Psychologie en gérontologie : histoire et caractéristiques

18 décembre, 2019
La Psychologie en gérontologie est une branche de la psychologie qui s'est beaucoup développée ces dernières années en raison de l'augmentation de la population vieillissante et de ses besoins particuliers. Nous vous parlons ici de ce que la psychologie peut faire pour les personnes âgées.
 

La psychologie est une science qui étudie, entre autres, les domaines affectif, cognitif, émotionnel et comportemental qui font partie de la vie des êtres humains. Elle se divise en de multiples branches de spécialisations. Il en est une dont nous allons vous parler dans cet article. Il s’agit de la psychologie en gérontologie.

La psychologie en gérontologie est la science qui étudie le vieillissement d’un point de vue psychologique. Ainsi, de la même façon qu’il existe des psychologues pour enfants, il y a également des psychologues qui se spécialisent dans les problèmes des personnes âgées. Dans cet article, nous allons tenter d’expliquer l’origine de la psychologie en gériatrie. Nous parlerons aussi de ses caractéristiques. De plus, nous montrerons les avantages d’avoir recours aux conseils d’un psychologue en gérontologie.

L’histoire de la psychologie en gérontologie

Il n’existe pas de repère historique qui permette de dater la naissance de la psychologie en gérontologie. Cependant, nous disposons de 2 éléments. Il s’agit de Wundt en ce qui concerne la psychologie scientifique, en 1879. Et de Metchinikoff à propos de la gérontologie, en 1903.

De plus, beaucoup d’attention est aujourd’hui portée à la psychologie en gérontologie. En effet, la population des pays développés a tendance à vieillir car l’augmentation de l’espérance de vie s’est accompagnée d’une chute sensible du taux de natalité dans de nombreux pays.

Ainsi, les circonstances elles-mêmes ont alimenté le besoin de s’intéresser aux besoins des personnes âgées en termes psychologiques. C’est pourquoi la prise en charge psychologique de ce secteur de la population s’est peu à peu développée.

 

D’autre part, de nombreux chercheurs ont participé à améliorer nos connaissances en psychologie en gérontologie. Une des figures les plus remarquables dans ce domaine est le professeur James Birren. Il a en effet défini la psychologie en gérontologie comme l’étude des processus de stabilisation et de changements qui se produisent au cours du vieillissement d’un individu. Cela devant inclure les variables cognitives, motrices et émotionnelles des personnes âgées.

La psychologie en gérontologie

Caractéristiques de la psychologie en gérontologie

La psychologie en gérontologie est caractérisée par différents éléments. Examinons-en quelques-unes ci-dessous :

  • L’étude de l’évolution du cycle de la vie : la psychologie en gérontologie va de pair avec la psychologie du développement. Cette dernière étudie comment nous évoluons tout au long de la vie
  • La promotion d’un vieillissement optimal : la psychologie en gérontologie vise à promouvoir la santé et à prévenir les maladies. Ou du moins à rendre les maladies plus supportables chez les personnes âgées
 
  • L’amélioration du bien-être des soignants qui travaillent avec les personnes âgées : elle s’occupe donc non seulement des personnes âgées, mais aussi des personnes qui les entourent. De cette façon, elle favorise le bien-être de tous
  • L’éducation : grâce à la psychologie en gérontologie, les personnes âgées apprennent à gérer leurs pensées, leurs comportements et leurs émotions
  • La recherche : elle concerne les personnes âgées de manière générale
  • Les prises en charge : plusieurs des prises en charge proposées par la psychologie en gérontologie sont basées sur la psychologie clinique et la psychologie sociale. On utilise à la fois le travail en groupe et les techniques de psychothérapie individuelle. Enfin, on intervient également auprès des familles et des collectivités pour personnes âgées
  • Enfin, la protection des droits à travers la psychologie juridique : cet aspect est surtout important dans les cas d’incapacités légales. De plus, elle contribue à promouvoir le bien-être des personnes âgées par la promotion et la prévention des services sociaux qui mettront l’accent sur leur santé et leurs loisirs

Le psychogérontologue : le professionnel spécialisé en psychologie en gérontologie

Les professionnels dédiés à la psychologie en gérontologie sont des psychogérontologues. Pour exercer cette profession, il faut d’abord étudier la psychologie. Puis se spécialiser dans ce domaine.

Néanmoins, la psychologie en gérontologie ne se limite pas à ce qui a été mentionné plus haut. Selon l’article de Luis Santamaría dans lequel il parle du rôle du psychogérontologue, il intervient également dans les processus de recrutement, d’évaluation, d’orientation et de formation du personnel travaillant avec les personnes âgées.

 

De la même manière, il enquête sur la société afin d’étudier les besoins de la population âgée. Par exemple, par le biais de programmes et de projets gérontologiques.

Deux personnes âgées qui se baladent

Quels sont les principaux atouts de cette branche de la psychologie ?

Ils sont nombreux. Examinons-en quelques-uns :

  • L’évaluation, le diagnostic, le traitement et la prise en charge des personnes âgées. Qu’elles soient en difficultés ou désireuses d’améliorer leurs compétences au niveau cognitif, affectif, fonctionnel, social et comportemental
  • La prévention des pathologies et le maintien de la bonne santé chez les personnes âgées
  • L’objectif étant de promouvoir la qualité de vie des dernières années
  • La recherche et l’enseignement en psychologie en gérontologie. Il reste en effet encore de nombreux progrès à faire dans ce domaine d’étude
  • Le conseil et la guidance auprès des institutions pour personnes âgées
  • Le fait d’attirer l’attention sur les personnes âgées, la famille et les soignants
  • La formation des professionnels, des soignants mais aussi des personnes âgées elles-mêmes
 
  • La protection socio-juridique des personnes âgées
  • La médiation familiale
  • La prévention de la démence
  • La psycho-stimulation
  • La disposition de thérapie de validation affective
  • Enfin, l’organisation de groupes de soutien

De plus, la psychologie en gérontologie aide au recrutement, à la formation et à la prévention du stress chez les aidants. En effet, il ne s’agit pas seulement de porter soutien aux personnes âgées, mais aussi à ceux qui les entourent.

Le fait qu’il existe une branche de la psychologie dédiée aux personnes âgées est une bonne chose pour cette partie de la population en pleine croissance. Grâce à cette discipline, nous pouvons approcher les personnes âgées d’une manière plus fine et plus efficace. D’autre part, pour le psychologue, c’est un vaste champ d’opportunités d’emploi puisque cette spécialité est de plus en plus recherchée dans notre société.

 

 
  • Santamaría Montalvillo, J.L. (2004). Rol del psicólogo en gerontología: El psicólogo en el proceso de envejecimiento. Vejez y calidad de vida. Documento elaborado por el COP Bizkaia.
  • Mielgo Casado, A., Ortiz Muñoz, MD; Ramos Noesí, C. (2001) El rol del psicólogo que trabaja con personas mayores. Definición y desarrollo profesional. Intervención psicosocial, 10 (3), pp. 395-409.