Vous vous embrouillez quand on vous met la pression ?

18, novembre 2016 dans Curiosités 335 Partagés

Parfois, un simple regard nous fait perdre notre concentration ou le bon sens. Un superviseur, un maître, un chef ou une figure de pouvoir qui vous observe et vous vous sentez embrouillé.

Vous commencez à tout faire mal. Les choses tombent de vos mains, votre esprit se vide et vous ne parvenez pas à vous organiser pour réagir. Vous ne faites que vous embrouiller dans vos mots et vos actions.

À d’autres reprises, le regard d’une figure de pouvoir ne déclenche pas toutes ces réactions chez vous.

Mais, à l’inverse, un message agressif ou intimidant vous fait perdre vos moyens, comme lorsqu’on vous pose une question avec une violence évidente, ou que l’on critique avec insistance et cruauté ce que vous avez fait.

Peut-être que cela bloque votre capacité de réponse, donnant lieu à une grande insécurité et même la paralysie.

Puis, quand vous pensez à ce qui s’est passé, cela vous semble incroyable que vous, un adulte, n’ayez pas pu réagir correctement.

La situation vous gêne, vous remplit de colère et de frustration et vous vous blâmez de ce qu’il s’est passé.

Cependant, des circonstances similaires apparaissent, vous vous embrouillez à nouveau et le cycle recommence.

Vous vous embrouillez à cause de pressions intérieures et extérieures

Il y a deux types de pressions : les pressions extérieures et les pressions intérieures. Les premières correspondent à ce que nous décrivions précédemment.

C’est lorsqu’une personne qui a du pouvoir essaie d’influer sur vos mots ou vos actions de manière très directe.

Quelqu’un prétend exercer une forte influence sur vous et que son objectif est de vous intimider ou vous inhiber.

gif-visages

Pour que ce type de pression ait du succès, il faut qu’il coïncide avec un autre type de pression qui, cette fois-ci, est intérieure. La première est le désir de plaire à cette figure de pouvoir.

Cela s’exprime souvent comme l’angoisse de répondre à l’attente de l’autre. Un type de pression intérieure peut être accompagné d’autres pressions, comme celle d’avoir une image de personne compétente ou simplement, ne pas être ridicule face aux autres.

Vous vous embrouillez justement à cause de toutes ces pressions en même temps. Vous n’êtes pas conscient de tout ce qui est en jeu dans ces situations.

Une exigence apparaît, sous forme de regard, de question, de commentaire et vous ne parvenez pas à réagir.

Vous finissez simplement comme un “enfant disputé » qui n’a pas fait ce que l’on attendait de lui, et n’a pas eu la vitalité nécessaire pour réagir, rejetant ce type de conditionnements.

profil-dhomme

Il est possible que dans ce type de situations, ce que vous recherchiez c’est attirer la sympathie.

Alors que le crayon tombe de vos mains et que ces dernières tremblent, sans savoir pourquoi, vous finissez par donner raison à l’autre et à vous excuser de votre maladresse.

Vous vous embrouillez car vous avez une blessure non soignée

Toutes les limitations psychologiques, quelles qu’elles soient, ne sont pas des « défauts de fabrication ».

Elles sont produites autour d’un point autour duquel vous vous sentez en insécurité, qui désigne un endroit où se trouve la peur.

Une explication qui pourrait expliquer cet étourdissement face à la pression, c’est que votre vie a commencé dans un environnement où le mépris, l’humiliation et la dévalorisation étaient prédominants.

Votre famille et/ou votre école, ou l’espace où vous avez grandi, était infesté de critiques et vous vous en êtes pris plein la figure, plus d’une fois.

Peut-être que vous avez vécu une expérience traumatique qui a marqué votre identité : la perte de l’un de vos parents, une maladie, etc.

blessures

Selon cette explication, vous vous embrouillez et vous vous bloquez quand vous acceptez de vous comporter comme l’enfant dépendant et apeuré que vous avez été un jour.

Derrière tout blocage psychologique, il y a deux composants : la peur et la culpabilité.

Y-a-t-il une sortie ? Bien sûr que oui. De fait, cela peut être un chemin fascinant, un merveilleux défi que vous pouvez utiliser pour grandir.

N’attendez pas que les circonstances vous mettent dans une situation qui vous paralyse, faites-le à votre manière en ayant suffisamment de contrôle sur votre entourage pour pouvoir vaincre la situation petit à petit.

A découvrir aussi