Tu es la personne parfaite, malgré la distance

1 mars 2016 dans Emotions 545 Partagés

Chaque fois que je pense à toi, je sais que tu es arrivé dans ma vie pour une raison, accidentelle ou non, que tu es tout ce que je désirais, que tu as su avoir la patience et la curiosité de découvrir qui j’étais, de me découvrir, d’apprécier mes bons côtés et de comprendre mes défauts. Je sais que tu es la personne parfaite.

Mais je sais aussi que cette distance qui nous sépare, qui peut être un espace de temps, de sentiments, de personnes, est erronée.

Il existe un abîme qui nous empêche de nous rapprocher et de nous sentir. C’est une distance qu’aucun de nous deux n’a créée mais qui ne peut pas empêcher ce que nous ressentons l’un pour l’autre.

“N’aies pas peur du destin, n’aies pas peur de la distance. Mon coeur est dans ton âme, car je suis toujours près de ton amour.”
-Celeste Carballo-

Parce que je sais que tu es la personne parfaite

Je n’ai pas eu besoin de faire appel à mon intuition. Quand je t’ai vu, quand je t’ai observé pour la première fois, j’ai su que je ne pourrais pas m’empêcher de t’embrasser.

Et lorsque nous nous sommes embrassés, ma peau a appris à découvrir chaque recoin de ton âme. C’était toi.

J’ai toujours cru que la personne parfaite n’existait pas, mais j’ai appris à t’accepter tel que tu étais, parce que tu as fait la même chose avec moi. Et tu es devenu cette personne rêvée et parfaite que j’ai toujours voulu avoir à mes côtés.

Aujourd’hui, je sais ce qu’est faire l’amour, embrasser avec le coeur, et je sais surtout que tout cela dépasse les mots.

Tu m’as appris à t’admirer parce que tu m’admirais, tu m’as accompagnée et soutenue pour réaliser mes rêves et je sais que c’est toi parce que…

Nous n’avons pas besoin de mots

Si nous nous regardons dans les yeux, les mots n’ont pas besoin d’être prononcés. Nos pensées s’enlacent pour se comprendre, pour nous faire comprendre que nous n’avons pas besoin de prononcer quoi que ce soit.

Tes yeux me racontent comment tu te sens, ils me susurrent ce que tes lèvres ne disent pas. Nous avons appris que parfois, un simple regard peut tout dire.

regard couple

Tu as ouvert la porte de mon monde intérieur

Tu es entré sur la pointe des pieds, je t’écoutais à peine et aujourd’hui tu ressens mes idées, tu les comprends et tu les laisses aller.

Tu ressens mes rêves et mes espoirs, tu m’aides à les réaliser, à penser qu’ils sont possibles. Mon monde intérieur est un espace que je peux partager avec toi, car je sais que tu vas me comprendre.

Nous ne sommes pas un, nous sommes deux

Tu me connais et tu sais que je n’aime pas l’idée que mon bonheur puisse dépendre d’une autre personne, car le bonheur est une chose que l’on construit jour après jour, c’est une réalité dans laquelle nous mettons tout notre coeur et qui dépend de nous-mêmes.

Nous ne sommes pas un, nous sommes deux, nous partageons la musique qui berce nos vies et nous avons appris à respecter ce qui passionne chacun de nous, dans une merveilleuse danse de respect et de confiance.

Comme au premier jour…

Chaque baiser, chaque câlin, est une caresse que l’on offre comme si c’était la première fois. Notre premier baiser est éternel, car dans chaque baiser, les lèvres qui se sont unies cette première fois vibrent, et tout recommence à nouveau. Chaque mot susurré recrée l’intimité que nous avions dès le début.

couple

Tu as donné un sens à l’expression « faire l’amour »

Nous nous déshabillions, nos vêtements tombaient et nous faisions l’amour. Nous étions deux inconnus qui faisaient l’amour, car depuis le premier instant, ce ne sont pas seulement nos corps que nous avons dénudés, mais également nos âmes.

Nous n’étions pas seulement des corps nus, nous étions le désir, l’amour au bout des doigts, la peau qui trouve sa place au creux de l’autre, nous étions toi et moi, faisant l’amour.

La distance n’empêche pas les sentiments

Peut-être que cela ne durera qu’un instant ou plusieurs années, mais je sais que c’est toi. Je ressens aujourd’hui la distance, car je ne peux pas partager ma vie avec toi, parce que tu n’es pas à mes côtés.

Cependant, cela ne nous empêche pas d’avoir des sentiments, de nous désirer, de rêver de notre peau. Tu es la personne parfaite, et malgré la distance, je t’aime.

“La sensation de distance dépend moins de l’espace que du temps.”

-William Somerset Maugham-

A découvrir aussi