Télékinésie : pseudoscience ou vraie capacité psychique ?

11 novembre, 2020
Nous nous souvenons tous de Luke Skywalker essayant de déplacer des objets avec la puissance de son esprit. Cette capacité psychique existe-t-elle vraiment ?

La télékinésie ou psychokinésie désigne une prétendue capacité psychique par laquelle l’être humain pourrait influencer, modifier et déplacer des objets physiques à travers l’esprit. Science fiction ? Pseudoscience et superstition comme dirait Carl Sagan ? Peut-être.

Cette question a surtout attiré l’attention des scientifiques tout au long de la guerre froide. Cela fait une trentaine d’années que des enquêtes des plus variées sont menées, et il n’y a toujours aucune preuve confirmant que l’esprit a du pouvoir sur la matière.

Aujourd’hui, une possibilité intéressante s’ouvre. Avec le développement des neurotechnologies telles que Neuralink, des personnalités comme Elon Musk nous disent que l’être humain pourra interagir avec différents appareils à travers l’esprit et une interface. Comme Arthur C. Clark l’a dit un jour, la magie n’est parfois qu’une science que nous ne comprenons pas encore…

La télékinésie est la capacité de déplacer des objets avec l'esprit.

L’origine de la télékinésie

On a entendu parler de la télékinésie pour la première fois en 1914, mais ce n’est qu’en 1934 que le parapsychologue JB Rhine a commencé à étudier ce phénomène à un niveau expérimental. À ce jour, il n’a pas été possible de démontrer que l’être humain est capable d’influencer mentalement des objets ou des événements extérieurs sans utiliser d’énergie physique.

Au fil du temps, ce phénomène a suscité un intérêt considérable. Cependant, le plus grand boom de la recherche sur ce sujet est apparu pendant la guerre froide. L’Académie nationale des sciences, de l’ingénierie et de la médecine a mené les recherches les plus remarquables dans les années 1980, à la demande de l’Institut de recherche de l’armée américaine.

Les conclusions auxquelles les chercheurs sont parvenus sont les mêmes que celles soutenues aujourd’hui par les experts. Nous les analysons ci-après.

Pourquoi la télékinésie n’est-elle pas une capacité psychique durable ou valide ?

De nos jours, parmi les personnalités ayant le plus étudié le phénomène de la télékinésie se trouve le physicien britannique John G. Taylor. Selon lui, à l’heure actuelle, il n’y a pas de mécanisme physique qui rend possible la psychokinèse.

La télékinésie, une capacité psychique.

Le cas curieux de Nina Kulagina

Nina Kulagina est l’une des figures les plus connues et les plus étudiées dans le domaine de la télékinésie. Elle est née en Russie en 1926 et à l’âge de 14 ans elle est entrée dans l’Armée rouge. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle faisait partie du régiment de chars. Femme au foyer pendant l’après-guerre, elle aurait développé une capacité qui sortait de l’ordinaire

Nina déplaçait des objets sans avoir à les toucher, raison pour laquelle elle a été soumise à des tests par un comité d’experts soviétiques. Son cas est l’un des plus connus. Il existe même de curieux enregistrements en noir et blanc dans lesquels on pouvait la voir séparer les jaunes des blancs d’œufs immergés dans l’eau et mettre des allumettes en mouvement via l’esprit.

Selon elle, cette capacité apparaissait avec plus d’intensité lorsqu’elle était en colère. Elle a également déclaré être épuisée et ressentir des douleurs dans la colonne vertébrale et les yeux après ces expériences. Toujours d’après elle, elle aurait finalement perdu cette capacité à cause des tempêtes, plus concrètement à cause des phénomènes électriques.

Nina Kulagina avait-elle vraiment des pouvoirs télékinésiques ? On soupçonne que c’est l’Union soviétique elle-même qui a popularisé et manipulé les capacités des femmes à des fins de propagande…

La télékinésie sera possible à l’avenir via d’autres mécanismes

Si nous vous disons que la télékinésie sera une réalité dans un proche avenir, beaucoup en douteront. Comment ne pas en douter si nous prouvons depuis des décennies qu’une telle capacité est peu probable et défie la physique connue ?

Très récemment, Elon Musk nous a présenté sa société Neuralink, via laquelle il souhaite développer une technologie capable de créer des ponts entre le cerveau et les machines. Dans quel but ? Le principal but concerne le domaine médical.

Cela pourrait aider à traiter la cécité, les problèmes de mouvement, les maladies neurodégénératives… Désormais, l’objectif est de remettre en question bon nombre de choses que nous tenons pour acquises. Voici un exemple : créer des voitures autonomes que nous pouvons conduire avec notre esprit.

Cette forme de télépathie sera médiatisée par de petites interfaces qui permettront la communication entre nous et l’ordinateur de la voiture. Il semblerait que l’alliance de l’univers psychique et biologique et de la technologie permette aux humains de réaliser les rêves qu’ils souhaitent réaliser depuis des décennies…