4 bienfaits de la musique sur l'exercice physique selon la science

Grâce à l'analyse de 139 recherches disponibles, nous pouvons aujourd'hui affirmer que l'un des bénéfices de la musique est d'améliorer la pratique de l'exercice physique, en optimisant la performance, en retardant la sensation de fatigue et en rendant l'activité plus agréable.
 

Les bienfaits de la musique sont nombreux, à commencer par le fait qu’elle peut être un réel plaisir. Certains sont mieux connus, mais d’autres passent inaperçus parce qu’ils s’inscrivent dans des situations concrètes.

Ainsi, aujourd’hui, nous voulons parler de l’un de ces derniers, à savoir l’effet de la musique sur les performances lorsque nous faisons du sport. Un groupe de scientifiques, dirigé par Peter Terry, l’a étudié en analysant les informations couvrant plus d’un siècle de recherches.

L’étude sur les bienfaits de la musique sur l’exercice physique a été réalisée par Terry, de l’Université de Southern Queensland en Australie, en collaboration avec le professeur Costas Karageorghis et son équipe.

Les résultats ont été récemment publiés dans un article intitulé Les effets de la musique sur l’exercice et le sport : une révision méta-analytique. Cet article présente des preuves concluantes sur les avantages de la musique pour faciliter et rendre plus agréable tout type de pratique physique.

« Quand les mots échouent, la musique parle. »

-Hans Christian Andersen-

Deux amis faisant du sport en écoutant de la musique

L’étude sur les bienfaits de la musique sur l’exercice

 

Peter Terry, avec Costas Karageorhis et leurs équipes respectives, ont analysé 139 recherches disponibles sur le sujet. Elles ont été publiées entre 1911 et 2017, couvrant ainsi plus d’un siècle. L’objectif était de faire un résumé suffisamment complet et fiable des bienfaits de la musique sur l’exercice physique.

Faire de l’exercice en écoutant de la musique rend cette activité plus facile et plus agréable. En prélevant un très large échantillon de données sur des milliers de participants, les chercheurs ont déterminé que la musique a un avantage physiologique en premier lieu. Deuxièmement, elle a un effet « ergogène », c’est-à-dire qu’elle améliore les performances.

Cela se traduit par de multiples autres avantages, dont nous parlerons ensuite.

1. Elle génère une atmosphère positive

L’une des conclusions des chercheurs est que la musique augmente la bonne humeur pendant la pratique physique. Elle exerce un effet dissociatif : elle aide la personne à s’abstraire de la situation présente et à évoquer des situations pertinentes et significatives du passé, ou des rêves pour l’avenir.

C’est le cas lorsqu’on écoute de la musique à partir de listes de lecture personnelles. En d’autres termes, il ne suffit pas d’avoir accès à une mélodie quelconque, mais l’effet est particulièrement perceptible lorsque la personne écoute les chansons qui correspondent à ses préférences personnelles, pour une raison ou une autre.

 

2. Elle augmente les performances physiques

L’amélioration des performances physiques est ce que l’on appelle « l’effet ergogène« . Elle correspond à l’augmentation spontanée de la production d’exercices.

Autrement dit, si vous faites normalement 30 abdominaux, en écoutant de la musique, vous pouvez en faire quelques-uns de plus avec la même perception de l’effort.

Cela s’applique essentiellement aux exercices répétitifs de type aérobic. L’effet se produit lorsque vous parvenez à accorder l’activité au rythme de la mélodie. Les chercheurs ont noté que la musique, par exemple, peut être une bonne référence pour maintenir un rythme de foulée ou de brasse constant.

3. La musique réduit l’effort perçu

Un autre des avantages les plus intéressants de la musique tient au fait qu’elle modifie la perception de l’effort que nous faisons. En d’autres termes, cela nous aide à sentir que l’exercice est moins difficile et moins pénible. Cela signifie que le sentiment de sacrifice ou de souffrance est considérablement réduit lorsque l’on pratique une activité physique.

D’autres recherches menées à l’université de Jyväskylä en Finlande ont montré qu’en général, les rythmes vivants et dansants réduisent le sentiment d’effort perçu. Toutefois, dans les sujets liés à nos expériences personnelles, cet effet est renforcé.

Une femme faisant du sport avec de la musique

4. La musique améliore l’efficacité physiologique

Terry et Karageorhis ont constaté que lorsque l’on fait de l’exercice en écoutant de la musique, on obtient une augmentation de l’efficacité physiologique. Cela signifie qu’il y a une optimisation de l’utilisation de l’oxygène dont nous disposons. Par conséquent, l’activité augmente le flux sanguin, mais réduit la quantité d’oxygène nécessaire pour correspondre à cette augmentation.

Tout indique que la bonne humeur et le couplage du corps aux différents rythmes rendent notre respiration plus harmonieuse et, par conséquent, nous parvenons à améliorer notre respiration. En fin de compte, cela conduit à ce que la fatigue arrive plus tard

C’est un fait que la musique a un effet très intéressant sur notre cerveau. Ce qui est nouveau, c’est que cette étude nous permet de voir dans quelle mesure cet effet peut nous aider à mener des activités qui, en principe, sont difficiles. Ainsi, la musique devient une grande alliée pour faire plus d’exercice.

 

Valdayo, Á. C. (2017). La influencia de la música y el ejercicio físico en la preparación física y psicológica. Revista de Educación, Motricidad e Investigación, (6), 3-18.