Si vous voulez être plus heureux, rangez votre désordre !

· 31 août 2016

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi un jour, sans raison apparente ou consciente, vous vous êtes levé et avez ressenti le besoin vital de ranger votre armoire ?

Ou encore pourquoi vous ressentez parfois le désir irrépressible de changer les meubles de place, de débarrasser la table de tous ces papiers qui ne vous gênaient pas auparavant, ou de jeter les objets que vous ne trouvez soudain plus très utiles ?

Quand cela arrive, c’est que votre esprit exige de vous que vous retrouviez cette motivation et énergie perdues.

Il est important que vous soyez attentif à ces signaux afin de vous mettre à l’oeuvre et de résoudre la situation dès que possible.

Souvent, un changement extérieur est la première étape à franchir pour atteindre un changement intérieur profond.

Sûrement que si vous prenez le temps d’y réfléchir ne serait-ce que deux secondes, vous vous souviendrez qu’une fois, vous avez rangé votre chambre ou votre maison et que cela a débouché sur une tranquillité intérieure que vous ne ressentiez pas avant de le faire.

Qu’est-ce que vous apporte le fait de ranger votre espace physique ?

L’ordre extérieur peut provoquer en vous une plus grande paix intérieure.

Marie Kondo, auteure du best-seller mondial La magie du rangement, affirme qu’une maison rangée est la première étape vers le bonheur.

mujer-en-ventana-con-gato

Un environnement rangé et illuminé peut provoquer en vous une plus grande sensation de bien-être et d’aise qu’un environnement négligé.

L’environnement physique dans lequel nous passons le plus clair de notre temps a souvent une influence sur la façon dont nous pensons et dont nous ressentons les choses.

Si on range notre désordre quotidien, on sera plus à même de connaître de grands changements dans notre vie.

Organiser, c’est la première tâche à effectuer qui nous permettra ensuite de connaître d’autres changements dans notre vie.

Notre énergie a besoin d’espaces rangés afin de se propager librement, et généralement, le désordre extérieur est le résultat du désordre intérieur, et n’est autre qu’une accumulation de sentiments désagréables tels que la crainte ou le découragement.

Notre esprit classe ces sentiments selon une certaine logique apprise, et ils restent là jusqu’à ce que les alarmes sonnent, la première à retentir étant le besoin de ranger tout ce qui nous entoure dans l’intention que notre esprit le fasse aussi.

Il est plus simple de réaliser d’abord un changement extérieur pour ensuite le faire au niveau intérieur.

Le lien entre l’ordre et les nouveaux cycles

Souvent, on se met à ranger notre espace physique lorsqu’on entre dans de nouveaux cycles de notre vie :

  • Au début d’une nouvelle année
  • A la rentrée de septembre
  • Au retour de vacances
  • Après notre anniversaire
  • Après avoir décroché un nouveau travail
  • Après s’être installé dans une nouvelle maison ou une nouvelle ville

Tout autant de moments au cours desquels, bien souvent, nous décidons de changer. Ainsi, on peut tourner la page et commencer une nouvelle étape en remettant le compteur à zéro.

Quand on arrive à mettre les choses à leur place, on se débarrasse de ce qu’on peut considérer comme étant inutile, et on met en évidence ce que l’on veut garder.

Ainsi, on aura non seulement mis de l’ordre dans notre espace physique, mais on aura aussi rangé notre « armoire mentale ».

Comment pouvez-vous vous débarrasser des choses inutiles ?

Quand vous êtes capable de faire la différence entre ce qui est utile et ce qui est accessoire, quand vous parvenez à identifier ces choses que vous gardez mais dont vous savez ne jamais plus vous resservir, vous verrez la réalité plus clairement.

S’il vous est difficile de discerner ce qui est utile et ce qui ne l’est pas, un conseil serait de jeter toutes les choses que vous n’avez pas utilisées au cours de la dernière année écoulée (vêtements, livres, documents…).

Et si vous avez « la phobie de jeter » car vous avez l’impression que lorsque vous jetez quelque chose, vous abandonnez une part de vous-même, dîtes-vous que ces pensées sont des parasites et qu’elles sont complètement fausses.

Ce que vous devez faire, précisément, c’est agir, et cela vous permettra de faire davantage de place à de nouvelles choses (aussi bien physiquement que mentalement ou émotionnellement).

Dans de nombreuses cultures, il existe des cérémonies au cours desquelles on fait brûler de vieux objets ainsi que des représentations symboliques de personnes qui se considèrent comme négatives pour retrouver la paix intérieure.

Par exemple, à San Juan, on met au bûcher des objets qui rappellent de mauvais souvenirs ou bien des lettres sur lesquelles on a inscrit nos peurs et les noms des personnes dont on ne veut plus dans notre vie.

L’ordre et la pensée positive

Il est absolument certain qu’il y a une corrélation entre l’ordre et le déclenchement de pensées agréables.

Plus vous rangez, que ce soit par pulsion ou de façon préméditée, plus vous réfléchissez à ce qui vous rend heureux, ce qui vous inquiète et ce qui vous dérange.

mujer-con-guitarra-sentada-en-el-suelo

Quand vous remplissez tous ces sacs de choses inutiles, vous prenez conscience de tout ce qui n’est pas important ainsi que de tout ce qui l’est, de façon à ce que chaque objet que vous jetiez corresponde à une expérience que vous ne souhaitez pas conserver dans votre vie. Petit à petit, vous allégez vos bagages.

Ranger votre esprit vous permet d’apaiser la douleur et de vous débarrasser des choses inutiles.

Revoir ses priorités et penser au futur

Ranger vous permet de revoir vos priorités et de penser aux besoins immédiats et futurs, c’est pourquoi nous vous recommandons de faire une liste et de noter les objectifs réalisés.

Vous saturez de buts, et ce n’est pas bon, puisque cela vous conduit uniquement à ne pas pouvoir les atteindre. Par conséquent, cette situation débouchera sur un état de frustration et de découragement.

Ranger votre esprit et votre conscience vous permettra de donner plus de sens à votre vie, en vous aidant à vivre le moment présent, à laisser aller ce qui n’est pas utile et à ne rester qu’avec l’essentiel, en regardant le futur avec un oeil nouveau.

Ainsi, un plus grand ordre physique vous permettra de jouir d’un plus grand ordre mental et émotionnel afin d’assumer les nouveaux défis avec plus d’énergie.

Si vous vous trouvez au début du chemin et que vous êtes prêt, pensez qu’il ne vous reste qu’une mission à accomplir : le faire !