Oosouji : une méthode japonaise populaire pour faire du nettoyage un acte de guérison (S)

L'Oosouji est un rituel japonais qui est généralement effectué une fois par an. Son objectif est d'offrir un plus grand bien-être physique et mental. Comment devriez-vous le faire ?
Oosouji : une méthode japonaise populaire pour faire du nettoyage un acte de guérison (S)

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 06 février, 2023

L’Oosouji est une méthode japonaise qui transforme le nettoyage de la maison en un acte de guérison. Son but, bien sûr, est d’enlever la saleté, mais pas seulement des espaces et des objets : de l’esprit également.

Pour les Japonais, la propreté est étroitement associée au bien-être. Le mot Oosouji se traduit plus ou moins par « le grand nettoyage ». La chose habituelle est qu’au Japon, il a lieu autour du 28 décembre, dans le but de recevoir la nouvelle année et en laissant derrière soi les liens du passé qui ne servent plus. Cependant, rien n’empêche de le réaliser à tout moment.

La clé de l’Oosouji est de bien planifier cette journée de nettoyage. Cela signifie non seulement avoir le temps et les outils nécessaires pour mener à bien la tâche, mais aussi, et surtout, être prêt à laisser hier derrière soi. Pour tout cela, cette pratique doit s’assumer comme un rituel.

« Faites un grand ménage, enlevez toutes les poussières, saletés, taches de la vie quotidienne pour accueillir le Nouvel An pur, c’est-à-dire purifié. Et une fois le nettoyage terminé, chaque maison commence à se décorer, à se préparer ».

-Mimi Goda-

Les cinq tâches de l’Oosouji

L’Oosouji est un plan qui englobe cinq tâches. Chacune d’elles est pertinente pour qu’un grand nettoyage de fond ait lieu, et pas seulement en surface. Les cinq activités sont les suivantes :

  • Nettoyer les espaces propres en profondeur. Cela implique tous les espaces de la maison ou du bureau. On prend comme référence les trois éléments de base : plafonds, sols et murs.
  • Ranger les armoires et autres contenants. C’est l’une des tâches les plus dures. Cela signifie sortir tout ce qui est stocké dans ces endroits et faire une sélection.
  • Dire adieu à tout ce qui ne sert à rien. Tout ce qui est cassé, ce que l’on n’utilise pas ou n’aime plus doit être classé à part. Il est important d’apprécier la contribution que l’objet a apportée et de déterminer pourquoi il n’est plus pertinent.
  • Payer les dettes. L’Oosouji part de l’idée que les dettes sont une « nuisance » au bien-être. Pour cette raison, et dans la mesure du possible, on doit utiliser ce grand nettoyage pour les régler.
  • Éliminer tout ce qui ne sert plus. C’est l’étape finale, et elle consiste à jeter ou à donner tout ce qui a été sélectionné parmi les choses inutiles.

Les préparatifs de l’Oosouji

L’Oosouji doit se faire de manière planifiée. La première chose est justement d’élaborer un plan de travail. Tout d’abord, nous aurons besoin d’un ou plusieurs jours pour réaliser cette tâche. Il est très important que le processus soit achevé. S’il est interrompu et qu’une partie est laissée pour plus tard, il sera probablement inefficace.

C’est une activité qui doit être réalisée avec tous les habitants de la maison : il faut donc que tout le monde soit disponible quand on la programme. Il est important qu’ils soient tous d’accord sur un point : ils doivent se déconnecter pendant que le rituel se déroule. Par conséquent, les téléphones et les appareils électroniques resteront éteints.

On doit aussi préparer les ustensiles et éléments qui seront nécessaires pour faire l’Oousouji. En plus des outils de nettoyage, des sacs poubelles sont nécessaires pour éliminer les déchets et des boîtes pour stocker tout ce qui va être donné ou gardé pour une raison quelconque.

Faire le grand nettoyage

En termes de nettoyage, Oosouji suggère de nettoyer de haut en bas et de l’intérieur vers l’extérieur, bien sûr. En d’autres termes, commencez par les plafonds et les murs, puis continuez par le sol. De même, commencez par les pièces les plus éloignées de l’entrée et terminez par celle-ci.

Concernant les chambres, le plus approprié est de nettoyer en suivant l’orientation des aiguilles de l’horloge. De cette façon, on termine au même point où on a commencé. Cette façon de faire le ménage représente le parcours complet d’un cycle.

L’objectif de ce type de nettoyage est d’atteindre un plus grand bien-être. Bien qu’il se concentre sur une action physique, le but est que celle-ci ait un sens qui dépasse l’aspect matériel. C’est un rituel qui aide à retirer de la vie tout ce qui est obsolète, qui appartient au passé et qui n’a aucune utilité ou fonction dans le présent.


Toutes les sources citées ont été examinées en profondeur par notre équipe pour garantir leur qualité, leur fiabilité, leur actualité et leur validité. La bibliographie de cet article a été considérée comme fiable et précise sur le plan académique ou scientifique


  • Fahkrunisa, L. (2022). THE CULTURE OF JAPANESE AND JAVANESE SOCIETY IN COMMEMORATION OF NEW YEAR; COMPARATIVE STUDY. At-Ta’dib (Jurnal Pendidikan Islam), 2(01), 81-88.

Ce texte est fourni à des fins d'information uniquement et ne remplace pas la consultation d'un professionnel. En cas de doute, consultez votre spécialiste.