3 facteurs qui stimulent une personne conflictuelle

Une personne en état de détresse émotionnelle ne se sent pas considérée. Si on lui répond avec plus d'inconfort, un cercle vicieux se forme qui ne fait que renforcer le conflit.
3 facteurs qui stimulent une personne conflictuelle

Dernière mise à jour : 18 avril, 2021

Parfois, les disputes semblent inévitables avec une personne conflictuelle. Personne n’est ainsi par choix. Derrière cette personnalité, se cache généralement une série de problèmes personnels non résolus. Mais les comprendre et entretenir une relation avec une telle personne peut épuiser les ressources de certaines personnes.

Une personne conflictuelle a un modèle de comportement qui induit des frictions et une agressivité continues. Elles ont tendance à mal gérer leurs émotions, à blâmer les autres, à avoir des réactions extrêmes et à s’opposer à tout obstinément. Conséquence de cela : le contact avec elles est souvent épuisant.

Certes, le monde n’a pas à s’adapter aux émotions ou aux idées d’une personne conflictuelle. Cependant, lorsqu’il est inévitable de fréquenter une personne qui a ce type de comportement, le plus intelligent est d’empêcher de déclencher sa névrose ou d’éviter qu’elle nous prenne comme l’objet de ses difficultés.

Nous vous livrons ci-dessous trois stratégies pour éviter de rencontrer des problèmes inutiles avec des personnes conflictuelles. Ne passez pas à côté !

“Il y a des gens qui recherchent continuellement le conflit. Ne le prends pas personnellement. La bataille qu’ils mènent est contre eux-mêmes.”

-Auteur anonyme-

Trouble et personne conflictuelle.

1. N’associez pas son comportement à un trouble

Une personne conflictuelle n’est généralement pas consciente de son comportement. Si elle va au combat et créé des tensions avec les autres, elle ne le fait pas délibérément. Au fond, elle a la conviction d’avoir été traitée injustement ou qu’il est important de faire valoir son point de vue.

Il est souvent évident que ces personnes ont des problèmes. Elles se sont battues avec la moitié de leur entourage et il est fréquent que beaucoup les considèrent comme des personnes intraitables ou trop compliquées. Il n’est pas si difficile de voir en eux la colère, le ressentiment et la douleur qui les amènent à agir ainsi.

Parler de leur personnalité en termes de trouble est tentant. Toutefois, cette analyse légère de leur comportement ne sert pas à éveiller les consciences, ni ne correspond à la réalité. Cela ne fait que stimuler davantage le conflit et blesser l’autre. Si vous n’avez pas été invité à commenter sa personnalité, ne la commentez pas.

2. Ne lui rappelez pas les erreurs commises dans le passé

Une personne conflictuelle a toute une histoire d’erreurs et, parfois, de dommages causés à autrui. Il est parfois très facile de faire un inventaire des moments où elle a provoqué un débat inutile ou bien où elle a perdu le contrôle ou se sont trompés dans leur appréciation.

Si votre objectif est de construire une relation plus saine et plus calme, n’évoquez donc pas cette longue liste d’erreurs. Une personne conflictuelle est continuellement sur la défensive. Essayer de lui faire comprendre ses erreurs passées est non seulement futile, mais conduit également à renforcer son comportement.

Il est bien plus intelligent de se tourner vers l’avenir : “Comment penses-tu que cela puisse être résolu ?” ou “Qu’aimerez-tu faire à ce sujet ?”. Des options de solutions peuvent également être proposées, sans imposition ni pression. Cela pourrait l’aider à ouvrir son esprit.

Dispute avec une personne conflictuelle.

3. Le désespoir stimule une personne conflictuelle

Une personne conflictuelle est généralement très sensible et réagit facilement aux émotions des autres. Il est donc probable que si vous vous mettez en colère et perdez le contrôle d’une situation, elle adopte le même comportement, mais presque toujours de manière superlative. Elle ressent plus de vulnérabilité émotionnelle dans une situation de ce type.

Ainsi, il faut l’aider à se calmer, et non l’exalter. Du moins, c’est ce que vous devriez faire si vous voulez avoir une relation saine avec une personne très conflictuelle. Cette dernière est également très réceptive à la maîtrise de soi ou au calme de l’autre. Si elle rencontrent quelqu’un qui sait garder son calme, elle baissera sa gardera et modèrera ses émotions.

Une personne conflictuelle est une personne qui souffre. Cela ne justifie pas son comportement, mais cela aide à le comprendre. Son manque de maîtrise de soi et son désir de générer des conflits sont aussi une manière d’exprimer son inconfort.

En raison de ce qui précède, il n’est pas rare qu’une personne conflictuelle devienne le bouc émissaire des autres. Un lien basé sur l’agression continue se crée, et l’inconfort de la personne en souffrance devient un prétexte pour que les autres déchaînent leurs propres névroses. Il faut être deux pour se battre.

Cela pourrait vous intéresser ...
Beaucoup d’opinions, par rapport à quelles connaissances ?
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Beaucoup d’opinions, par rapport à quelles connaissances ?

Aujourd'hui, les opinions sont reines sur tous les réseaux, mais sont-elles toujours appuyées sur de vraies connaissances ?



  • Vera, J. M. A. (2011). Cómo tratar con personas conflictivas: Guía para reducir el estrés y mejorar las relaciones interpersonales. Profit Editorial.