Que peut-on apprendre des expériences douloureuses ?

20, juin 2017 dans Psychologie 329 Partagés

Le titre de cet article inspire une certaine sensation de calme et de soulagement… Se dire que l’on peut tirer une leçon de chaque expérience douloureuse, cela nous apporte une certaine tranquillité. En effet, il y a une vie après la souffrance, au cours de laquelle on peut appliquer toutes les leçons que l’on a apprises. 

Sûrement vous est-il souvent arrivé de souffrir suite à la fin de quelque chose que vous pensiez éternel. Une douleur qui, loin de s’éteindre, s’incrustera au plus profond de votre être et rendra votre existence un peu plus difficile, le chemin un peu plus compliqué.

Vous vous voyez submergé-e dans une sorte de spirale de douleur, qui ne prendra « jamais » fin. Vous prévoyez le futur. Vous pourriez deviner à quoi va ressembler votre vie pour ce qu’il en reste. Or, si on pouvait disparaître de ce lieu obscur et gris où on se trouve et nous voir depuis l’extérieur…nous nous rendrions compte que nous nous trouvons sous un nuage noir.

Derrière les expériences douloureuses, il y a les leçons que l’on apprend

Une nuage noir qui commence bientôt à verser des gouttes de pluie. Il pleut, il pleut, et cela nous trempe. Nous sommes dans une intempérie. Nous avons froid et nous avons peur de mourir congelé-e dans cette journée hivernale où notre peau est dépourvue d’abri. Nous sommes de la chair vive. Nous souffrons des conséquences d’être dénudé-e-s et vulnérables sous un nuage noir qui ne fait rien de plus que décharger toute sa colère sur nous.

Bien, d’une certaine manière, ce nuage noir, c’est nous-même ; c’est nous qui nous faisons du mal, c’est nous qui amplifions les batailles que nous menons, c’est nous qui teignons notre réalité avec des couleurs encore plus obscures et saturées. Vous êtes-vous déjà retrouvé-e-s dans cette situation, tout en vous disant avec un mélange de cruauté et de conviction que vous ne vous en sortirez jamais ? Que vous ne pourrez pas vous remettre d’une telle douleur ?

Oui, vous le ferez. Vous vous relèverez. Les expériences douloureuses que vous vivez (ruptures amoureuses, deuils, déceptions…) sont filtrées en vous. C’est comme si vous étiez dans une sorte passoire de leçons que finalement vous devrez apprendre. Une passoire où sont filtrées tous les apprentissages que l’on tire de nos expériences.

Même si vous allez mal aujourd’hui, soyez sûr-e que demain vous en tirerez des leçons 

Les petites leçons que l’on tire de chaque expérience. Même si vous ne vous en rendez pas compte, même si vous croyez que ce processus n’est pas mené à bien, vous vous trompez ; il est mené à bien. Dans une totale certitude. Chacune des expériences douloureuses que l’on vit ont un sens, au bout du compte.

Et ce sens, c’est de nous montrer une réalité que l’on doit apprendre pour continuer notre chemin plus léger-ère-s et avec des limites de notre chemin mieux définies. Quand ces limites ne sont pas définies, on ne sait pas bien où on va. En revanche, quand on se construit en tant que personnes et que l’on cherche ce qui nous enrichit, on rend notre esprit plus lucide et nos chemins plus fertiles.

C’est pourquoi les expériences douloureuses sont intimement liées à l’opportunité d’apprendre les leçons que ces expériences veulent nous montrer. Derrière chaque mauvaise expérience se cache un potentiel d’apprentissage que l’on aura aucun intérêt à fuir. Il y a des situations dans la vie qui se répètent plusieurs fois jusqu’à ce que l’on parvienne à apprendre d’elles et à en tirer des leçons.

Souffrir est humain, de même qu’apprendre des expériences l’est aussi  

Ainsi, même si maintenant vous voyez dans ce nuage gris, obscur, empli de haine et de désolation…soyez sûr-e que derrière lui se cache un soleil merveilleux rempli d’envie d’illuminer votre chemin. Or, tout à fait logiquement, quand on est sous ce nuage, on n’est pas capable de percevoir cela. Et ce n’est pas grave en soi ! Chaque chose en son temps… Il est normal de souffrir, c’est quelque chose d’humain.

Il est donc normal de sortir de cette souffrance et d’en tirer des leçons. Parfois, cela nous demandera beaucoup d’efforts et d’autres fois moins. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas votre propre expérience, ni les fois aussi où vous avez pensé que vous étiez dans un bateau qui ne sortira jamais de l’eau. Peut-être pensez-vous que maintenant vous êtes pire qu’avant ou bien que jamais vous n’étiez passé-e par cette période de votre vie, mais sachez bien que les règles sont les mêmes…que tout ce qui baisse a aussi tendance à monter, et que lorsque cela se passera, vous serez content-e d’avoir persévéré et de ne pas avoir jeté l’éponge.

A découvrir aussi