Qu’est-ce que l’idéalisation ?

9 novembre 2015 dans Psychologie 39 Partagés

Idéaliser, c’est exagérer de manière positive les vertues d’une autre personne, en nous quittant à nous mêmes ces qualités, pour faire de l’autre un modèle de « perfection ».

Une personne qui idéalise quelqu’un d’autre se sent inférieure et a l’impression de se trouver face à quelqu’un d’inégalable.

L’idéalisation dans le couple

L’idéalisation est courante chez les personnes qui ont une mauvaise estime d’elles mêmes. Si l’on ne se sent pas capable, on tend alors à exagérer de manière positive les qualités des autres.

On pourrait dire que l’esprit pense :  » Si moi je ne vaut pas grand chose, je vais tomber amoureux de quelqu’un qui aura ce que je n’ai pas ».

On peut idéaliser quelqu’un dans de nombreux contextes : le couple, les amitiés, la famille etc…

Ceux qui idéalisent leur partenaire tombent souvent dans la dépendance émotionnelle car le fait d’être avec quelqu’un qu’ils considèrent comme inégalable, leur brouille la vue et peut les amener à devenir esclave de l’autre.

Lorsqu’elles réussissent à être avec quelqu’un qui, selon elles, était hors d’atteindre, ces personnes se donnent à 200 %, pour satisfaire ses moindres désirs, etc…

Dans ce cas, l’individualité se perd, et la personne devient un être incomplet, qui a besoin de son/sa partenaire pour être heureux.

L’inconvénient d’idéaliser

Les personnes qui ont tendance à idéaliser vont au-delà de la réalité, et les qualités qu’elles attribuent aux autres sont irréelles.

Cela signifie que si elles réussissent à devenir proche de cette personne qu’elles idéalisent, elles se rendront compte petit à petit, que tous les êtres humains sont imparfaits.

Il se peut que ce qu’elles aimaient tellement, un beau jour, ne leur plaise plus autant. De grandes déceptions peuvent alors survenir…

Celui qui idéalise crée un fantasme dans lequel il attribut des caractéristiques à quelqu’un d’autre, qui ne les a peut-être pas.

L’imagination transforme l’autre en la personne idéale qu’il aimerait rencontrer. Mais quand la réalité montre le bout de son nez, et avec elle, les défaults de l’autre, il retombe sur terre, le rêve s’évanouit et tout perd son charme.

Dans de nombreux cas, les couples se séparent pour ce motif. L’un allègue que l’autre l’a trompé, qu’il n’était pas ce qu’il semblait être, etc… Or ce n’est pas toujours vrai, car parfois ces désillusions sont le produit de l’idéalisation.

Ces personnes ne se rendaient pas compte de la réalité car leur fantasme avait créé la personne parfaite. Elles ont finis par voir la réalité, car les rêves s’évanouissent dans le contact au quotidien.

Nous avons tous idéalisé quelqu’un au moins une fois

Nous avons tous déjà idéalisé quelqu’un, au moins une fois dans notre vie. Quand nous étions petits par exemple, nous adorions ce chanteur, cet acteur, ou ce footballeur et nous rêvions d’une rencontre romantique comme dans les films.

Comme nous admirions cette personnalité, nous pensions que toutes ses façettes étaient aussi idéales que le talent pour lequel il/elle était reconnu(e).

Toutefois, il est certain que bien que quelqu’un soit brillant et très connu, il y a d’autres aspects de sa personnalité qui seront moins sympathiques.

Nous avons l’habitude de considérer comme des « dieux » ces personnes qui sortent du lot et apparaissent dans les médias.

Cependant, cela ne se produit pas seulement dans l’enfance car de nombreuses personnes idéalisent les autres à cause de la mauvaise estime qu’elles ont d’elles-mêmes.

Elles voient quelqu’un qui leur plaît dans un certain cadre et projettent que cette personne sera agréable, mature, humaine, intègre, porteuse de bonnes valeurs, etc…

En revanche, la seule chose qui soit certaine c’est que nous ne savons jamais rien d’une personne, avant de la connaître.

Comment éviter de tomber dans l’idéalisation maladive?

Si l’on regarde le côté humain et donc imparfait de chacun, nous nous rendons bien compte que nous sommes tous égaux et que nous possédons tous des qualités et des défaults.

La différence de perception réside sur ce dont chacun choisit de se focaliser et ce qu’il souhaite valoriser.

Cette personne que vous admirez et que vous croyez meilleure que vous, est en réalité égale à vous. La seule chose qui la fait briller à vos yeux, c’est que vous la voyez sous son bon jour, mais si vous voyiez ses défauts, vous la descendriez du piédestal où vous l’avez placée.

Elle brillera peut-être dans certains domaines, mais pas dans d’autres. Elle va aux toilettes comme tous les mortels, et elle se lève le matin de mauvaise humeur.

Elle a parfois commis des erreurs et il est certain qu’elle a des secrets honteux cachés, qui écrouleraient son image publique, s’ils étaient révélés.

Cette personne tombe aussi malade et n’a pas toujours une belle apparence. Nous avons tous différentes façettes dans une journée.

Il y a des moments pour être sérieux et responsable, d’autres pour être naturel et humain, d’autres encore pour briller, bien habillé, ou bien pour être en pyjama, en chaussons et les cheveux en bataille.

Lorsque quelqu’un idéalise une personne et la met sur un piédestal, c’est parce qu’elle ignore le côté humain et imparfait que nous avons tous.

Elle voit sûrement cette personne à certains moments de la journée, où elle montre le meilleur d’elle-même, mais si elle partageait 24h avec celle ou celui qu’elle pense si incroyable, le mythe se casserait sûrement la figure.

Nous sommes des animaux rationnels. Nous essayons de montrer la meilleure image de nous-mêmes, de montrer ce que nous avons de bon, mais derrière tout un chacun, se cache une réalité humaine et imparfaite, que nous portons tous en nous.

Crédits Photo : Paulina Kozlowska et Bruno Vanzieleghem.

A découvrir aussi