’être humain devrait apprendre des abeilles que tout le monde devrait jouer un rôle sur le plan collectif. Ceci est plus complexe chez les humains parce que nous pouvons changer de rôle relativement facilement. Il conviendrait cependant de se concentrer exclusivement sur notre tâche lorsque nous l’effectuons. A l’instar des abeilles.

3. Faire preuve d’attention réciproque

Lorsqu’une abeille recueille le nectar, elle ne le fait pas pour elle-même. Elle le fait parce que cela est essentiel à la survie de la ruche. Les abeilles récolteuses vivent environ 30 jours. Le temps requis pour produire le miel est de deux mois. Elles ne bénéficient donc pas elles-même du fruit de leur travail. Leur générosité est immense.

nous avons beaucoup à apprendre des abeilles

Les êtres humains font difficilement preuve aujourd’hui d’une telle générosité et pensent à eux-mêmes plutôt qu’au collectif. Ceci est d’autant plus vrai que nous avons rendu la vie impossible à plusieurs espèces. Plus encore, beaucoup considèrent que passer au-dessus des autres pour son propre bénéfice est vertueux. Nous devrions ici apprendre des abeilles.

4. Disposer d’une mémoire impressionnante

Les abeilles sont de petits insectes avec un cerveau prodigieux. Elles doivent parfois parcourir de longues distances et retrouver le chemin de leur ruche. Elles identifient des points de référence qui leur permettent de se souvenir de leur voyage. Les scientifiques ont découvert qu’elles ont même des compétences mathématiques de base.

L’être humain devrait comprendre qu’aucune espèce animale n’est aussi inférieure que beaucoup le pensent. Il est possible qu’une abeille dépasse de nombreuses personnes en capacité de mémoriser. Nous devons en effet souvent tout écrire sur un papier pour nous en souvenir. Les abeilles nous apprennent à admirer la vie sous toutes ses formes.

5. Mettre en place l’équité et avoir le sens de la justice

Les bourdons sont les mâles et leur rôle est de fertiliser la reine. Ils n’ont pas à travailler comme les ouvrières, mais cela ne signifie pas que leurs privilèges n’ont pas de prix.

nous avons beacoup à apprendre des abeilles

D’une part, seul le plus fort parvient à féconder la reine. Mais ce faisant, il meurt. Les autres sont expulsés de la ruche et doivent errer jusqu’à ce qu’ils soient acceptés dans une autre. Par ailleurs, si les conditions deviennent difficiles en hiver, ce sont eux qui doivent partir et sont en fait condamnés à mourir.

Cette forme d’organisation implique donc un certain sens de la justice. Les privilèges et les devoirs sont partagés équitablement. Le monde des humains, où l’injustice et la disproportion sont parfois la norme, devrait regarder du côté des abeilles et apprendre de ces dernières.


A découvrir aussi