Que signifie la couleur blanche en psychologie ?

La couleur blanche inspire la pureté, la paix et la liberté. Cependant, dans d'autres cultures, elle peut être associée à la mort et à la malchance. Si vous voulez en savoir plus, nous vous racontons tout dans cet article !
Que signifie la couleur blanche en psychologie ?

Dernière mise à jour : 02 février, 2022

La signification de la couleur blanche dans les cultures occidentales a un lien puissant avec la spiritualité, la pureté et le vide. Elle s’oppose à la couleur noire lorsqu’on souhaite représenter des concepts opposés, tels que le bien et le mal. Cette opposition idéologique se reflète dans la physique elle-même, où la couleur blanche, même si elle est achromatique, rassemble toutes les longueurs d’onde. Le noir, en revanche, est l’absence de couleur.

Le blanc est l’une des couleurs les plus présentes dans la culture et la société. Si vous souhaitez en savoir plus sur sa symbolique et ses applications, vous trouverez ici des informations intéressantes. Ne passez pas à côté !

Caractéristiques physiques de la couleur blanche

Le blanc est une couleur achromatique, avec une luminosité maximale et une obscurité nulle. C’est une lumière composée de toutes les longueurs d’onde du spectre visible. On l’utilise également dans le domaine de la psychoacoustique, puisque le bruit blanc est le résultat de la résonnance de toutes les fréquences en même temps.

Si un faisceau de lumière passe à travers un prisme, il se décompose dans les couleurs de l’arc-en-ciel.

Au niveau perceptif, un objet blanchit au fur et à mesure qu’il réfléchit plus de lumière (davantage de longueurs d’onde). En d’autres termes, lorsque nous voyons une surface blanche, c’est parce qu’elle réfléchit une grande quantité de lumière ambiante. Ainsi, par exemple, les vêtements blancs sont ceux qui dégagent le moins de chaleur en été.

Signification de la couleur blanche

Du point de vue occidental, le blanc représente la pureté, la liberté et la paix. Il est synonyme de simplicité, de ce qui n’a pas été contaminé par le monde – quand il s’agit de convictions morales.

La couleur blanche est celle de la paix, comme on la trouve représentée dans la colombe et dans le drapeau blanc pour faire la paix. Elle représente l’absence de mauvaises intentions.

Le blanc est également lié à la naïveté ou à l’innocence, car il représente ce qui naît immaculé et se « souille » avec le temps. Cette signification est étroitement liée à la religion, où le blanc représente le divin ou ce qui ne peut être corrompu.

Cette même association avec la pureté dérive de la sensation de propreté et d’asepsie. Les taches sont faciles à voir sur les surfaces blanches : il est donc facile de déterminer la quantité de saleté qui s’y trouve.

main tenant une colombe blanche

Connotations négatives

D’autre part, la couleur blanche peut aussi être synonyme de mauvaises sensations. Le vide, à la fois matériel et spirituel, en fait partie. Il symbolise aussi la froideur de caractère, la critique et l’ennui.

Une surface vierge peut être considérée comme une opportunité de créer quelque chose de nouveau ou de l’enrichir, mais d’autres l’associent à la simplicité, à ce qui n’a pas de nuances.

Utilisations pratiques

La couleur blanche a de nombreuses utilisations dans la vie de tous les jours. La première chose qui vous vient à l’esprit est sûrement une blouse de médecin et une robe de mariée : cette couleur est utilisée pour les vêtements lorsque vous souhaitez transmettre une sensation de propreté et de pureté.

Dans la mode quotidienne ou artistique, cette couleur a une signification quelque peu différente : le blanc donne une coupe sophistiquée et élégante, surtout lorsqu’on le combine avec d’autres couleurs.

En marketing, cette couleur s’utilise pour indiquer la fraîcheur, la propreté, la bonté et la perfection. Les secteurs qui y ont le plus recours sont les secteurs domestique, religieux et sanitaire.

Docteur en blouse blanche

Signification de la couleur blanche dans d’autres cultures

Le blanc est une couleur tellement caractéristique et frappante qu’il est logique qu’elle ait aussi des sens opposés selon les cultures. Pour vous donner une idée, voici quelques exemples :

  • Cultures orientales : le blanc est la couleur du deuil, car on l’associe à la pâleur de la mort. En Chine, cette couleur symbolise aussi la malchance : c’est pourquoi on porte généralement du rouge lors des mariages.
  • Inde : dans ce pays, le blanc symbolise la vie contemplative et retirée. Là-bas, les veuves portent souvent du blanc précisément à cause de leur intention de se séparer des autres pour faire leur deuil.
  • Peuples Nahua : c’est la couleur associée à l’ouest et à Quetzalcóatl, le dieu représenté par un serpent à plumes et qui était lié à l’éclat de Vénus dans le ciel.
  • Italie : le blanc s’utilise lors des funérailles de jeunes enfants.

Il y a beaucoup plus de nuances psychologiques dans cette couleur, car la culture détermine non seulement sa signification mais aussi la propre expérience du sujet.

D’autre part, il est également intéressant d’étudier les connotations que la dichotomie noir-blanc a entraînées pour les luttes sociales, puisque son association avec le bien (la pureté, l’ingéniosité, l’immaculé) et le mal (le péché, le souillé) est présente dans la plupart des idéologies.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que signifie la couleur rose en psychologie ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Que signifie la couleur rose en psychologie ?

La couleur rose est liée à l'amour, la tendresse et l'innocence. C'est aussi un symbole de féminité dans les rôles de genre.