Wonder : la leçon d’August

4 janvier 2018 dans Films 16 Partagés

Wonder : La leçon d’August est une histoire simple et familière qui est apparue à une époque où les lecteurs semblaient pris au piège par des histoires fantastiques et même obscures. Le livre a été mis en vente le 14 février 2012 et a été placé dans les étals des romans les plus vendus dans un certain nombre de pays. Il trouva en Internet le meilleur moyen de faire sa promotion. Comme le dit l’un de ses lecteurs : “Lisez-le. Partagez-le. Discutez-en”. 

Le protagoniste de Wonder est August Pullman, un garçon de dix ans avec une grave malformation faciale due au syndrome de Treacher CollinsMalgré le syndrome, August est un enfant normal, confronté aux mêmes problèmes que tous les enfants, sur le point de devenir adolescents. Mais il est né avec un visage différent et cela fait que, ce qui est déjà difficile en soi, se complique un peu plus. Heureusement, il compte sur le soutien de sa famille et de ses amis.

August sort peu, sa vie tourne autour des murs confortables de sa maison, entre la compagnie de sa famille, de son chien Daisy et des incroyables histoires de “Star Wars”. Cependant, tout changera lorsqu’il ira à l’école pour la première fois.

Là, il apprendra la leçon la plus importante de sa vie, celle qui ne s’enseigne pas dans les classes ou les manuels scolaires : grandir dans l’adversité, s’accepter tel que nous sommes, sourire les jours gris et croire en le fait qu’en fin de compte nous trouverons toujours une main amicale. Il réalisera un long et passionnant voyage au cours de la cinquième année et apprendra une grande leçon, une leçon qui est utile pour tous et que le livre nous offre d’une certaine manière, afin que nous puissions la faire nôtre.

La saga Wonder pour sensibiliser le public au bullying et au syndrome de Treacher Collins

La leçon d’August est le premier livre de Raquel Jaramillo Palacio, le premier de ce qui deviendra plus tard une saga, la saga Wonder. Une saga où des personnages bien dessinés nous racontent la même histoire à partir de différents points de vue.

La saga Wonder est utilisée dans les écoles pour sensibiliser le public au bullying (moquerie) et au syndrome de Treacher Collins. Certains parents d’enfants atteints de ce syndrome disent que les livres reflètent très bien la maladie et les difficultés qu’elle génère.

Le livre ne traite pas de cette maladie en particulier, mais du poids qui signifie être différent ou ne pas être considéré comme “normal”. August sera rejeté par certains de ses camarades de classe à l’école, notamment par les plus populaires et surtout par Julian qui, avec ses parents, fera tout son possible pour lui rendre la vie impossible.

Il s’agit d’une saga hautement recommandable, originale, différente, voire choquante. Dans laquelle il est facile de s’identifier avec un grand nombre de ses personnages. Il s’agit de l’une des idée géniales de cette saga qui, même si elle possède un protagoniste principal, ce dernier ne sera pas le seul à nous raconter l’histoire. Plusieurs personnages nous racontent l’histoire de Wonder depuis leur propre point de vue.

Qui que vous soyez, August touchera votre cœur.
Partager
wonder

L’auteure de Wonder

L’auteure s’est inspiré du titre d’une chanson de Natalie Merchant pour intituler son premier livre Wonder. Ce dernier trouve son origine dans un incident qui s’est produit il y a presque dix ans, lorsque son plus jeune fils, de trois ans environ, paniqua en présence d’une petite fille qui souffrait du syndrome génétique connu sous le nom de Treacher Collins. La situation inconfortable toucha RJ Palacio, et cet impact lui offrit l’inspiration et la force nécessaire pour écrire son premier livre.

Auparavant, R.J. Palacio se consacrait à la conception de couvertures pour des centaines d’auteurs, alors qu’elle rêvait d’écrire un jour un roman. Elle était convaincue que son moment ne viendrait jamais, jusqu’à ce qu’elle se rende compte que tout ce qu’elle avait à faire était de commencer à écrire. C’est ainsi qu’est né Wonder: la leçon d’August, le premier roman de la saga Wonder. Cette saga composée de plusieurs titres qui complètent un voyage passionnant, différenciant le point de vue de plusieurs de ses personnages.

La saga est complété par :

  • L’histoire de Julian
  • Le jeu de Christopher
  • Charlotte a la parole
  • Le livre des préceptes de M. Browne : lorsque l’auteure décida d’écrire ce livre, elle demanda de l’aide à ses lecteurs : en deux semaines, elle avait reçu plus de mille cartes postales avec des préceptes provenant du monde entier.
  • Et d’autres qui peuvent arriver…

L’auteure insiste sur une conviction personnelle : beaucoup plus de bonnes personnes que de mauvaises personnes. Cela contraste avec la tendance de nombreuses personnes à concentrer leur attention sur les aspects négatifs de toute personne ou situation. Avec la saga Wonder, l’auteure tend à souligner l’importance d’apprécier et de remercier les personnes nobles, gentilles et généreuses qui croisent notre chemin.

Wonder le film

wonder

Décembre 2017 vit la sortie en salles du film inspiré du premier roman de la saga Wonder, La leçon d’August. Réalisé par Stephen Chbosky, qui a demandé à l’auteure Raquel Jaramillo d’être d’officier en tant que consultante du film afin d’être le plus fidèle possible au livre et l’idée de l’auteure. Le casting comprend les acteurs d’envergure tels que Julia Roberts et Owen Wilson, parents du protagoniste, et Jacob Tremblay, dans le rôle August ; parmi tant d’autres.

Wonder est une histoire simple et profonde, qu’il est difficile de terminer. Il est difficile de dire adieu à August, mais cela vaut vraiment la peine de le connaître, de connaitre son monde et tous ceux qui l’habitent. Heureusement, nous disposons d’autres titres de la saga Wonder, où nous connaîtrons l’histoire sur la base de l’expérience des autres personnages tels que Julian, Christopher, Charlotte et un livre de préceptes de Monsieur Browne.


A découvrir aussi