Prendre l'initiative dans vos relations vous fait vous sentir mal ?

Vous prenez toujours l'initiative dans vos relations, mais ce n'est pas vraiment ce que vous souhaitez ? C'est une plainte assez courante, et aujourd'hui vous découvrirez comment mettre fin à cette situation.
Prendre l'initiative dans vos relations vous fait vous sentir mal ?

Dernière mise à jour : 18 avril, 2021

Prendre l’initiative dans les relations n’est pas une mauvaise chose. Cependant, si cela est source d’inconfort, il est nécessaire d’y remédier, car il est possible que nous assumions ainsi 100 % la responsabilité d’un événement et empêchions d’autres personnes d’y mettre du leur.

Il peut également arriver que la personne à qui nous demandons de prendre l’initiative soit à l’aise dans un rôle passif. Ou tout simplement que ses priorités sont différentes.

Quoi qu’il en soit, l’important est d’analyser ce que nous ressentons dans chacune de nos relations. Il sera ainsi plus facile d’identifier avec qui nous nous sentons le plus à l’aise et avec qui nous avons le plus de difficultés à prendre l’initiative. Allons plus loin.

La force de l’habitude

La force de l’habitude est très puissante, disait Darwin. Elle nous pousse à nous installer dans une situation jusqu’à ce que quelqu’un en ait marre et saute.

Cette situation peut déclencher des réactions de rejet et de perplexité, car la personne qui ne “saute” pas est généralement celle qui ne prend jamais l’initiative dans la relation. Des mesures peuvent être prises pour résoudre ce problème.

  • Parlez de ce qui se passe. Toujours avec respect et clarté. Nous devons faire savoir à l’autre ce que nous pensons de la situation et que nous voulons un changement.
  • Permettez à l’autre personne de s’exprimer. Savoir ce que l’autre pense et ressent est également important. De plus, cela permettra un échange de points de vue qui peut nous conduire au point suivant.
  • Variez les options. Il faut trouver une option qui convient aux deux parties. Nous pouvons donc prendre le temps de réfléchir à des alternatives ou à des options possibles pour le moment.

L’important n’est pas de faire un changement radical, mais de commencer par de petites modifications. Par exemple, la personne qui ne prend jamais l’initiative peut commencer à proposer un programme pour le week-end une fois par mois.

Prendre l'initiative dans le couple.

Prendre l’initiative

Si l’autre personne continue de maintenir une attitude passive, c’est peut être tout simplement sa façon d’être. Si c’est le cas, il aura beau vous dire qu’il va changer, cela n’arrivera pas.  Dans ce cas, il est important de comprendre que cette personne ne correspond pas à ce à quoi on s’attend et que même si elle essaie de faire de son mieux pour changer, ce ne sera pas si facile.

Une telle situation est très fréquente dans les relations de couple. Si prendre l’initiative est quelque chose d’important pour nous, et que nous sommes constamment en train de reprocher à l’autre personne sa passivité, il est essentiel de réfléchir à la relation que nous entretenons et aux valeurs qui sont importantes pour nous.

Prendre l'initiative en amitié.

Une piste de réflexion

Un autre aspect important que nous ne devons pas négliger et sur lequel nous devons réfléchir est la raison pour laquelle nous maintenons ces relations où la passivité de l’autre nous dérange. Imaginons que vous avez proposé quatre fois à une personne de vous voir. Puis la cinquième fois, étonnamment, c’est cette personne qui entre en contact avec vous. Pour quelle raison ?

Il est possible que cela soit par intérêt. Si l’invitation implique de se rendre à un endroit où vous savez que cette personne n’a pas envie d’aller seule, vous devez vous devez vous demander si cette invitation n’est pas purement intéressée.  N’est-il pas mieux de suggérer un simple café, une sortie cinéma ou une promenade pour parler ?

Il faut aussi prendre en considération que certaines personnes aiment prendre l’initiative dans certaines domaines mais pas dans d’autres. D’autres ne prennent aucune initiative dans aucun domaine de leur vie. Si cela vous frustre, vous épuise ou vous cause un certain inconfort, nous vous encourageons à relire cet article et à y réfléchir.

Aussi, n’hésitez pas à vous adresser à un professionnel qui saura vous donner les outils appropriés pour gérer cette situation de la meilleure façon possible.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’importance des bénévoles en situation de crise
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
L’importance des bénévoles en situation de crise

Les bénévoles sont d'une importance essentielle. Nous vous invitons ici à découvrir quel est leur rôle, et ce qu'ils doivent garder à l'esprit.



  • Martínez-Álvarez, José L., Fuertes-Martín, Antonio, Orgaz-Baz, Begoña, Vicario-Molina, Isabel, & González-Ortega, Eva. (2014). Vínculos afectivos en la infancia y calidad en las relaciones de pareja de jóvenes adultos: el efecto mediador del apego actual. Anales de Psicología30(1), 211-220. https://dx.doi.org/10.6018/analesps.30.1.135051
  • Pinto Tapia, B. (2000). Terapia de pareja: una perspectiva cognitiva-sistémica. Revista Ciencia y Cultura, (8), 79-85.
  • Rivera, Diana, Cruz, Constanza, & Muñoz, Catalina. (2011). Satisfacción en las Relaciones de Pareja en la Adultez Emergente: El Rol del Apego, la Intimidad y la Depresión. Terapia psicológica29(1), 77-83. https://dx.doi.org/10.4067/S0718-48082011000100008