Pourquoi l’attraction entre les personnes existe-t-elle ?

· 12 mai 2018

Pourquoi l’attraction entre les personnes existe-t-elle ? Il s’agit de l’une des questions que nous nous sommes toutes posées. Les recherches sur l’affect sont beaucoup plus nombreuses que sur d’autres sujets.

Peut-être en est-il ainsi parce que cela a toujours été plus facile pour les chercheurs. Il est plus facile de produire ces sentiments chez des inconnus que de promouvoir et d’observer des relations amoureuses sur de longues périodes de temps.

Elizabeth Barrtt Browning, poète du XIX siècle, a écrit : « Combien je t’aime ? Laisse que je te dise combien ». L’auteur exprimait ainsi des sentiments sur un thème central de la vie de la plupart des personnes. Ce thème est devenu un sujet de recherche très important pour la part des psychologues sociaux : l’amour et l’affect.

Les facteurs qui influencent l’attraction entre les personnes

Les études traditionnelles ont fourni une mine de connaissances sur les facteurs qui attirent initialement deux personnes. Les facteurs que nous aborderons ci-après se trouvent parmi les plus importants pris en compte par les psychologues sociaux.

Proximité

Si vous vivez dans une résidence ou un appartement, songez aux amitiés que vous avez créés lorsque vous avez emménagé dans cet endroit. Ceux qui vivent le plus près de vous sont probablement vos meilleurs amis.

Il s’agit de l’un des conclusions les plus sures de la littérature sur l’attraction entre les personnes. En effet, comme nous pouvons facilement le vérifier, la proximité génère l’affection (Festinger, Schachter et Back, 1950).

groupe d'amis qui fait un pique-nique

Simple exposition

L’exposition répétée à une personne est généralement suffisante pour générer de l’attraction. Il est intéressant de savoir que l’exposition répétée à un stimulus (à une personne, à une image, à un disque ou à quoi que ce soit) rend le stimulus presque toujours agréable (Zajonc, 1968).

Le processus de familiarisation avec un stimulus peut susciter des sentiments positifs. Ces sentiments qui génèrent la familiarité sont ensuite transférés au stimulus lui-même. Il existe néanmoins des exceptions.

Lorsque les interactions initiales sont extrêmement négatives, l’exposition répétée a peu de chance de rendre une personne plus agréable. Au contraire, plus nous sommes exposés à cette personne, plus elle nous déplaira.

Similitude

La sagesse populaire parle de deux personnes qui sont faites « l’une pour l’autre ». Elle indique également que les opposés s’attirent. Les psychologues sociaux sont parvenus à un verdict clair au sujet de ces deux déclarations.

Nous avons tendance à aimer ceux qui nous ressemblent. Constater que les attitudes, les valeurs ou les traits des autres sont similaires aux nôtres favorise l’émergence de l’affect. Par ailleurs, plus ils nous ressemblent, plus ils nous semblent attirants (Byrne, 1969).

Une des raisons pour lesquelles la similarité augmente la probabilité d’attraction interpersonnelle est que nous supposons que les personnes qui ont des attitudes similaires nous évaluent positivement. Dans la mesure où il existe un fort effet de réciprocité de l’affect, savoir que quelqu’un nous évalue positivement nous encouragera à prêter attention à cette personne.

attraction entre les personnes

Besoin de complémentarité

Nous connaissons tous des exceptions à la règle selon laquelle la similarité est liée à l’attraction entre les personnes. Il existe des couples qui semblent avoir des divergences totales de personnalité, d’intérêts et d’attitudes. Cependant, les personnes qui les constituent sont entièrement captivées les unes par les autres.

Les psychologues sociaux expliquent qu’il existe des cas où certaines personnes sont attirées par d’autres eu égard aux besoins que ces dernières satisfont. Selon ce raisonnement, nous pouvons être attirés par les personnes qui satisfont le plus grand nombre de nos besoins.

Ainsi, une personne dominante peut chercher quelqu’un de soumis. Et une personne soumise peut être à la recherche d’une personne dominante. Bien que leurs différences les amènent à penser qu’elles sont incompatibles, en établissant une relation, elles satisfont les besoins complémentaires des unes et des autres.

Attrait physique

L’équation « beauté égal bien » est indiscutable pour la plupart des gens. Les personnes qui sont une attirantes physiquement sont plus populaires que celles qui ne le sont pas si tous les autres facteurs sont identiques.

Cette découverte contredit les valeurs que la plupart des personnes prétendent posséder. Cela semble néanmoins être vrai, même pendant l’enfance. Et ce critère se maintient jusqu’à l’âge adulte.

En effet, l’attrait physique peut être l’élément le plus important pour générer une affection initiale lors de rendez-vous entre étudiants. Cependant, son influence diminue finalement lorsque les personnes se connaissent mieux.

attraction entre les personnes

Bien que l’attrait physique offre de nombreux avantages, il présente également un aspect négatif. Si la beauté physique masculine produit une meilleure impression dans des situations de compétition professionnelle, elle peut œuvrer contre les femmes tendant à obtenir des postes de direction.

La cause de ce phénomène est un stéréotype commun (bien que non fondé) laissant croire que les femmes qui réussissent et qui sont attrayantes obtiennent leur emploi en raison de leur apparence.

L’attrait physique constitue néanmoins un avantage lors des interactions socialesIl s’agit d’un facteur très puissant pour déterminer par qui les personnes sont attirées et quel genre de vie sociale elles mènent.

Les facteurs que nous venons de voir ne sont pas les seuls qui influencent l’attraction entre les personnes. Dans une étude portant sur près de 40 000 personnes, les qualités les plus appréciées chez un ami étaient la capacité de garder des secrets, la loyauté, la bienveillance et l’affection, suivies de près par le soutien, la franchise et le sens de l’humour.