Pourquoi ai-je des sautes d'humeur et comment les contrôler ?

Les sautes d'humeur sont bouleversantes, soulèvent des questions et affectent nos relations. Il est important d'identifier s'il s'agit de quelque chose de normal ou si vous devez y faire attention.
Pourquoi ai-je des sautes d'humeur et comment les contrôler ?

Dernière mise à jour : 06 février, 2022

De nombreuses personnes souffrent de sautes d’humeur fréquentes. Celles-ci peuvent être soudaines, sans raison apparente ou générées par des situations extérieures. Dans tous les cas, elles causent de l’inquiétude, du mal-être et affectent parfois la vie quotidienne et les relations avec les proches. En plus d’être gênantes, elles ne sont pas toujours « normales » et pourraient être un symptôme.

Dans cet article, nous allons vous parler des sautes d’humeur afin de vous aider à savoir si vous avez besoin de voir un professionnel.

Que sont les sautes d’humeur ?

Lorsque nous parlons de sautes d’humeur, nous nous référons à des fluctuations rapides et marquées de l’humeur. Ainsi, on peut passer d’un état émotionnel gouverné par la joie à un autre gouverné par la colère, la tristesse ou la peur. Les conséquences peuvent être perceptibles sur le plan personnel, avec le couple, le travail, la famille ou le social.

Bien que n’importe qui, quel que soit son âge ou son sexe, puisse connaître ce type de sautes d’humeur, l’adolescence semble être une étape particulièrement critique.

De plus, les femmes sont plus vulnérables à ces changements, en raison de la fluctuation des taux d’œstrogènes. Cela ne veut pas dire que les hommes soient sauvés, car la testostérone peut aussi leur jouer des tours, les faisant brusquement changer d’émotions. Chez eux, les sautes d’humeur se manifestent principalement par l’isolement et l’apathie, causés par des situations quotidiennes ou simples.

sautes d'humeur

Pourquoi les sautes d’humeur se produisent-elles ?

Les changements d’humeur peuvent avoir différentes origines, qui peuvent être liées à des aspects biologiques mais aussi psychologiques.

Par exemple, les variations hormonales, le cycle menstruel, la ménopause, la grossesse, certaines maladies (hypothyroïdie, diabète, anémie), des processus médicaux (chimiothérapie), la consommation de drogues ou de substances psychoactives, l’utilisation de certains médicaments, la carence en certaines vitamines, le stress, certains troubles psychologiques et des problèmes personnels ou familiaux.

Certaines explications psychologiques suggèrent que les différences de tempérament et de traits de personnalité expliquent pourquoi certaines personnes présentent des sautes d’humeur plus importantes que d’autres. Cela expliquerait pourquoi certaines personnes sont calmes, stables alors que d’autres ont tendance à être plus changeantes, irritables, explosives, craintives ou tristes.

Ainsi, ceux qui ont des tempéraments ou des traits de personnalité négatifs sont généralement ceux qui ont le plus de sautes d’humeur.

Cependant, bien que les sautes d’humeur puissent être temporaires, lorsqu’elles durent longtemps, sont fréquentes ou intenses, elles indiquent la présence possible de maladies mentales telles que la dépression, l’anxiété, la cyclothymie, le trouble affectif bipolaire, le trouble de la personnalité limite, entre autres. En ce sens, la maladie mentale serait la cause du changement d’humeur.

D’autre part, il existe des aspects supplémentaires, liés aux habitudes que nous avons, qui peuvent provoquer des changements émotionnels. Ceux-ci incluent une mauvaise alimentation, trop ou pas d’exercice et des problèmes de sommeil, en particulier l’insomnie.

Stratégies de gestion des sautes d’humeur

Tout d’abord, identifiez le déclencheur ou la cause. Il faut être capable de reconnaître si l’état d’esprit a changé en raison de causes internes ou externes, en identifiant s’il s’agit d’une émotion excessive, hors contexte ou associée à un problème qui a une solution.

Un exercice que vous pouvez faire est de tenir un journal des sautes d’humeur, afin d’identifier ce qui peut vous affecter.

Un autre aspect important est d’essayer d’être conscient de ses émotions. Pour ce faire, une option consiste à s’entraîner à être dans le présent (pleine conscience), à auto-observer les émotions et les changements, sans essayer d’y faire face.

Cela ne signifie pas que vous deviez vous concentrer uniquement sur les émotions ; vous devez les observer et continuer vos activités, en recentrant votre attention sur ce qui est vraiment important à ce moment-là.

Les stratégies de régulation émotionnelle, telles que la respiration diaphragmatique et les exercices de méditation, peuvent être très utiles. Tout comme le fait d’exprimer ce que vous ressentez. Pour ce faire, trouvez un réseau de soutien ou quelqu’un avec qui vous pouvez vous exprimer ouvertement.

Il est également conseillé de réduire son niveau de stress et de s’adonner à des activités agréables, de manger sainement, de faire de l’exercice et de bien dormir.

Homme en thérapie psychologique

Cependant, si ce n’est pas seulement un symptôme ou une condition passagère, demandez l’aide d’un psychologue ou d’un psychiatre. Cela vous permettra d’identifier plus facilement les causes de vos sautes d’humeur et de vos schémas négatifs afin d’obtenir des stratégies pour résoudre le problème.

Il est important de souligner l’impossibilité d’être toujours de bonne humeur, puisque les émotions, qu’elles soient positives ou négatives, font partie de notre vie émotionnelle. Il est normal que certaines situations nous affectent et que, de temps en temps, nous ne soyons pas heureux, ou bien tristes et en colère. Le problème apparaît lorsque ces fluctuations commencent à affecter sérieusement notre qualité de vie.

Cela pourrait vous intéresser ...
Au-delà de la dépression : les troubles de l’humeur
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Au-delà de la dépression : les troubles de l’humeur

Sous la désignation de "troubles de l'humeur", on trouve un large éventail de troubles dépressifs que nous vous invitons à découvrir ici !



  • Greenberger, D., Padesky, C.A.  (2016). El control de tu estado de ánimo. Cambia lo que sientes, cambiando cómo piensas. Segunda Edición. Paidós.
  • Pérez, J. F. (2010). Ansiedad y respiración diafragmática. Enfermería integral: Revista científica del Colegio Oficial de Enfermería de Valencia, (89), 16-18.