5 explications pour la haine au premier regard

· 13 décembre 2018
Parfois, notre intuition ne nous dit rien de bon sur une personne que nous venons pourtant de rencontrer et que nous ne connaissons pas.

L’amour au premier regard n’est pas le seul à exister : la haine au premier regard peut aussi avoir lieu. Certaines personnes nous plaisent ou nous attirent profondément dès le premier moment, et le contraire se produit également. Nous développons une antipathie instantanée envers des personnes que nous connaissons à peine. Et il n’y a aucune explication rationnelle à cela.

Nous pensons normalement que toute cette affaire se résume en un mot: intuition. Cependant, ce n’est pas toujours le cas. Nous ressentons parfois de l’attraction ou de l’amour pour des personnes qui ne le méritent pas. Ou nous laissons libre cours à notre haine avec des personnes merveilleuses. L’intuition n’est donc pas une garantie.

Il est naturel de ressentir de la haine, au premier regard, pour des personnes qui arrivent dans nos vies en nous faisant du mal. Mais il n’y a rien de logique à rejeter quelqu’un qui ne nous a rien fait. Comment est-ce possible? Il existe cinq raisons basiques. Les voici.

« Chacun voit ce que tu parais, peu perçoivent ce que tu es. »

-Nicolas Machiavel-

1. Ce n’est pas toi, c’est moi

La haine au premier regard n’est pas souvent due à une agression ou à un mauvais comportement de l’autre personne. Ce sont parfois les préjugés qui nous guident et les filtres que nous appliquons sur les informations récoltées qui nous déroutent. Dans tous les cas, c’est de notre faute et pas de celle que nous « détestons au premier regard ».

La haine au premier regard pourrait tout simplement être le résultat d’un préjugé. Vous vous laissez guider par les apparences et associez un certain aspect à des valeurs ou antivaleurs spécifiques. Des cheveux longs, un tatouage ou une apparence négligée pourraient biaiser votre vision. N’oubliez pas que les apparences sont extrêmement trompeuses.

haine au premier regard

2. Elles ne se montrent pas telles qu’elles sont

Certaines personnes se préoccupent excessivement de l’impression que les autres se font d’elles. En fait, elles essayent de faire tout ce qu’elles peuvent pour projeter une image déterminée. De façon inconsciente, les autres détectent cette superficialité ou ce jeu qui produit un rejet.

Ces personnes sont parfois trahies par le contenu de leur discours ou leur langage corporel. Par exemple, quelqu’un de trop bien habillé pour l’occasion qui évite les regards directs ou lève le menton pour parler aux autres peut projeter une fausse sensation de supériorité. Cela donne généralement lieu à de la haine au premier regard.

3. Le feeling et la haine au premier regard

Lorsque le contraste entre deux personnes est très haut, il est possible qu’elles ne s’apprécient pas dès le début. Ce qui est différent peut nous attirer ou éveiller en nous une attitude de rejet. Cela dépend de plusieurs facteurs, parmi lesquels nous retrouvons notre humeur ou la façon dont l’autre se positionne vis-à-vis de ces différences.

Cela dépend aussi, et en grande partie, du degré d’engagement que nous avons sur un sujet, avec notre opinionSi nous sommes très sensibles aux politiques environnementales, nous aurons du mal à nous entendre avec quelqu’un qui les méprise. D’une certaine façon, nous pourrons avoir l’impression que l’autre personne maltraite aussi quelque chose: le milieu qui nous entoure.

 

4. Le manque d’habiletés sociales

Il existe des personnes merveilleuses qui n’ont cependant pas développé leurs habiletés socialesCela les situe dans une position de désavantage et nous pousse à ne pas bien les considérer. C’est comme s’il s’agissait de personnes qui ne sont pas à leur place, qui dérangent. Elles sont parfois maladroites, ou incroyablement hermétiques, ou tout simplement impertinentes. Elles ne savent pas du tout comment établir un lien avec les autres de manière spontanée.

Cela peut provoquer de la haine au premier regard. Le manque d’habileté, surtout au début lorsqu’il n’y a pas de complicité, peut se transformer en obstacle pour une possible relation. Mais il faut seulement donner un peu de temps à cette personne pour savoir qui elle est réellement.

5. Elle vous rappelle quelqu’un

Parfois, même si vous n’arrêtez pas de vous demander pourquoi, vous ne comprenez pas pourquoi quelqu’un vous dérange autant. Surtout si vous savez qu’il s’agit d’une personne en or. Il est possible que cette personne vous rappelle quelqu’un avec qui vous avez vécu une expérience négative. Inconsciemment, vous l’associez alors à cet autre.

haine au premier regard

 

Il n’est pas nécessaire qu’elles aient la même apparence physique. Parfois, il s’agit simplement d’un geste ou d’un accent. Des détails simples qui vous font vous souvenir d’une autre personne, d’un fait négatif. Cela veut dire que vous n’avez peut-être pas surmonté ce qui vous est arrivé. Ou que vous n’avez pas bien géré les émotions qui sont nées de cette histoire. Dans tous les cas, cela conditionne votre présent.

Combien de fois avons-nous ressenti cette haine au premier regard et avons fini par adorer cette personne? Cela nous est probablement déjà arrivé plus d’une fois. Les premières apparences peuvent être très trompeuses. Personne ne mérite ni l’amour, ni la haine avec un seul regard. Nous devons toujours nous donner la chance de mieux connaître quelqu’un au lieu de l’accepter ou le rejeter après un contact superficiel.

Note d’édition: dans cet article, lorsque nous faisons référence à la « haine au premier regard », nous ne parlons pas vraiment de haine mais plutôt de rejet. L’expression s’utilise en opposition à « l’amour au premier regard ».