Les plus belles personnes que je connaisse

· 29 octobre 2015

« Les plus belles personnes que j’ai rencontrées sont celles qui ont connu la défaite, qui ont connu la souffrance, qui ont connu la lutte, qui ont connu une perte, et qui ont trouvé la forme de sortir de ces profondeurs. Ces personnes ont une appréciation, une sensibilité et une compréhension de la vie qui les remplit de compassion, d’humilité et d’une profonde inquiétude aimante. Les belles personnes ne viennent pas de nulle part « .

Elisabeth Kübler-Ross

Les plus belles personnes que je connaisse sont celles qui ont fait face à la vie, à sa dureté et à son injustice. Ce sont celles qui se sont senti vulnérables et sans espoir, celles qui ont souffert dans leur peau les vrais problèmes et les déchirures.

Les belles personnes ne sont pas forcément les plus belles de l’extérieur, mais jouissent d’une beauté particulière. Les belles personnes, ce sont celles qui ont appris à pardonner, à continuer à aller de l’avant et tendre la main même si la défaite les accompagne, découvrant ainsi la grandeur de leur être.

Les personnes sont merveilleuses, mais il y en a qui sont vraiment extraordinaires. Ce sont ces personnes qui ont touché le fond, qui ont été durement touchées par le destin ou par le hasard.

Ce sont des femmes et des hommes qui, à un moment, ont perdu ce qui leur a donné la vie, la joie et le désir de continuer, mais qui ont trouvé dans leur intérieur, l’élan dont ils avaient besoin.

Ceci est la plus grande beauté que je connaisse, parce qu’elle éclipse tout ce qui est banal, le superflu, le trivial et ces petites choses qui semblent peu importantes parfois.

Elles ont empêché que la souffrance les retire prématurément de la vie et elles ne veulent pas transformer en regret ce qui leur est arrivé. Peut-être que c’est cet équilibre qui leur donne une autre aura et qui les rend dignes d’admiration.

Elles connaissent si étroitement la peur et le désespoir, qu’elles n’ont pas eu d’autre choix que de les affronter.

Ces personnes sont conscientes qu’il y a d’innombrables façons de faire face à un problème, car elles ont développé une capacité unique pour y remédier.

Dans un premier temps, il est probable que, comme chacun d’entre nous, elles refusent d’accepter ce qui leur arrive.

Naturellement, elles se mettent aussi en colère, elles deviennent tristes et parfois elles seraient prêtes à faire des compromis avec le diable. Ce qui les différencie, c’est leur extraordinaire capacité à se relever.

En effet, elles sont des héroïnes et la seule réalité qu’elles contemplent c’est l’importance de la vie.

Ces personnes ont une richesse émotionnelle et une grande capacité d’équilibrer les comptes avec leurs sentiments. Elles ne voient pas le verre ni à moitié plein, ni à moitié vide, mais elles voient en lui quelque chose qu’elles peuvent boire et utiliser.

Elles connaissent l’importance de l’empathie parce qu’elles comprennent la nécessité que quelqu’un se soucie de ce que nous ressentons, et non pas pour nous juger.

Elles connaissent l’importance d’être loyaux et apprécient les personnes qui, dans leur souffrance, ne se sont pas séparées d’elles.

Elles comprennent que n’importe quelle chose peut disparaître en un instant et c’est la raison pour laquelle elles savent combien il est important d’être aimable et de profiter de la vie chaque jour.

Tout le monde souffre des revers dans la vie. Plus ils sont nombreux, plus nous apprenons et nous devenons matures. On dit souvent que la leçon est apprise quand la douleur disparaît, même s’il reste des cicatrices sur notre corps et notre âme.

Voilà pourquoi, les plus belles personnes que je connaisse sont celles qui n’ont pas eu un parcours facile sur les chemins de leur histoire.

Ce n’est pas qu’elles ont surmonté la peur et la douleur, c’est qu’elles savent que nous ne pouvons pas guérir ce que nous refusons d’affronter.

Image reproduite avec l’aimable autorisation de Annette Shaff