Le syndrome de Rebecca, ou la jalousie maladive des ex

· 16 septembre 2015

Votre esprit est tout retourné lorsque vous vous rappelez de la beauté de votre ancien amour ? Vous pensez que votre dernière idylle n’était pas saine, mais cela vous gêne qu’on vous le dise ? Vous vous comparez avec les ex de votre partenaire actuel ?

En psychologie, ce trouble est connu sous le nom de « syndrome de Rebecca« . Lisez la suite de cet article pour en savoir plus sur ce phénomène!

“Rebecca” est un roman publié en 1938, écrit par Daphné du Maurier. Elle raconte l’histoire d’une femme qui se marie avec un homme veuf. Tout se déroule à merveille, jusqu’au jour où apparaît le fantôme de Rebecca, l’épouse disparue.

Cet esprit tourmente continuellement le mari afin qu’il se sépare de sa nouvelle femme. En plus de causer de la peur, le fantôme parvient à insinuer de l’insécurité dans l’esprit de son mari, qui n’est plus sûr de vouloir fonder une nouvelle famille, car elle pourrait être la source de nombreux conflits.

Rebecca dit à Maxime que la « nouvelle » ne sera jamais à sa hauteur, que tout le monde parle derrière son dos, que personne ne l’aime et qu’elle n’est pas une femme pour lui.

Le livre fut un immense succès à sa sortie, et il connut deux adaptations, une radiophonique par le génie Orson Welles, et une autre cinématographique, par le grand Alfred Hitchcock.

En se basant sur ce roman, les psychologues ont commencé à appeler « syndrome de Rebecca » le fait que certaines personnes souffrent de jalousie pathologique envers les ex-compagnons de leur actuel partenaire.

Comme dans le livre, la jalousie devient un fantôme qui surgit face au souvenir de l’ex de la personne aimée.

Cela peut paraître un peu étrange, ou difficile à comprendre, mais c’est certainement beaucoup plus fréquent que vous ne le pensez.

Lorsqu’une personne souffre du syndrome de Rebecca, elle veut à tout prix connaître les moindres détails sur la vie de l’ex de son partenaire, dans l’intention de découvrir ses défauts.

De cette manière, au lieu que la relation grandisse normalement entre les deux personnes, il y a l’intervention d’une troisième personne, qui devient presque réelle tant l’évocation de son souvenir est fréquente.

Ce syndrome est un frein à l’épanouissement et au bien-être du couple, car la jalousie sans fondement affecte le comportement normal de la personne qui en souffre.

Cette jalousie affecte également la personne qui est visée par les questions et les reproches incessants de l’individu jaloux.

rebecca

Comment surmonter le « syndrome de Rebecca » ?

En premier lieu, il faut tout simplement apprendre à vivre avec le fait que notre partenaire a vécu des relations antérieures.

Dans un deuxième temps, il faut comprendre que la jalousie est un signe clair d’insécurité, et une réaction face à une supposée menace, qu’elle soit réelle ou non.

La jalousie apparaît également lorsqu’une personne considère l’autre comme sa propriété.

Tout ce qui dévie l’attention sur autre chose que le couple provoque la jalousie, qu’il s’agisse d’une personne, d’un objet, d’un animal, d’un loisir ou d’une tâche à réaliser.

Dans le cas particulier des ex-relations, il faut prendre en compte que cette histoire fait partie du passé, et que nous en avons tous un.

Il est impossible et malsain de faire des comparaisons, même si nous tombons bien souvent dans ce piège.

En regardant une photo de l’ex-compagne/compagnon de notre partenaire, on pense bien souvent : « Mais qu’est-ce qu’il/elle est moche ! », « Il/elle aurait pu s’habiller autrement », ou alors, à l’inverse, « Qu’est-ce qu’il est beau/belle ! », « Quelle élégance ! ».

Si nous souffrons de jalousie pathologique, peu importe l’image que nous renvoie cette photo, nous allons toujours percevoir l’autre comme une menace, et nous réagirons systématiquement de manière négative.

Si vous pensez que vous souffrez du syndrome de Rebecca, et que vous n’arrêtez pas de penser à l’ex de votre partenaire, c’est le moment d’agir pour améliorer votre estime personnelle.

Peu importe la place qu’a pu avoir cette personne dans la vie de votre partenaire, gardez en tête qu’il s’agit du passé et que cela ne doit pas s’immiscer entre vous.

L’unique chose que vous obtiendrez avec ce comportement est une mauvaise ambiance dans votre relation de couple.

Essayez de ne pas vous comparer aux anciennes relations de votre partenaire actuel, et vous vous épargnerez ainsi beaucoup de souffrance.

Il y aura toujours des choses que vous ferez moins bien, ou mieux, mais n’en faites pas un sujet digne d’importance.

Image de K-Kwan Kwanchai