Les bienfaits du rire

8 décembre 2015 dans Emotions 5 Partagés

“Face à l’irritation de tout type de représentants de l’autorité, les enfants font preuve d’une énergie considérable à « faire le clown ». Ils ne veulent pas distinguer la gravité de nos inquiétudes démesurées, alors que nous, adultes, si nous agissions un peu plus comme les enfants, nos préoccupations ne seraient peut-être pas autant disproportionnées”

(Conrad Hyers)

Arrêtez-vous quelques instants et réfléchissez à combien de fois par jour quelque chose ou quelqu’un vous fait sourire.

Depuis combien de temps n’avez-vous pas réellement ri au plus profond de votre être, à gorge déployé?

Un enfant rit en moyenne 400 fois par jour. L’adulte, lui, entre 15 et 20 fois.
Partager

Que s’est-il passé sur le chemin vers l’âge adulte pour que nous perdions cette capacité?

La plupart du temps, mûrir est associé au sérieux. On considère que le rire est une caractéristique fondamentale de l’enfance.

En accentuant cette croyance qui veut que le rire soit un comportement d’enfant, nous créons des schémas mentaux qui poussent à le mettre de côté en grandissant.

enfant-rire

Ainsi, nous tombons dans l’équation formelle qui veut que le formalisme implique le sérieux. C’est en prenant ce chemin que nous perdons peu à peu notre sens de l’humour, notre rire, et notre capacité à être surpris des choses.

La peur de ne pas être pris au sérieux ou de ne pas être professionnel nous pousse à dissimuler nos rires.

Quelle mauvaise déduction ! Car c’est une chose de tout prendre à la rigolade et c’en est une autre d’avoir un sens de l’humour.

Paradoxalement, le rire est le langage des personnes intelligentes. Au final, l’humour transgresse les choses de façon intrinsèque.

Grâce à lui, on peut rompre les moules préétablis par la société dogmatique. Il nous donne d’autres prismes, et d’autres moyens de voir les choses.

Lorsque nous avons des points de vue différents, nous pouvons apprécier toutes les nuances des choses.

Apprenez à vous percevoir avec distance, ne vous prenez pas autant au sérieux. Le rire permet de relativiser des situations et d’apprendre à voir les choses depuis un autre point de vue.

Imaginez-vous un cadre : si vous vous approchez trop pour le voir, vous ne pourrez pas en profiter entièrement, dans son ensemble.

Vous n’en verrez qu’une partie. Avec les problèmes, c’est pareil. Grâce au rire vous pourrez visualiser ce « cadre » sous tous les angles.

Sauvez votre sens de l’humour !

Soyez authentique !

Un sens de l’humour authentique sera la meilleure des bases pour vous permettre de gérer vos émotions.

Riez des trajets interminables, de ces personnes guindées. Riez de vos stupidités, de vos insécurités, de votre jalousie.

Finies les inquiétudes et les préoccupations ! Il y a suffisamment de drames, de pénuries et de peines dans le monde.

Riez de vos maladresses, de vos erreurs. Le rire libère, soulage. Il vous fait voler.

Riez jusqu’à ce que cela en devienne contagieux, pour vous libérer du stress et de la négativité !

sourire

Cherchez une personne intelligente qui a le pouvoir de rire autant que vous. Les meilleures relations se construisent grâce au sens de l’humour.

Le rire permet de créer une sensation de proximité avec l’autre, et il n’y a rien de plus amusant que de rire avec un ami de quelque chose que vous seuls comprenez.

Considérez et valorisez les personnes qui vous font rire, car elles vous feront plus de bien que n’importe quel tranquillisant ou antidépresseur.

Rappelez vous : parfois, rire est la chose la plus sérieuse à faire.

A découvrir aussi