Qu'est-ce que la cyberpsychologie ?

Les nouvelles technologies ont apporté des changements remarquables dans nos vies, des changements positifs et négatifs. La cyberpsychologie joue un rôle clé dans ce contexte.
Qu'est-ce que la cyberpsychologie ?

Dernière mise à jour : 23 mai, 2021

La cyberpsychologie est née comme une nécessité à l’avancement d’une société qui ne peut plus se comprendre sans la technologie. Addiction aux réseaux sociaux, pornographie en ligne, cyberintimidation, réalité virtuelle, intelligence artificielle… Les champs d’action de cette discipline sont multiples, presque infinis.

Nous ne pouvons pas laisser de côté le fait que nous sommes confrontés à une ressource qui continue à se développer chaque jour. Arthur C. Clarke a dit que les politiciens devraient lire de la science-fiction et non des drames, des westerns ou des romans policiers. C’est vrai.

D’une manière ou d’une autre, beaucoup de choses qui faisaient autrefois partie de l’imagination populaire, des romans et des productions cinématographiques sont en train de se produire. Par exemple, nous utilisons déjà aujourd’hui des termes comme transhumanisme ou technogenèse.

La science nous dit que dans quelques années, l’être humain aura à sa disposition des interfaces technologiques qui amélioreront ses capacités physiques et intellectuelles. De nombreux changements nous attendent et de nombreux défis et besoins s’ouvrent devant nous en ce moment.

La cyberpsychologie tente de donner une explication, une réponse et un soutien à toutes ces dimensions. Approfondissons.

La cyberpsychologie.

Quel est l’objectif de la cyberpsychologie ?

Plus de la moitié de la population mondiale a accès à Internet. Presque tout le monde possède un téléphone portable, un ordinateur ou une tablette, des ressources sur lesquelles nous passons une partie importante de notre temps.

Il est clair que l’impact des nouvelles technologies depuis l’arrivée du nouveau millénaire a complètement remodelé le tissu de notre société… Et même la façon dont nous comprenons la réalité.

La cyberpsychologie est cet outil d’étude qui cherche à comprendre le comportement humain en relation avec la technologie, les réseaux sociaux et l’intelligence artificielle. Car s’il y a quelque chose d’évident, c’est que nous faisons tous partie de cette “matrice” qui modèle entièrement nos habitudes d’interaction, de loisirs, d’apprentissage, de shopping, etc.

Compte tenu du fait que notre adhésion et notre dépendance à l’égard de nos appareils et d’Internet sont presque absolues, il est nécessaire de développer ce domaine de la psychologie. Toutefois, il convient de noter que la cyberpsychologie en tant que telle est apparue dans les années 1990.

Le psychologue John Suler, de l’université Rider dans le New Jersey, explique dans son livre The Psychology of Cyberspace, que c’est à ce moment-là que quelque chose a été réalisé. Le but ultime de la cyberpsychologie devrait être de nous donner les moyens de faire de l’Internet un endroit meilleur et plus sûr.

Quels sont les domaines d’études de la cyberpsychologie ?

Les travaux de recherche, comme ceux menés par le Dr Julie Ancis de l’Université du New Jersey, sont illustratifs. Internet, les téléphones portables, les réseaux sociaux, etc., nous ont apporté de grands avantages. Mais ils ont également ouvert une porte à de nouveaux troubles psychologiques et aussi à une autre forme de violence et de cybercriminalité.

Les champs d’étude de la cyberpsychologie cherchent à comprendre toutes ces dynamiques, tous ces phénomènes auxquels nous ne sommes pas indifférents. Voyons ensemble quels sont leurs domaines d’intervention et d’analyse.

Cyberpsychologie et réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont bien plus que ces applications permettant de rester en contact avec nos connaissances. Ils sont notre fenêtre sur le monde et même le miroir dans lequel nous nous reflétons.

Nous traitons la réalité à travers eux. Nous nous informons, nous partageons des informations, nous publions nos photos et nos commentaires et nous interagissons avec des inconnus.

La dynamique psychologique qui s’intègre dans ce scénario social est immense et souvent décisive. Il est crucial de comprendre et de savoir comment agir face à tout ce qui se déchaîne dans ce scénario. Nous savons, par exemple, que la santé mentale des jeunes est intimement liée à l’utilisation et à l’abus des réseaux sociaux.

Comprendre les communautés virtuelles

Les gens se regroupent dans des communautés virtuelles, dans des espaces numériques avec lesquels ils partagent et créent des informations. Parfois, cela se fait de manière enrichissante et productive. D’autres fois, ils sont le cadre parfait pour la cybercriminalité.

Utilisation et abus des appareils mobiles

Comment utilisons-nous nos portables et comment le faisons-nous en fonction de notre âge ? Des dimensions telles que la nomophobie et l’addiction au téléphone portable sont une réalité qui est également étudiée par la cyberpsychologie.

Dépendances : jeux, pornographie, achats en ligne

Ces dernières années, les addictions comportementales prennent le pas sur les addictions aux substances. Nous faisons référence, par exemple, aux dépendances aux jeux d’argent en ligne, aux jeux vidéo, à la pornographie ou au shopping en ligne.

La cyberintimidation et la dynamique de l’agression en ligne

La cyberintimidation est une autre forme de violence qui apparaît de plus en plus fréquemment, notamment chez les adolescents. Cependant, des phénomènes tels que les campagnes de dénigrement, les fake news, les trolls, les mèmes, etc., sont des réalités très importantes qui sont également étudiées par la cyberpsychologie.

Un homme sur son téléphone.

Ingénierie sociale et manipulation

Un autre fait commun que l’on voit souvent sur Internet est constitué par les mécanismes de manipulation sociale et les cyberattaques. Pensons, par exemple, aux attaques de spear phishing (tromperie par sms ou e-mails) qui cherchent à infecter les terminaux avec des logiciels malveillants pour voler des informations.

Cyberspychologie orientée vers le bien-être psychologique

Il y a un aspect intéressant à connaître sur cette région. La cyberpsychologie est, avant tout, une technique visant le développement de l’individu et sa participation sociale dans les sphères communes. Ce n’est guère plus qu’une étape de notre évolution, celle où le biologique utilise plus que jamais le technologique.

Toutefois, et c’est là le point important, les domaines en développement tels que l’intelligence artificielle doivent toujours être à notre service et non contre nous. Ainsi, si l’APA (American Psychological Association) considère déjà la cyberpsychologie comme une spécialité, c’est parce que son objectif ultime est de faire en sorte que cette dernière soit remplie.

Actuellement, des réalités telles que la thérapie en ligne ou la réalité virtuelle pour traiter l’anxiété, les phobies ou certains troubles sont des outils de plus en plus courants. Et pas seulement cela. Ils sont un exemple clair et évident de la façon dont cet univers de connexions, d’algorithmes ou de sous-routines peut nous être bénéfique.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’importance des empreintes digitales du cerveau
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
L’importance des empreintes digitales du cerveau

Savez-vous en quoi consistent les empreintes digitales du cerveau ? Nous vous parlons de ce fait étonnant propre à chacun.



  • Ancis, J. R. (2020). The age of cyberpsychology: An overview. Technology, Mind, and Behavior1(1). https://doi.org/10.1037/tmb0000009
  • Singh, A. K., & Singh, P. K. (2019). Recent trends, current research in cyberpsychology: A literature review. Library Philosophy and Practice2019.
  • Voiskounsky, A. (2016). Online behavior: Interdisciplinary perspectives for cyberpsychology. Annual Review of CyberTherapy and Telemedicine14, 16–22.