3 techniques innovantes pour apprendre à mieux communiquer

24 mars 2018 dans Développement personnel 61 Partagés
Mieux communiquer

Mieux communiquer est aussi un moyen de rendre notre vie plus facile et plus gratifiante. Une grande partie des difficultés que nous rencontrons avec les autres, et même avec nous-même, proviennent des échecs de communication. Il s’agit là d’un domaine déterminant dans la mesure où c’est à travers le langage verbal et non verbal que nous disons au monde qui nous sommes.

Une bonne communication est celle qui facilite et favorise la compréhension mutuelle. Elle implique par conséquent la capacité de nous faire comprendre, mais également de comprendre les autres. Cela signifie que nous exprimons ce que nous voulons exprimer, au bon moment et d’une manière qui permet aux autres d’interpréter correctement le message que nous souhaitons transmettre.

“Je me méfie de l’incommunicabilité ; il s’agit de la source de toute violence.

-Jean Paul Sartre-

Il nous faut par ailleurs être capable d’écouter et de décoder ou d’interpréter les messages que les autres nous offrent. Cela semble simple, mais il n’en est rien. Pour y parvenir, nous devons nous débarrasser des préjugés, des idées reçues et des filtres qui nous amènent à déformer ce qu’ils nous disent ou manifestent.

La meilleure raison d’investir de l’énergie dans cette tâche est qu’une bonne communication augmente la qualité de vie. Lorsque nous parvenons à nous exprimer de manière authentique, nous nous sentez plus libre. Le poids diminue également. Il n’existe rien de plus pesant que de garder pour soi quelque chose que nous devons dire, sans pouvoir le faire. C’est pourquoi nous vous offrons ici trois techniques qui peuvent vous aider à améliorer votre communication.

1. Faire une substitution, une stratégie pour mieux communiquer

Cette stratégie pour mieux communiquer consiste à remplacer les expressions, les gestes et les comportements. Nous avons tous une sorte de thermomètre interne ou d’intuition qui allume une alarme lorsqu’elle comprend que nous communiquons mal ou que nous avons mal communiqué.

mieux communiquer

L’idée est d’identifier les éléments qui entrent en jeu lorsque la communication avec les autres n’est pas assez efficace. Nous ne devrions pas nous concentrer sur les possibles échecs de notre interlocuteur, mais sur les nôtres. À quel moment est intervenue la discordance ? Avons-nous utilisé des mots ou des phrases qui dérangeaient l’autre personne ? Quel était le type de langage, de gestes et de postures que nous avons utilisé ?

A travers de telles questions nous pouvons tirer des conclusions précieuses pouvant nous aider à mieux communiquer. La signification de tout cela est de parvenir à remplacer les comportements qui nous empêchent d’être clairs, ouverts et affirmatif dans la façon dont nous communiquons.

2. Augmentation ou réduction

Cette technique est liée à ce qui précède, mais elle est ici spécifiquement orientée vers le volume ou la quantité des expressions. Pour mieux communiquer, nous devons identifier ce qui manque ou ce qui est de trop dans nos messages.

En principe, l’idée est que nous nous concentrions sur l’unité de base : le mot. Sommes-nous avare de mots ou prolixe ? Utilisons-nous suffisamment de mots pour être compris ou essayons-nous seulement d’utiliser les mots nécessaires ? Décrivons-nous même les plus petits détails pour que les autres comprennent mieux ? Tomberions-nous dans l’excès sur ce point ?

Si nous désirons mieux communiquer, il est également nécessaire que nous examinions notre langage non verbal. Ce dernier peut également présenter des excès ou des manques. Si nous sommes très peu d’expressif, la raison se situe peut-être dans le fait que nous ne sommes pas assez impliqué dans ce que nous disons ou que nous manquons de confiance lorsqu’il s’agit d’exprimer nos sentiments. Si nous sommes excessivement expressif, il est possible que notre façon de communiquer intimide ou étouffe la communication des autres.

3. Élimination

Certains aspects font partie de notre façon d’être. Nous ne pouvez pas, et ne devrions pas, les éradiquer dans la mesure où ils sont une partie essentielle de notre identitéIl existe néanmoins des comportements qui devraient être éliminés si notre objectif est de mieux communiquer. Parmi ces comportements se trouve la peur de s’exprimer devant les autres.

mieux communiquer

La peur de dire ou de manifester ce que nous pensons ou ressentons a une racine névrotique. Tous les êtres humains devraient être capables de s’exprimer en toute circonstance. Ce qui peut être choisi ou nuancé, c’est la façon de le faire. Il est vrai que tout le monde ne dispose pas la même aisance, ni n’a d’obligation de la posséder. Cependant, nous devrions tous être capables de montrer avec précision ce qui se trouve dans notre monde intérieur lorsque nous le souhaitons.

C’est pourquoi il est préférable d’éliminer (ou au moins d’essayer de le faire) les comportements qui nous amènent à garder le silence lorsque nous ne voulons pas le faire. Toute personne en est capable. Il s’agit d’une décision qui exige de la force et du caractère, mais qui en vaut la peine.

Ces trois techniques nous aideront à mieux communiquer, tant que nous y adhérons et que nous les intériorisons. Cela vaut la peine de le faire car notre relation avec les autres s’en trouvera enrichie. Nous pourrons par la même améliorer notre dialogue interne et initier des comportements plus cohérents avec nos valeurs et nos intérêts.

A découvrir aussi