Il y a un seul moyen de tuer les monstres : les accepter

11 février 2016 dans Emotions 218 Partagés

Parfois, il est compliqué de dépasser un sentiment de culpabilité envers quelque chose que nous avons fait, et il est souvent inévitable de ressentir de la peur face à une situation qui nous inquiète.

Il n’est probablement pas possible d’éliminer les émotions négatives mais il est possible de les accepter et de les gérer pour vivre avec et pour qu’elles ne dirigent pas notre vie.

“Les émotions sont comme des chevaux sauvages. Ce ne sont pas des explications qui nous aident à aller de l’avant mais elles représentent notre volonté d’aller de l’avant”.
-Paulo Coelho-

Homme-en-face-d'un-monstre

Identifier les émotions

Nous pouvons tous apprendre à identifier et à gérer nos émotions, mais nous pouvons également identifier les émotions d’autres personnes à travers l’intelligence émotionnelle, grâce à laquelle nous réussissons à déterminer ce que ressent une autre personne à travers ses mots, ses gestes ou ses expressions.

Charles Darwin a montré que les animaux ont un large répertoire d’émotions, qui ont une fonction sociale car elles favorisent l’adaptation dans l’entourage.

Il existe des émotions basiques et chacune d’entre elle a sa fonction. Les voici :

La peur

C’est l’émotion que nous ressentons face à un danger, qu’il soit réel ou imaginaire. La peur nous incite à nous protéger et à nous sauver, en tant qu’espèce.

La surprise

C’est un étonnement que nous ressentons face à un événement inattendu, qu’il soit positif ou négatif. La surprise nous permet de nous orienter face à la nouvelle situation. 

L’aversion

C’est le dégoût que quelque chose produit en nous, faisant surgir notre rejet.

La colère

C’est le sentiment d’irritabilité face à une situation qui nous gêne. La colère est un sentiment négatif et destructeur. 

La joie

Il s’agit de l’euphorie pour quelque chose qui nous rend heureux et nous apporte une sensation de sécurité et de bien-être. Cela nous incite à vouloir répéter cette situation qui nous fait du bien.

La tristesse

C’est le sentiment que produit en nous quelque chose de négatif. La tristesse nous conduit à dépasser une situation et à évacuer nos émotions.

Techniques de gestion des émotions

Il existe diverses techniques pour contrôler et gérer les émotions négatives, qui se regroupent en plusieurs types :

Les techniques de contrôle émotionnel immédiat

Ce sont celles que l’on utilise pour contrôler nos émotions juste au moment où elles surgissent.

Généralement, elles ont un rapport avec la gestion de l’attention. Il est essentiel d’écouter et d’exprimer une émotion négative quand nous la ressentons.

Techniques pour découvrir les causes de nos émotions 

Il s’agit d’un ensemble de techniques qui cherchent à comprendre ce qui nous fait réagir d’une certaine manière.

Il peut s’agir d’un manque d’estime, d’une perception erronée de la situation, de peur etc.

“Nous ne sommes pas responsables des émotions mais de ce que nous faisons de nos émotions”
-Jorge Bucay-

Techniques de changement émotionnel permanent

Les techniques de changement émotionnel permanent proposent un travail en profondeur sur nous-mêmes, qui permet d’apprendre à ne pas réagir comme nous ne le voulons pas.

Profils-de-tetes-couleurs

Comment accepter les monstres ?

Nous ne pouvons pas éviter de ressentir des émotions mais nous pouvons apprendre à les gérer et à les accepter pour qu’elles ne nous fassent pas de mal.

Nous allons vous donner quelques conseils pour gérer votre intelligence émotionnelle et contrôler les monstres :

1- N’oubliez pas vos vertus et vos succès

Nous avons tous de nombreux défauts, mais aussi de nombreuses qualités qui nous différencient et nous font devenir des personnes uniques.

Il est fréquent de dire des choses négatives sur soi-même : Je suis trop nul ! J’arrive toujours en retard ! etc.

Cependant, nous pensons très rarement aux qualités que nous avons, à toutes ces choses que nous faisons, et à nos petits succès quotidiens.

2- Portez votre attention sur quelque chose de concret

Quand un bébé pleure, la première chose que nous faisons, c’est essayer de le distraire pour qu’il arrête de pleurer.

Ne laissez pas votre esprit divaguer. Si votre conjoint vous dit qu’il n’est pas sûr de la relation qu’il a avec vous, ne pensez pas au fait qu’il va vous quitter, mais pensez au livre que vous êtes en train de lire.

3- Pensez au futur proche

Parfois, les émotions négatives nous font penser aux conséquences à long terme, mais il est préférable de penser au futur proche afin d’être plus réaliste et de garder le contrôle sur la situation. 

4- Méditez souvent

La méditation a démontré son efficacité pour éviter les pensées négatives lorsqu’elles se produisent mais aussi à long terme.

Méditer et respirer correctement peut aider à diminuer l’anxiété et d’autres émotions négatives. 

5- Pensez à la pire des choses qu’il pourrait vous arriver

Si vous pensez au pire qui puisse vous arriver, vous apprendrez à relativiser vos problèmes et à gérer vos émotions.

“99% de tout ce qui inquiète les gens sont des choses qui ne se sont jamais passées et qui ne se passeront jamais”
-Emilio Duró-

Images de Goro Fujita, John Kenn

A découvrir aussi