Le secret du changement consiste à concentrer son énergie sur la nouveauté

19 janvier 2017 dans Psychologie 0 Partagés

Osez-vous regarder vos rêves plutôt que votre passé ? C’est la question à laquelle vous devez répondre si vous souhaitez faire un changement dans votre vie et concentrer toute votre énergie vers ce qui est nouveau, au lieu de la gaspiller à regarder le passé.

Tout au long de notre existence, nous vivons de nombreux changements, certains soudains, d’autres plus lents et prédictibles, certains douloureux et amusants. Ces changements signifient aussi des transformations personnelles auxquelles nous résistons par peur mais il est pourtant nécessaire de les vivre, pour apprendre et nous dépasser.

Le changement et la règle du triple « A »

L’un des aspects qui peut le plus nous affecter concernant un changement, c’est le fait de perdre le fil de nos objectifs, la trame du nouveau qui nous attend et nous laisser distraire par d’autres détails ou aspects qui ne sont pas aussi importants que le but que nous souhaitons atteindre.

femme-marchant

Par exemple, si vous souhaitez changer de travail et que vous êtes vraiment décidé-e, votre intuition peut vous aider. Concentrez-vous sur ce que vous voulez vraiment, sans perdre le fil, et n’écoutez pas trop ce que les autres vous disent ou pensent de la manière dont vous devriez être heureux-se. Qui mieux que vous sait ce qui vous rend heureux ? 

Pour gérer le changement et vous concentrer correctement sur votre objectif, vous pouvez utiliser la règle du triple “A”:

L’acceptation des émotions

Nous craignons les changements car en général, ils nous poussent à sortir de notre zone de confort. L’incertitude et l’inconnu nous font peut car il est impossible de savoir ce qu’il va se passer, car dans les situations nouvelles, nous contrôlons moins de variables. C’est pour cela que la première étape pour dépasser le changement avec succès consiste à gérer ses émotions, surtout la peur, et à les accepter. 

La peur ne doit pas nous paralyser, mais nous stimuler pour agir ainsi que pour être curieux-ses et être proactif-ve-s. La peur est une réponse naturelle face à l’inconnu, mais nous ne devons pas lui permettre de nous dominer.

L’adaptation

Pour nous adapter aux changements et nous concentrer sur la nouveauté, il est nécessaire que nous nous connaissions nous-mêmes. C’est-à-dire que nous réalisions un travail d’introspection pour identifier nos défauts et nos qualités, de manière à pouvoir minimiser les premiers et augmenter les secondes.

femme-regardant-le-miroir-avortement

La connaissance de soi-même permet de mieux s’adapter au changement, de savoir là où nous avons besoin d’aide et les aspects où nous profiterons au maximum de nos compétences et de nos connaissances. Peut-être que vous pouvez commencer par questionner vos croyances enracinées et les remplacer par des pensées plus positives.

L’anticipation

Une fois que nous connaissons nos émotions et la manière dont nous pouvons les gérer, et que nous savons quelles sont nos compétences, c’est le moment d’agir. C’est le moment où nous devons nous mettre en marche et où nous commençons à investir de l’énergie active en vue de notre objectif.

Gérer le changement suppose que nous devons anticiper, voir ce qui peut survenir et penser à plusieurs manières d’agir. Ainsi, nous nous sentirons plus en sécurité et nous aurons plus de confiance en nous, car les imprévus seront réduits. Apprenez à mieux vous concentrer sur quelque chose.

Dans le quotidien, nous sommes entouré-e-s par une multitude d’éléments et de situations qui nous distraient et nous éloignent de nos objectifs. Pensez à ce qui arrive quand vous parlez au téléphone ? C’est très rare de se consacrer uniquement à la conversation. Ou lorsqu’on commence à faire une tâche sur l’ordinateur et que l’on accumule les onglets. Que faire pour revenir à une concentration saine ?

Faites une chose à la fois

Faire plusieurs choses en même temps est excessif, et parfois cela nous stresse car nous ne sommes pas capables de nous concentrer et de terminer une chose concrète. Cela nous est déjà arrivé à tous : écrire un e-mail par exemple et ne pas le terminer car nous avons été happé-e par autre chose.

femme-nuage

Pour éviter cela, à chaque fois que vous commencer une tâche, concentrez-vous jusqu’à ce qu’elle soit terminée, évitez les interruptions et maintenez le cap. Cette manière de procéder vous apportera un certain ordre et la sensation que vous progressez et que vous n’abandonnez pas vos tâches au beau milieu, mais que vous vous focalisez sur des choses concrètes.

Méditez

La méditation peut vous aider à vous concentrer sur l’ici et la maintenant, sur ce qui vous entoure et ce que vous voyez et ressentez dans le moment présent. À travers la respiration profonde, vous serez plus conscient de votre corps et vous vous concentrerez mieux sur ce qui arrive dans le présent.

Cherchez un lieu tranquille, asseyez-vous les jambes croisées et commencez à respirer profondément. Concentrez-vous sur la manière dont l’air entre dans votre corps, sur la manière dont l’air entre dans votre nez et votre bouche et laissez vos muscles se détendre.

Faîtes les choses importantes en premier

Si vous avez plusieurs tâches à réaliser, il est nécessaire de prioriser, afin que les plus importantes ne stagnent pas et les moins importantes, sauf imprévu, non plus. Pensez que si vous gardez l’important pour après, vous serez fatigué-e et vous n’aurez pas l’attention nécessaire pour réaliser cette tâche qui requiert tout votre concentration.

Profitez des premiers moments de la journée pour faire le plus important ou le plus lourd et difficile. Ainsi, vous le ferez avec toute votre énergie, avec une bonne dose de créativité et en vous concentrant sur votre objectif, sans distractions et avec le minimum de tension accumulée.

A découvrir aussi