4 films sur la famille pour soigner des blessures

22 avril, 2021
Nous pouvons, sur le grand écran, retrouver des situations ou des difficultés qui ressemblent à celles que nous traversons et nous en inspirer pour en sortir. Nous avons donc repris ici quelques titres qui peuvent nous aider à aller mieux.

N’avons-nous jamais pleuré à chaudes larmes devant les histoires de certains personnages qui apparaissent dans les films ? Nous avons non seulement tous déjà versé une larme, mais aussi sangloté et même fini par reconsidérer certaines valeurs éthiques et morales dans le domaine de la famille.

Le cinéma peut nous inspirer, au point de nous émouvoir et de nous faire réfléchir sur nos valeurs, nos pensées et nos opinions vis-à-vis de n’importe quel aspect de notre vie. Il nous montre tout cela sous forme de récits. Réels ou non, ils nous touchent au plus profond de notre cœur.

Chaque film nous envoie son propre message. Et, quand il s’agit de problèmes familiaux, il se peut que nous nous sentions encore plus identifiés aux histoires. Pourquoi ? Parce que nous venons tous d’une famille.

D’une façon ou d’une autre, nous avons tous, ou presque, été élevés au sein d’un noyau familial, qu’il s’agisse d’une famille nombreuse, monoparentale, adoptive, sans enfants, etc.

En tout cas, regarder des films dont la trame se centre sur ce sujet peut nous émouvoir au point de réussir à remplacer une séance avec un thérapeute. Surtout quand les personnages souffrent d’un type de problème psychologique.

« La famille est un complément, un complément plus grand que nous, un complément qui nous précède et qui nous survivra, avec le meilleur de nous ».

–Alphonse de Lamartine–

La cinéthérapie pour libérer des émotions

Nos goûts cinématographiques peuvent nous apporter beaucoup de bienfaits. Nous pouvons d’ailleurs les regrouper sous un même nom : la cinéthérapie. La psychothérapeute nord-américaine Birgit Wolz, qui consacre une grande partie de son travail à des groupes de thérapie à travers le cinéma, dit :

« La thérapie par le cinéma peut être un catalyseur très puissant pour la guérison et la croissance de toute personne voulant découvrir comment les films nous affectent, quand nous les regardons en pleine conscience. La thérapie par le cinéma nous permet d’utiliser l’effet des images, de la trame, de la musique, etc., dans des films sur notre psyché pour obtenir une vision, une inspiration, une libération émotionnelle ou un soulagement, en plus d’un changement naturel. »

–Birgit Wolz–

Même si la cinéthérapie est prescrite par les thérapeutes, il faut savoir qu’elle s’auto-administre souvent. Être conscient que les films peuvent changer la façon dont nous pensons, ressentons et, en dernière instance, faisons face aux défis vitaux, peut les transformer en une option précieuse et merveilleuse.

De son côté, le psychologue Gary Solomon, auteur de deux livres sur la cinéthérapie, indique que l’idée est de choisir des films avec des sujets qui reflètent les problèmes de notre situation actuelle. Par exemple, au moment de traiter des addictions, l’expert recommande Trainspotting ou Leaving Las Vegas.

Pour les problèmes de couple, Pretty Woman ou Quand Harry rencontre Sally. Et pour les problèmes d’homophobie, American Beauty.

Des films sur les problèmes de famille pour soulager la douleur

Selon la dénommée filmothérapie,  il est bon de voir des films qui traitent des problèmes familiaux dans un objectif de guérison. Analysons 4 films qui cherchent seulement à refléter la vie et des circonstances particulières qui se répètent souvent.

Crimes Du Cœur et Portrait Craché d’Une Famille Modèle

Crimes du cœur se focalise sur trois sœurs qui décident de se retrouver dans la maison de l’aînée, Lenny. Celle-ci vit avec son grand-père, en charge de la tutelle des trois filles après le suicide de leur mère. Chacune apporte sa propre histoire et le choc entre les trois ne se fait pas attendre.

Lenny, l’aînée, est stérile ; Meg est une chanteuse frustrée après une crise de nerfs ; et Babe, la plus jeune, se trouve en liberté provisionnelle après avoir tiré sur son mari. Elles ont toutes lutté et se sont senties très seules, sans l’ « apparent » soutien de leurs sœurs, étant donné leurs « différences » de personnalité ou de points de vue.

Néanmoins, dans la scène finale, les trois se retrouvent autour d’un énorme gâteau d’anniversaire. Un très bel instant, nostalgique, qui reflète le besoin de savoir que, malgré tout, elles seront toujours sœurs.

Portrait craché d’une famille modèle est un film qui traite de la difficile relation entre les frères et sœurs d’une famille. L’une des sœurs est divorcée avec des enfants ; l’autre sœur est cultivée et végétarienne ; et le frère, lui, a des problèmes d’addiction au jeu.

Le père des trois, après avoir vécu sans l’amour de son propre père, essaie de les réunir, mais sans toujours y parvenir. Le film nous montre ainsi les différents tracas et conflits sur l’amour, les doutes, les préoccupations, etc. qu’implique le fait d’être père. Néanmoins, il le fait d’un point de vue comique et léger.

Films sur les traumas infantiles : Sybil (2007) et Les Trois Visages d’Eve

Sybil Dorsett est une étudiante à qui le psychiatre Dr. Atcheson diagnostique une « hystérie féminine », un trouble mental qui le mène à l’envoyer voir la psychiatre Cornelia Wilbur. Celle-ci l’évalue jusqu’à ce que Sybil lui avoue qu’elle a souffert d’abus émotionnels, physiques et sexuels de la part de sa mère.

Ainsi, au fil de la thérapie et après plusieurs séances d’hypnose, Wilbur reconnaît, chez la jeune fille, jusqu’à 16 personnalités distinctes, avec différents âges et caractéristiques. Pour que Sybil guérisse, il est nécessaire qu’elle reconnaisse toutes ses identités et retrouve chacune d’entre elles.

Les Trois Visages d’Eve suppose un avant et un après dans la relation du cinéma avec la psychologie. Dans ce film, l’actrice Eva White est une maîtresse de maison timide. Elle souffre de maux de tête, de vertiges et de périodes d’amnésie.

Elle commence à voir un psychiatre. Et au fil des jours, développe un trouble psychiatrique de double personnalité,ou trouble dissociatif (DPD), car elle a développé jusqu’à trois personnalité très différentes entre elles.

 Research Overview | Florida Tech. www.fit.edu (en inglés).

UKEssays. (November 2018). The Three Faces of Eve Psychology Analysis. Retrieved