Qu’est-ce que le narcissisme sexuel ?

16 janvier 2019
Découvrez ce qu'est le narcissisme sexuel. Identifiez ceux qui pourraient en souffrir autour de vous et découvrez leur modus operandi, pour éviter de tomber dans leurs griffes.

Vous sentez-vous utilisé par votre partenaire sexuel ? Vous cherche-t-il seulement quand il ou elle veut avoir des relations sexuelles ? Se préoccupe-t-il exclusivement de son propre plaisir, laissant de côté le vôtre et vos sentiments ? Si vous avez vécu ou vivez tout cela, prenez bonne note de ce que nous avons à vous dire sur le narcissisme sexuel.

Le narcissisme sexuel partage de nombreux aspects avec le trouble narcissique de la personnalité. Les personnes qui en souffrent présentent spécifiquement les caractéristiques suivantes :

  • Égocentrisme sexuel (recherche de leur propre plaisir)
  • Manque d’empathie (ils ne se mettent pas à la place de l’autre personne et ne se soucient pas de ses besoins physiques ou émotionnels)
  • Besoin de contrôle et de domination sur l’autre
  • Goût des relations non contraignantes
  • Grand sens de la supériorité
  • Inquiétude excessive pour l’apparence physique

Le narcissisme sexuel

Tout d’abord, les personnes ayant un haut degré de narcissisme sexuel sont souvent très compétentes dans l’art de la séduction. Elles sont généralement dotées d’une bonne apparence physique, d’une capacité dialectique et, en apparence, attentives et affectueuses envers les autres. Surtout avec ceux qui ne les connaissent pas très bien.

Une autre caractéristique du narcissisme sexuel est qu’au début, les personnes qui en sont atteintes peuvent être très attirantes. Ainsi, leur apparence, leur confiance en soi et leurs actions déterminées peuvent plaire à ceux qui les entourent. Surtout ceux qui ont un profil plus dépendant ou une faible estime de soi.

les caractéristiques du narcissisme sexuel

Aujourd’hui, nous savons que les narcissiques sexuels semblent avoir un faux sentiment de compétition ou de valeur personnelle. En réalité, le fait d’être si concentré sur eux-mêmes les empêche de se concentrer sur les autres. De cette façon, ils ne se mettront jamais à la place des autres, ils peuvent être très insensibles et manquer d’empathie.

L’autre facette du narcissisme sexuel

Quand quelqu’un tombe dans les griffes d’un narcissique sexuel, au début, tout se passe bien, entre rires et moments de plaisir. Cependant, avec le temps, la victime découvre que les choses ne vont pas si bien que cela. Soudain, elle découvre l’autre côté du narcissisme sexuel.

Finalement, ce séducteur vous laisse un vide toujours plus grand. En ce qui concerne les relations sexuelles, elles ne se produisent que lorsque cette personne le veut, et de la façon dont elle le veut. En plus, elle se moque bien souvent des besoins sexuels de son partenaire. De cette façon, ce qui était autrefois de la passion est maintenant de la souffrance. En résumé, les relations sexuelles se transforment presque, ou totalement, en quelque chose d’humiliant.

Dans ce cas, vous pouvez faire part des problèmes relatifs à son à la personne souffrant de narcissisme sexuel, mais il est fort probable qu’elle refuse de reconnaître ses erreurs ou son manque d’empathie. Au contraire, il pourrait se défendre avec des phrases comme celles-ci :

  • Le problème, c’est que tu es trop exigeant
  • Ça ne m’était jamais arrivé avant
  • Mes ex-petits amis m’ont toujours dit que j’étais le meilleur.
  • Peut-être qu’à cause de certains problèmes physiques, tu ne peux pas atteindre l’orgasme
  • Etc

En résumé, il blâmera toujours l’autre, et il n’assumera jamais sa responsabilité ou la possibilité d’avoir de mauvais arguments. C’est particulièrement grave, car dans le sexe, une grande partie de notre satisfaction réside dans le fait de savoir comment satisfaire l’autre. Les narcissiques sexuels n’ont aucun intérêt à satisfaire leur partenaire.

Le sexe devient une punition

Le sexe est un élément dangereux dans les relations de pouvoir d’un couple. En ce sens, les personnes atteintes de narcissisme sexuel vont utiliser le sexe comme une arme. De cette façon, s’ils veulent punir le couple – pour quelque raison que ce soit – ils peuvent utiliser la sexualité pour le faire.

Ainsi, l’accès aux relations sexuelles peut se faire dans les conditions que le narcissique sexuel impose. Surtout, il évitera de maintenir un lien solide avec son partenaire pour se protéger émotionnellement d’une rupture ou d’un abandon possible. De plus en plus, l’axe de la relation tourne autour des relations sexuelles. Des relations qui sont généralement insatisfaisantes.

les dangers du narcissisme sexuel

Les différences sexuelles

Il y a certaines manifestations liées au narcissisme sexuel qui sont différentes chez les hommes et les femmes :

  • La femme sexuellement narcissique exige souvent que son partenaire l’admire. Son partenaire sera plus ou moins séduisant selon l’admiration qu’elle suscite chez lui. De plus, elle sera plus susceptible de punir son partenaire en le privant de sexe. L’accès au sexe aura beaucoup à voir avec la mesure dans laquelle le couple se soumettra à ses exigences.
  • L’homme narcissique sexuel est généralement indifférent à la satisfaction sexuelle du couple. Il est peut-être plus enclin à profiter physiquement de son partenaire.

Conclusion

En conclusion, nous devons avertir nos lecteurs que les personnes de ce profil n’apportent pratiquement rien de valeur à la vie des autres. De plus, elles auront tendance à se nourrir de ce que les gens qui les entourent produisent. Elles ne participeront guère à un dialogue où l’accent est mis sur elles d’une manière critique. Il sera donc très difficile pour quiconque d’identifier leur vision du monde comme étant erronée.

 

  • Bleichmar, H. (2000). Aplicación del enfoque Modular-Transformacional al diagnóstico de los trastornos narcisistas. Aperturas psicoanalíticas5.
  • Dio Bleichmar, E. (2002). Sexualidad y género: nuevas perspectivas en el psicoanálisis contemporáneo. Aperturas Psicoanalíticas. Revista Internacional de Psicoanálisis, (11).
  • Freud, S. (1992). Introducción al narcisismo. Alianza.
  • Trechera, J. L., Millán Vásquez de la Torre, G., & Fernández Morales, E. (2008). Estudio empírico del trastorno narcisista de la personalidad (TNP).