4 étapes pour accepter le passé

18 avril, 2021
Accepter le passé est essentiel pour nous sentir bien dans notre peau. Nous vous donnons quelques clés pour vous aider à y parvenir.

Curieusement, les expériences négatives du passé semblent avoir beaucoup plus de profondeur que les expériences positives. Les émotions jouent un rôle très important dans la manière dont nos souvenirs sont gravés dans la mémoire. C’est pourquoi nous vous proposons ici quatre clés pour accepter le passé et transformer les émotions négatives qui envahissent les souvenirs.

Pour ce faire, nous devons garder à l’esprit que l’histoire de notre vie a beaucoup à voir avec qui nous sommes maintenant. Nos expériences ont en quelque sorte construit qui nous sommes aujourd’hui.

Nous sommes également façonnés par de nombreux autres facteurs externes. Certains  événements nous impactent plus que d’autres. Nous avons tous vécu quotidiennement des situations plus ou moins néfastes, des événements qui font tout s’écrouler, même des événements violents qui nous traumatisent.

Parfois, les souvenirs nous causent une douleur ou un inconfort qui ne peut être décrit avec précision. Des choses qui ne se sont pas déroulées comme prévu, des situations vécues avec les mauvaises personnes et, dans de nombreux cas, le sentiment d’avoir eu tort.

Tout cela a un poids dans notre vie quotidienne. Un poids dont nous ne sommes souvent pas conscients et qui oriente en partie nos vies et nos prises de décision. À de nombreuses reprises, nous voyageons dans la vie avec trop de bagages. Nous portons l’ombre de la culpabilité, de la honte, des peurs et des frustrations produite par des événements de notre passé.

C’est pourquoi il est si important de revoir ce que l’on sait. Et de mettre en pratiquer les 4 étapes suivantes pour accepter le passé et vivre avec des émotions positives.

Comprendre et accepter le passé.

Revivre le passé

Réévaluer les événements survenus dans le passé implique de s’en souvenir, et d’essayer de trouver une nouvelle lecture de ce qui s’est passé pour le mettre en perspective. Il se peut que lorsque vous avez traversé certaines situations, vous n’aviez pas les outils ou l’expérience de vie que vous avez en ce moment.

L’être humain évolue et bien souvent d’une expérience ne subsiste que l’émotion qui lui est associée. La même expérience vue dans le présent avec de nouveaux yeux peut maintenant nous sembler différente. Vous pouvez même la comprendre plus clairement. L’une des 4 étapes pour accepter le passé est donc de s’en souvenir sans crainte.

Ramener des souvenirs douloureux dans le présent et se recentrer sur eux, avec tous les détails et de manière totalement honnête avec soi-même, peut nous aider à voir clairement les circonstances. Et donc à nous pardonner ou à pardonner aux autres, et à nettoyer ainsi la mémoire.

Travaillez sur la colère des attentes non satisfaites

La deuxième des quatre étapes pour accepter le passé concerne les expériences de vie qui ont été stockées dans notre mémoire et qui nous mettent en colère rien qu’en y pensant. L’obstruction de nos désirs ou attentes peut provoquer une grande colère et, par conséquent, générer une grande confusion dans la mémoire que nous avons de l’événement en question.

Cette mémoire est assombrie par une sorte de brouillard trompeur. Discerner si un événement nous cause de la colère parce que nous le vivons avec frustration aide à comprendre que c’était juste cela. Et que, probablement, si nous le vivions aujourd’hui, cela ne produirait pas un tel ennui.

Renforcez le pouvoir de votre mémoire pour accepter le passé

Dans l’exercice de ramener des souvenirs au présent, l’attention joue un rôle très important. Prêter une attention stricte aux expériences dont vous vous souvenez et analyser tous les détails reliant une idée à une autre nous aide à trouver des points de similitude avec d’autres événements.

C’est un bon moyen de comprendre la nature de la mémoire. Ainsi que la charge émotionnelle négative que nous portons.

Vivre et accepter le passé.

Accepter le passé implique de ne garder que les bons moments

Nous avons porté une attention particulière aux souvenirs d’expériences négatives. Et ce, parce que nous sentons d’une manière ou d’une autre qu’elles nous affectent encore fortement. Mais nous pouvons commencer à apporter à notre esprit des souvenirs positifs et des expériences agréables. Si nous limitons notre mémoire, nous limitons notre vie.

Si vous permettez seulement aux mauvaises expériences de vous affecter, vous perdez une grande partie de l’essence de votre propre vie. Mises en équilibre, les expériences bonnes, agréables et positives sont beaucoup plus nombreuses que les négatives.

Nettoyer nos souvenirs est une étape importante pour parcourir le monde avec de bons souvenirs. On dit qu’à la fin de la vie, seuls les souvenirs restent. Il vaut donc la peine de vérifier nos bagages de temps à autres pour n’emporter qu’avec soi les bons souvenirs. Accepter le passé signifie vivre dans le présent.

  • Kensinger E. A. (2009). Remembering the Details: Effects of Emotion. Emotion review : journal of the International Society for Research on Emotion, 1(2), 99–113. doi:10.1177/1754073908100432
  • Wielenga, Cori. (2013). Healing and reconciliation after violent conflict: the role of memory in South Africa and Rwanda. Acta Academica. 45. 209-231.
  • Scott, Elisabeth (2018) 3 Ways to Savor Your Experiences and Get the Most Out of Life. Verywell Mind. Recuperado de https://www.verywellmind.com/tips-for-savoring-life-3144478
  • Ananda (2015) Remember Only Good Things. From lessons and articles. Ananda, Joy is within you Blog