Trier nos idées, ranger nos placards

3 janvier 2018 dans Psychologie 517 Partagés
Trier nos idées

Nous avons tous un jour procédé au redouté nettoyage de placards. Une tâche épuisante et qui prend généralement beaucoup de temps. Cette fatigue que nous génère le fait d’ordonner, de classer et rependre des objets ou des vêtements est épuisante car elle demande un grand effort mental. Non seulement nous devons ranger nos placards mais également trier nos idées.

Lorsque nous rageons une pièce ou un placard, nous ne faisons pas simplement que déplacer des objets ou des vêtements de place et jeter ou nous débarrasser de vieilles choses. Il s’agit aussi trier nos idées puisque notre subconscient traite des souvenirs liés à ces objets ou vêtements, revivant certaines situations et décidant si elles sont utiles ou non.

Selon Marie Kondo, experte en la matière et connue grâce à son livre intitulé La magie de l’ordre. Des outils pour ranger votre maison et votre vie ! , l’ordre commence par l’élimination du trop plein d’objets présents dans nos vies. En effet, selon Kondo, c’est notre manie à tout stocker qui provoque un excès d’objets dans toute maison ou bureau. Il est donc nécessaire de savoir comment se débarrasser de certains objets et/ou vêtements. Il s’agit d’un défi susceptible de générer beaucoup d’anxiété chez certaines personnes et qui, grâce à la méthode KONMARI, pourra être atteint sans trop de difficultés.

« L’organisation commence par l’élimination. »
-Marie Kondo-

Trier nos idées

Lorsque nous décidons de garder un objet accessoire nous le faisons car d’une manière ou d’une autre nous restons liés à une série de sensations qu’il nous évoque, des sensations qui peuvent autant être joyeuses que tristes ou amères. Mais si nous les laissons de côté, d’une certaine façon, nous faisons de la place pour la nouveauté. L’ordre est un élément plus important que ce qu’en pensent de nombreuses personnes.

Il est indéniable que maintenir un espace ordonné, qu’il s’agisse de notre maison ou de notre lieu de travail, est une source de tranquillité et de bonheur. Maintenir l’ordre au quotidien permet également de garder les idées claires, d’établir des relations plus efficaces et plus pratiques entre nos pensées et nos idées.

Créer un espace physique dans nos placards équivaut à créer de l’espace dans nos vies.
Partager
bureau avec ordinateur et smartphone

Nous ne voulons pas dire par là que nous devons nous débarrasser de tout, encore moins par les temps qui courent. Cela signifie qu’il n’est pas positif pour nous de rester indéfiniment attachés à un vêtement familial, même si les souvenirs qui y sont associés sont positifs. Nous devons aller de l’avant et faire de la place pour la nouveauté, bien que cela nous effraie. Ceci est paradoxal, mais la réalité est que la seule chose que de nombreuses personnes craignent est un futur proche alors qu’elles ne sont (que nous ne sommes) pas capables d’apprécier le présent.

Vêtements et objets fétiches

Nous avons tous eu un vêtement que nous avons porté encore et encore, jusqu’à ce que nous n’ayons pas eu d’autre choix que de le jeter parce qu’il était abîmé, et, même inutile, nous avons montré une certaine résistance pour nous en débarrasser. Peut-être parce que nous avons vécu de nombreux moments spéciaux avec lui, comme aller au concert de notre chanteur préféré, connaître une personne spéciale, passer une nuit inoubliable avec des amis…

Nous avons également possédé ou du moins entendu parler des vêtements ou objets fétiches, cet objet/vêtement spécial qui nous apporte de la chance lors d’un examen ou d’un rendez-vous. Cette patte de lapin, le trèfle à quatre feuilles, ou un simple porte-clés qui nous a été offert par un être cher…

A travers toutes ces expériences, nous lions nos émotions à nos souvenirs et à nos objets ou vêtements. Ces vêtements ou objets s’usent au fil du temps, et arrive le moment où nous devons leur dire au revoir, ce qui n’est parfois pas facile, mais nécessaire, faisant par la même de la place à la nouveauté. A de nouveaux objets et de nouveaux vêtements, à de nouveaux souvenirs, en un mot, à de nouvelles expériences.

