Les 10 commandements de la vitalité

11 septembre 2015 dans Emotions 2 Partagés

La tristesse et la dépression sont des douleurs complexes et pleines de nuances, dont les manifestations sont aussi nombreuses que les personnes qui en souffrent. 

Nous nous trouvons actuellement dans la pire épidémie animique de l’histoire et au bord d’un précipice émotionnel qui nous enferme et nous abat. C’est le pire démon du XXIème siècle.

Nos larmes oxydent notre vitalité, comme s’il s’agissait d’un cri dans le silence, et comme si nous nous consumions, épuisés par les conséquences de notre tristesse.

Qui a été embrigadé par les griffes de la dépression et de la tristesse sans fin, sent que sa vie s’éteint, que ses envies disparaissent et que l’obscurité le rattrape.

C’est pour cela que nous ne pouvons pas dire que le contraire de la dépression est le bonheur, car ce serait plutôt la vitalité. 

Comme l’assure Salomon : “la dépression a tendance à être associée à une perte d’intérêt pour la vie, et même le désir de vivre. Cela génère une peur insupportable, une tristesse énorme et une déconnexion d’avec les autres ».

Il semble donc clair que les victimes de la dépression sont autant les personnes qui en pâtissent que celles qui sont dans leur entourage. 

En effet, il est probable que la dépression épuise l’énergie et la vitalité des proches de la personne déprimée.

En sachant cela, nous devons redonner aux personnes déprimées et à leurs victimes indirectes le goût du tissu social, afin qu’elles ne se sentent pas seules.

Ce qui est sûr, c’est que personne n’est à l’abri de tomber dans les griffes de ce démon si cruel qui « défait » l’âme et tourmente les personnes.

Cependant, nous pouvons nous mettre à l’oeuvre et agir dès maintenant, afin de nous protéger face à cette épée de Damoclès.

Ce danger imminent qui nous tourmente pendant un moment, est le fruit de notre style de vie et des circonstances dans lesquelles nous sommes enfermés.

Voici 10 commandements qu’il est important de suivre à la lettre pour continuer à apprécier le goût de la vie :

1. Déterrez le « je ne peux pas ». Vous pouvez si vous le voulez vraiment et si le jeu en vaut la chandelle selon vous.
Alors, renvoyez l’amertume et jetez le « je ne recommencerai plus » aux oubliettes.

2. Eliminez le filtre négatif et sachez que tout n’est ni blanc ni noir, ni même sur une échelle de gris.
Le monde est fait de nuances de couleurs et pour les apprécier, il faut mettre les bonnes lunettes.

3. Activez-vous ! Laissez de côté le téléphone portable, Instagram, Facebook, Twitter et Skype pendant un moment et sortez respirer l’air pur. N’utilisez pas plus que nécessaire tous ces réseaux sociaux!

4. Aimez-vous plus que tout le reste, car c’est l’unique manière de réussir à aimer le reste du monde.
S’aimer soi-même est quelque chose qui génère et régénère la confiance en soi.

5. Ne laissez pas le travail et les obligations vous absorber et gardez du temps pour d’autres loisirs.

6. Arrêtez de chercher des solutions sur internet, car non, Google n’a pas réponse à vos problèmes.
Les réponses viennent de vous, de votre attitude et de votre envie de changer ce qui se passe dans votre entourage.

7. Arrêtez de tout comparer et ayez confiance en votre intuition.
Si elle est atrophiée, ne vous inquiétez pas, vous vous réveillerez de votre sommeil. Parfois, il faut risquer des choses pour grandir.

8. Ne laissez pas un sentiment de tristesse insurmontable vous envahir et prenez soin de vous en pensant au futur prometteur.

9. La désolation et le bonheur sont des attitudes que l’on a envers soi-même, les autres et le futur.
Essayez de rejeter les sentiments que génère la désolation et concentrez-vous sur votre bonheur.

10. Restez proche de vous-même, gardez-vous des moments pour vous aimer, pour vous connaître et pour vous questionner si c’est nécessaire.
Ne laissez pas la vie devenir un train qui ne s’arrête jamais pour se reposer.

Ne laissez pas le mal et la tristesse croître en vous, ne soyez pas amer car vous vous êtes trompé d’attitude face à la vie, prenez les rênes de votre quotidien en main et inventez-vous une devise. Faites de votre présent un moment meilleur. 

A découvrir aussi