Pourquoi tombons-nous amoureux des mauvaises personnes ?

Nous sommes presque tous déjà tombés amoureux de mauvaises personnes. Lorsque nous accumulons les relations douloureuses, abusives ou décevantes, c'est que le problème est sans doute en nous, et non chez les autres.
Pourquoi tombons-nous amoureux des mauvaises personnes ?

Dernière mise à jour : 17 août, 2021

Pourquoi tombons-nous amoureux des mauvaises personnes ?Beaucoup de personnes se posent constamment cette question après chaque déception émotionnelle. Bien qu’il soit vrai que nous tâtonnons souvent en matière d’amour, certains ont le clair pressentiment qu’ils finissent toujours par ouvrir les portes de leur cœur à la personne la moins apte.

« J’attire toujours les narcissiques »,« On me trompe toujours », « Mes relations ne durèrent pas plus de quelques mois. Je suis déjà fatigué de tant de déceptions ». Derrière toutes ces verbalisations et ces lamentations se cache souvent une réalité évidente : nombreux sont ceux qui accusent les autres de leurs échecs émotionnels sans se regarder soi-même.

Peut-être que la racine du problème réside dans la personne elle-même et dans l’amour que nous en venons à tolérer. Nous oublions souvent le plus important lorsqu’une relation débute : qui nous sommes, ce que nous voulons… En substance, notre propre identité.

Lorsque nous tombons amoureux, nous nous concentrons parfois sur l’autre de manière si obsessionnelle que nous finissons par perdre nos valeurs, notre identité et notre estime de soi jusqu’à tolérer l’intolérable.

Un homme triste.

Les raisons pour lesquelles nous tombons amoureux des mauvaises personnes

Certains d’entre nous suivent un schéma répétitif : ils tombent amoureux de quelqu’un, souffrent, voient la relation se briser et, quelque temps plus tard, répètent l’expérience avec une autre personne. Des visages différents et de mêmes histoires, d’autres noms et les mêmes résultats.

Il est vrai que nous ne pouvons pas contrôler qui aimer et qui ne pas aimer. Cela arrive simplement, parfois de manière aveuglante, tissant cet univers d’attractions, de passions et d’affections que personne ne peut prévoir, encore moins arrêter.

L’anthropologue Helen Fisher souligne que les êtres humains naissent pour aimer et être aimés, et bien que nous nous trompons parfois, il s’agit là d’une impulsion qui nous mobilise pendant une bonne partie de notre vie. Cependant, pourquoi tombons-nous amoureux des mauvaises personnes ? Il y a plusieurs raisons à cela…

1. Quand l’amour dilue l’identité : tu es tout et je ne sais pas qui je suis

Beaucoup d’hommes et de femmes donnent tout en amour et dans leur relation, atteignant des extrêmes malsains. Chaque fibre de leur être est à la disposition de l’autre. Ils priorisent l’autre en chaque circonstance jusqu’à s’oublier complètement.

Quand l’être aimé est tout, il arrive parfois que nous ne soyons plus rien pour soi-même. De sorte que nous nous perdons, nous fondons dans les besoins et les désirs de l’autre.

Une étude de l’Université de Berne (Suisse) indique que cette réalité concerne fréquemment les personnes ayant une faible estime de soi. Il convient en effet de garder à l’esprit que la qualité d’une relation dépendra de la bonne image de soi et de l’estime de soi que chaque membre a de lui-même.

Une haute estime de soi est synonyme de bien-être et de satisfaction dans tous les domaines de notre vie. Il est important de garder toujours cela à l’esprit.

2. La peur de la solitude : quand on tombe amoureux du premier qui nous valide

Pourquoi tombons-nous amoureux des mauvaises personnes ? Parfois, la réponse est simple : par peur d’être seul. Il ne s’agit alors de rien d’autre que d’un suicide émotionnel. Nous en venons en effet à tolérer l’intolérable simplement pour avoir quelqu’un à nos côtés.

Par ailleurs, celui qui craint la solitude est plus susceptible de tomber amoureux. Quiconque le regarde et le valide suffit, même si les mêmes valeurs ne sont pas partagées.

3. Nous cherchons chez les autres ce qui nous manque

Sécurité, résolution, ouverture, extraversion, confiance en soi… Dans les relations de couple, il est très fréquent de chercher chez l’autre ce qui nous manque.

Maintenant, ce qui au premier abord peut sembler logique et compréhensible, se termine rarement bien. Et ce parce que le problème est en nous. En effet, celui qui présente des déficiences excessives et génère un lien affectif percevra que ses vides s’agrandissent chaque jour dans cette vie commune.

4. Quand nous oublions l’amour que nous méritons

Il s’agit en effet d’une raison très récurrente que nous négligeons souvent. Nous initions parfois des liens affectifs en oubliant que nous méritons bien plus que ce que nous pensons. L’amour ne consiste pas à tolérer, accepter les affronts, assumer les disqualifications et un manque de réciprocité.

L’une des raisons pour lesquelles nous tombons amoureux des mauvaises personnes réside dans le fait d’oublier que l’amour doit nous enrichir émotionnellement et non nous invalider psychologiquement.

Un couple fâché.

5. L’incapacité d’apprendre du passé

Une autre dynamique que nous remarquons fréquemment chez les personnes qui se plaignent de leurs déceptions émotionnelles est la tendance à répéter les schémas du passé. Loin d’apprendre de ces relations malheureuses, voire traumatisantes, elles tendent à aller vers un même profil (narcissique, manipulateur, etc.).

Pourquoi cela arrive-t-il ? Comment expliquer cette façon de perpétuer la souffrance et de marcher les yeux fermés vers le même abîme émotionnel ?

Les raisons sont celles évoquées précédemment : manque d’estime de soi, peur de la solitude, chercher chez les autres ce qui manque… Il s’agit d’un amas d’aiguilles psychologiques qui orchestrent ces liens captifs desquels il est difficile de s’échapper ensuite.

Nous accumulons tous des relations malheureuses, du genre que nous aimerions oublier. Cependant, à mesure que nous mûrissons et avançons dans notre cycle de vie, nous savons clairement ce que nous voulons et ce que nous attendons de l’amour. Il existe une loi non écrite dont nous devons tous nous souvenir : il est impossible d’aimer quelqu’un si nous ne nous aimons pas nous-même.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi vivons-nous des relations de dépendance ?
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Pourquoi vivons-nous des relations de dépendance ?


  • Emler, Nicholas. (2001). Self esteem: The costs and causes of low self worth. Youth Studies Australia. 21.
  • Erol, Ruth & Orth, Ulrich. (2016). Self-Esteem and the Quality of Romantic Relationships. European Psychologist. 21. 274-283. 10.1027/1016-9040/a000259.
  • Fisher, Helen (2004) Por Que Amamos: Naturaleza Y Quimica Del Amor Romantico. Penguin