« Si nous ne faisons pas de place pour la nouveauté, nous courons le risque de nous ancrer éternellement dans notre passé. »
Partager

Laisser le passé derrière nous

Nous pouvons, dans certaines circonstances, ressentir la force du souvenir de certains événements. Il s’agit en général de circonstances pour lesquelles nous avons besoin de prendre du recul pour prendre de l’élan et avancer. Par ailleurs, et malgré quelques rares exceptions, ce n’est que si nous sommes courageux et que nous disons au revoir au passé avec gratitude que nous feront de la place pour les nouvelles expériences, ce qui nous permettra de clarifier et de trier nos idées, de vivre plus intensément le présent et de construire l’avenir avec espoir.

Pour Marie Kondo, en ne jetant pas certains objets (CD, appareils électroménagers, vêtements cassés et décolorés, etc.), nous nous enfermons dans le passé. En effet, l’espace dans lequel nous vivons devrait être fait pour la personne que nous sommes en train de devenir, et non pour la personne que nous étions dans le passé.

Ces nettoyages de placards, mais surtout d’émotions et de souvenirs, sont d’autant plus nécessaires dans le processus de deuil. Lorsque nous perdons un être cher, soit parce qu’il décède, soit suite à une rupture sentimentale ou de toute autre nature, nous défaire de ses effets personnels nous aide à affronter la perte.

Bien sûr, chaque personne a besoin de temps et nous devons respecter cela. Il n’est pas nécessaire de se débarrasser de tout à la fois. En effet, faire ce nettoyage brusquement et sans y être préparé ne nous aidera pas ; au contraire, ceci pourrrait aggraver la douleur et « infecter » la plaie. Nous serons nous-mêmes capables de détecter quand nous serons prêts à abandonner certaines possessions de cet être aimé ; nous devons simplement écouter notre cœur.

« Pour trier nos idées, nous devons ranger nos placards. »
Partager
piles de livres

La méthode KONMARI

La Japonaise Marie Kondo donne une série de lignes directrices pour maintenir l’ordre, notamment dans nos placards, à travers sa méthode KONMARI. Voici quelques-unes des directives les plus importantes qui nous permettront également de trier nos idées :

  • Garder tous nos vêtements en position verticale est essentiel pour que tout soit plus facile à voir et à identifier.
  • La chose la plus importante de la méthode est de savoir comment ranger et nous défaire toutes les choses qui ne sont pas utiliséesMarie nous conseille de prendre les objets un par un dans les mains. Pour déterminer si nous les voulons ou pas, en pensant à s’ils nous rendent heureux, aux moments où nous les utilisons…et si nous décidons de ne pas les garder, nous devons les laisser partir, leur dire au revoir avec gratitude pour les bons moments partagés.
  • Séparer les vêtements en fonction des saisons n’est pas nécessaire. La meilleure chose est de tout avoir sous la main et de nous débarrasser des vêtements que nous savons que nous n’utiliserons pas la prochaine saison. Selon la spécialiste, après avoir trié les vêtements, nous devrions disposer de moins d’un tiers de ce que nous avions.
  • Les vêtements suspendus occupent beaucoup plus d’espace que ceux qui sont pliés et il est plus inconfortable de voir et de choisir au moment nous allons nous habiller. Elle conseille de plier tout ce que nous pouvons et de simplement accrocher ce qui est nécessaire, comme les chemises ou les vestes.
  • Lorsque nous empilons nous ne sommes pas conscients de ce que nous possédons, les vêtements situés au fond sont oubliés et ceux situés en dessous sont écrasés.
  • Les solutions de stockage ne sont pas nécessaires (casiers, conteneurs …). Bien que cela semble incroyable, ils ont tendance à compliquer l’ordre.

« Avec la méthode KONMARI, apprenez à jeter et à ranger réellement.

Oui, nous avons dit jeter (ou offrir ou donner ou recycler). Parce que pour mettre de l’ordre et bien organiser la maison, il faut d’abord se débarrasser des choses, même si cela est parfois douloureux »

-Celi Colome-

rangement des placards

En définitive, le nettoyage est nécessaire pour améliorer notre bien-être. Nettoyer notre espace de vie signifie créer de l’espace dans nos vies pour nous ouvrir à de nouvelles expériences, à des expériences inconnues, donc à quitter notre zone de confort. De toutes ces émotions, souvenirs et idées qui nous sont familiers et gouvernables, pour faire de la place et nous ouvrir afin de vivre le présent et construire notre avenir.


A découvrir aussi