Un nouveau médicament pour la prévention de la migraine : Ajovy (fremanezumab)

· 25 mai 2019
Il existe un nouveau médicament pour traiter la migraine.

La prévention de la migraine est un défi important pour la société car il s’agit actuellement de l’une des maladies incapacitantes les plus fréquentes. Ajovy (fremanezumab) est un nouveau médicament qui peut ainsi être très utile pour la soigner.

La migraine n’est pas un simple mal de tête : c’est une maladie neurologique. En Europe, ce sont plus de 50 millions de personnes qui souffrent des conséquences de ce trouble imprévisible. Il s’agit d’une maladie qui fragilise énormément les patients, que ce soit sur le plan physique ou psychologique. Elle est plus habituelle entre 25 et 55 ans et a un grand impact sur la qualité de vie des gens. Par ailleurs, elle est plus commune chez les femmes et a un certain composant génétique.

La migraine est reconnue comme une maladie incapacitanteIl est vrai que l’on cherche de plus en plus à améliorer sa prophylaxie pour pouvoir la contrôler et réduire son impact mais, bien souvent, la migraine ne se diagnostique pas et aucune intervention adéquate n’est mise en place.

De nouvelles alternatives thérapeutiques, comme Ajovy, sont fondamentales pour progresser dans le traitement de cette maladie. La prévention de la migraine et les traitements symptomatiques sont tout aussi importants pour diminuer le poids de ce trouble chez les patients.

Ce nouveau médicament a été étudié auprès de patients souffrant de migraine incapacitante. Ajovy peut ainsi réduire de 50% les jours de migraine. Plusieurs études valident son efficacité en tant que mesure de prévention.

Un autre médicament qui a été utilisé jusque là dans la prophylaxie de la migraine est le propanololIl s’agit d’un médicament relaxant, commercialisé sous le nom de Sumial, qui est aussi utilisé contre l’anxiété.

ajovy

Qu’est-ce qu’Ajovy et comment agit-il ?

Ajovy est la marque commerciale de l’anticorps monoclonal fremanezumab. C’est une solution injectable indiquée pour la prévention de la migraine chez les adultes qui en souffrent au moins quatre jours par mois. Elle a été approuvée aussi bien aux Etats-Unis qu’en Europe.

Fremanezumab est un anticorps monoclonal humanisé. Il agit en s’unissant au peptide lié au gène de la calcitonine (CGRP). Il l’empêche donc ce dernier de s’unir à son récepteur. C’est pour cela que l’on dit qu’il s’agit d’un anti-CGRP. CGRP est l’un des neuropeptides les plus abondants, qui se produisent aussi bien dans les neurones centraux que dans les neurones périphériques. C’est un vasodilatateur puissant, qui a une influence sur la transmission de la douleur.

Il a été démontré que les niveaux de CGRP augmentent lorsque l’on souffre de migraine. Lorsque ce neuropeptide est libéré dans les terminaisons nerveuses et s’unit à son récepteur, une libération de médiateurs inflammatoires a lieu, ainsi qu’une puissante vasodilatation.

Par conséquent, en agissant sur le CGRP, fremanezumab éviterait l’activation des fibres sensorielles du nerf trigémine, responsables de l’activation de la douleur. Cependant, les mécanismes de ces substances ne sont pas encore complètement connus.

Administration dans la prévention de la migraine

Ajovy se présente sous la forme d’une solution injectable, sous-cutanée et facile à administrer. Chaque injection pré-remplie contient 225 milligrammes de l’anticorps. On peut l’administrer en doses mensuelles ou trimestrielles :

  • Si on l’administre de façon mensuelle, une injection sous-cutanée suffit.
  • Si on l’administre de façon trimestrielle, il faudra injecter trois solutions d’un coup. Cela reviendrait à 675 milligrammes, ce qui veut dire qu’il ne faut pas réinjecter de dose avant trois mois.

Cette forme d’administration représente un grand avantage car elle augmente la flexibilité du traitement. Si l’on opte pour l’option trimestrielle, quatre administrations par an sont suffisantes pour bien suivre le traitement.

ajovy

Effets secondaires

Les réactions adverses observées ont généralement été légères. On a pu détecter des réactions au niveau de la peau qui se trouve autour de la zone d’injection, comme par exemple :

  • Douleur
  • Rougissement
  • Durcissement
  • Démangeaison
  • Éruption

Cependant, étant donné qu’il s’agit d’un nouveau médicament, il est nécessaire de continuer à étudier sa sécurité et son efficacité à long terme. Si vous notez des effets secondaires, pensez donc à aller consulter un spécialiste.

Il faut savoir que tous les traitements ne fonctionnent pas de la même façon chez tous les patients souffrant de migraine. Toutes les migraines ne se ressemblent pas. Il existe différents médicaments et c’est le médecin spécialiste qui doit les ajuster à chaque cas concret, en personnalisant le traitement.

 

  • VanderPluym, J., Dodick, D. W., Lipton, R. B., Ma, Y., Loupe, P. S., & Bigal, M. E. (2018). Fremanezumab for preventive treatment of migraine: Functional status on headache-free days. Neurology, 91(12), e1152–e1165.
  • Durham, P. L. (2006). Calcitonin gene-related peptide (CGRP) and migraine. Headache.
  • EMA (2019). Summary of opinion: Ajovy, fremanezumab. Case Medical Research.